Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Lionel RICHIE - Tuskegee (2012)
Par ERWIN le 4 Avril 2012          Consultée 977 fois

J’ai beaucoup d’admiration pour Lionel RICHIE. Une carrière exemplaire, des talents évidents, un personnage équilibré dans un monde de détraqué. Nous voici face à son dixième album sobrement intitulé « Tuskegee » du nom de son village natal en Alabama, pas l’endroit le plus facile pour les afros américains. Mais cette donnée ne semble jamais avoir eu de prise sur Lionel, qui est passé sans anicroches aucune à travers les années, avec certes plus de bas en ces décennies 2000/10, mais vu son style, c’était la logique même. N’étant plus aujourd’hui au faite de la gloire, voici qu’il nous gratifie d’un album que l’on pourrait aisément cataloguer « best of » si ce n’est que nous voila avec des duos en lieu et place de ses chers classiques. Car classiques il y a, et non des moindres. Je vais donc tacher d’oublier l’esprit un brin mercantile qui traine sur ce nouvel opus pour me concentrer sur les nouvelles versions ici proposées.

Le premier constat est paradoxal : malgré un statut proche de celui d’une icône de la Pop Funk, les versions des tubes du grand Lionel sont fortement teintées d’une influence Country certainement pas désagréable mais diablement surprenante. Nous connaissions déjà son amour pour cette forme de la musique populaire américaine, lui qui écrivit le grand slow « Lady » pour Kenny ROGERS. Il n’empêche, la première écoute d’une de mes chansons préférées comme « Hello » reste pour votre serviteur un pur instant d’effarement. Et il en va de la majorité des titres de l’album. Ainsi « Say you say me », « Dancing on the ceiling », « Easy » ou l’hamonica, la steel guitar et la présence de Willie NELSON, outlaw de la country transforme carrément le hit des COMMODORES. Bref, j’en passe et des non moins bonnes sont toutes légèrement aseptisées à la mode countrysante. Si la démarche est remarquable, elle n’en demeure pas moins un brin choquante pour qui maitrise son RICHIE sur le bout des doigts. Attention, il y aussi des réussites comme cette « Deep river woman » digne des grands espaces américains, « My love » est elle aussi plutôt sympathique. Je suis en revanche beaucoup moins enthousiaste sur le giga succès que fut « My endless love »… Du coup, la présence des méga stars américaines tels Kenny ROGERS ou Shania TWAIN passe plutôt inaperçu. Pour le reste, les duos avec les seconds couteaux de l’actuelle scène country US sonne comme un coup d’épée dans l’eau. Les écoutes s’égrènent et je ne parviens pas à les distinguer les unes des autres… Signe d’un ratage évident…

Car le Smooth s’échappe des compositions qui prennent alors une toute autre identité. Cela a le mérite de l’originalité, mais on y perd indéniablement en qualité. Toutefois certains classiques restent sur des bases funk comme l’inoxydable « All night long » que l’on aurait mal imaginé nantie d’une lap steel guitar.

J’aime assez cette galette. J’aime la pochette, le look de Lionel, sa volonté de remettre au goût du jour des standards. Admettons que c’est aussi une prise de risque. Cependant, aucune des versions ici présentes n’atteint au sublime des originales créées par notre songwriter de génie. Pour tout achat type Best of ou Greatest hits, je conseillerai plutôt l’acquisition du « Back to front », qui contient tous les titres en version classique de l’artiste. Cette galette-ci plaira aux curieux, et est destinée avant tout au public américain, Le ton « country » de Tuskegee ne laisse planer aucun doute sur sa destination.

A lire aussi en COUNTRY par ERWIN :


Dwight YOAKAM
Second-hand Heart (2015)
Yi-ah !




Johnny CASH
The Fabulous Johnny Cash (1958)
Rival d'Elvis


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. You Are
2. Say You Say Me
3. Stuck On You
4. Deep River Woman
5. My Love
6. Dancing On The Ceiling
7. Hello
8. Sail On
9. Endless Love
10. Just For You
11. Lady
12. Easy
13. All Night Long



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod