Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Lionel RICHIE - Just Go (2009)
Par ERWIN le 1er Janvier 2015          Consultée 511 fois

Voyez-vous, Lionel RICHIE est un artiste de classe mondiale. Ce n'est pas de gaieté de coeur que je m'évertue à lui pourrir sa discographie de notes déguelasses... Ce digne artiste aurait tout simplement du comprendre à quel moment s'arrêter - aprés Louder than words ! - . Il a choisit une autre voie, mal lui en a pris, car cohabitent désormais avec les chefs d'oeuvre que tout le monde connaît une ribambelle de chansons sans le moindre intérêt. Je n'y peux hélas rien, et je dois donc pousser l'exhaustivité jusqu'au bout en chroniquant le dernier opus solo de l'ex chanteur des COMMODORES, ce Just go que vous tenez entre vos mimines. Bon la couv est toute vilaine. Un tel manque de talent pour le marketing est tout de même terrible. Depuis toujours Lionel s'échine à faire des couv de sa trombine qui sont presque toutes dignes de photo gags.... Nous sommes en 2009, et je crains le pire.

Car alerte ! Tous aux abris ! Il y a des singles ! On débute par "Good morning", une bluette R'n'B d'extraction assez sympa, et dont le refrain synthétisé se laisse apprivoiser avec facilité. Le second "Just go", cocomposé et chante en duo avec AKON, ne présente hélas, que peu de reliefs sur lesquels on puisse disserter, c'est d'autant plus irritant que la vidéo nous dépeint un Lionel RICHIE de 60 berges qui joue au djeuns tombeur, visiblement lifté à bloc. Soyons positifs et imaginons que cela puisse plaire aux jeunettes de 12 ans ? ... Non, pas possible... Cela dit un traitement plus pop aurait sans doute transformé la compo en quelque chose de potable, car le refrain n'est pas moche. Ensuite la "I'm in love" nous les brise sévère avec ses "Ooooh" et autres "Ouuuuh", gémissements d'intro qui penchent vers des eighties pourtant bien lointaines, c'est raté.

C'est un disque de producteur... Du coup, il ne reste plus qu'une seule compo de Lionel dans cette livraison, elle s'intitule "Eternity". Voila, Lionel et un chtit piano, on a juste besoin de ça pour être heureux... C'est beaucoup mieux, incontestablement. La petite guitare de "Pastime" la rend agréable et on retrouve AKON plus loin sur la mignonne "Nothing left to give". Pourtant, les orchestrations sont souvent à chier, ainsi "Think of you" aurait pu être une chanson assez jolie sans cette horrible boite à rythme... Même analyse pour "Into you deep"... Il faut absolument dire à Lionel d'arrêter de nous pondre ses vocalises en intro, c'est insupportable ! Dieu merci, nous finissons sur une note positive avec la rythmée et supercool "Somewhere in London", la meilleure compo de l'opus.

Les présences conjuguées de "Eternity" et de "Somewhere" in London" évitent à cet album une nouvelle correctionnelle qui aurait fait de Monsieur RICHIE un des artistes à la plus basse moyenne sur FP. On atteint péniblement les deux étoiles, mais je suis infiniment magnanime ! Reste sobre à l'avenir Lionel, et tache d'éviter les entartrages qui t'attendent !

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par ERWIN :


George MICHAEL
Symphonica (2014)
Georges en live




Robbie WILLIAMS
Swing When You're Winning (2001)
Super gai et réussi.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Forever
2. Just Go
3. Nothing Left To Give
4. Forever And A Day
5. I'm Not Okay
6. Good Morning
7. Through My Eyes
8. I'm In Love
9. Think Of You
10. Into You Deep
11. Pastime
12. Pace In The Crowd
13. Somewhere In London
14. Eternity



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod