Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Blackberry Smoke, Doc Holliday
- Membre : Uriah Heep
- Style + Membre : Lynyrd Skynyrd
 

 Site Officiel (600)

BLACKFOOT - Marauder (1981)
Par ERWIN le 25 Septembre 2012          Consultée 1999 fois

Je cherche mais je ne vois pas beaucoup de photos de couverture plus belles que celle là. Il ne s’agit pas d’une référence à l’aigle symbolique des USA, le Pygargue « Bald eagle », ce fait est à souligner, au contraire, cet « aigle botté » plus commun me semble une référence directe à l’esprit de liberté jouxtant les grands espaces chers aux amérindiens. Je ne vous ferai pas l’injure de vous rappeler le pedigree ancestral des membres de BLACKFOOT. Ce fond bleu, cette nomenclature, on tient ici une couverture sublime. C’est d’ailleurs l’album avec lequel j’ai découvert ce groupe mythique. A titre personnel, un de mes albums préférés toutes musiques confondues. Quand je vous aurai décrit son contenu, vous constaterez qu’il n’y a pas de hasard. Tout est parfait dans Marauder. Voila donc le plus bel album de Southern rock, de « sudiste » comme on dit chez nous en France.

Denier volet de la trilogie Bestiaire inaugurée avec le Rattlesnake et poursuivi avec le Jaguar, marauder est le symbole d’une originalité musicale très spécifique. Les compositions fourmillent de créativité, la section rythmique y est gigantesque, le travail des guitares fabuleux et la voix de Ricky Medlocke en fait le digne descendant de Crazy Horse ou de Sitting Bull. Ce qui est spécial dans cette chronique, c’est que je n’ai pas même besoin d’écouter l’opus pour l’analyser. Je le connais par cœur dans ses moindres recoins. Je l’aimerai jusqu’au bout, comme il sied à un compagnon de vie qui jamais ne vous décevra.

Je veux vous parler de la puissance émanant de « Good morning » et de « Dry county », deux véritables bombes de Hard Rock servies par des rythmes solides comme les rocky mountains, les refrains y sont fédérateurs et les soli à tomber par terre.
Je veux vous parler de « Rattlesnake rock’n’roller » introduit par Daddy Shorty Medlocke au Banjo, héritière d’une tradition américaine symbolique du Rock’n’roll des pionniers, un tourbillon de swing qui balance très fort et où Jackson « Thunderfoot » Spires s’en donne à cœur joie.
Je veux vous parler du single de l’album : « Diary of a workingman », un slow phénoménal aux terribles paroles prophétiques sur la condition du simple citoyen américain et de sa difficulté à vivre décemment, en contradiction avec les images glamour en permanence en provenance des US. Une mélodie superbe, des arrangements de grande qualité, un Ricky habité en sont les principaux traits.
Je veux vous parler des Blues hard comme « Payin for it » et de « Too hard to handle », tellement bien foutus qu’ils parviennent à « vivre » au beau milieu de tous ces classiques. Et la terrible cavalcade « Fire of the dragon » se reveille une vraie merveille. Enfin, la douce et positive « Fly away » ne me démentira pas.

Et puisqu’il faut en finir, l’album s’achève sur un des plus grands morceaux de la création, un véritable miracle avec « Searchin » : une identité tribale, l’atmosphère y est brumeuse, puis venteuse, puis c’est un déluge de guitare qui va vous achever. Les soli y sont parmi les plus beaux jamais crées. Charlie et Ricky se sont ici surpassés. Les arpèges soutiennent un chant céleste, presque sacré. Et je vous encourage vivement à écouter avec attention la cavalcade finale qui contient pour moi le plus grand de tous les soli de guitare, il est signé par cette personnalité exubérante et attachante qu’est l’immense Ricky MEDLOCKE. On peut mourir en paix après avoir composé un titre pareil.

C’est dit, c’est revendiqué, c’est assumé. Un album de légende.

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


Elvis PRESLEY
Frankie And Johnny (1966)
Une surprise inattendue !




BLACKFOOT
Strikes (1979)
Le tonnerre du grand esprit


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Ricky Medlocke (chant-guitare)
- Jackson Spires (batterie)
- Gregg T Walker (basse)
- Charlie Hargrett (guitare)


1. Good Morning
2. Payin’ For It
3. Diary Of A Workingman
4. Too Hard To Handle
5. Fly Away
6. Dry County
7. Fire Of The Dragon
8. Rattlesnake Rock’n’roller
9. Searchin



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod