Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK-FOLK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gilles Servat , Pibrock, Bernard Benoit
- Membre : Alan Stivell , Pierre De Grenoble, Mor, Glenmor, Yann Fañch Kemener
- Style + Membre : Nuit Celtique
 

 Musique Progressive Bretonne (221)

Dan AR BRAZ - Celebration (2012)
Par MARCO STIVELL le 7 Juillet 2012          Consultée 1934 fois

Celebration -en anglais, please-, est le titre du nouvel album de Dan AR BRAZ, paru sur le label breton indépendant L'OZ Production. Qu'est-ce que le plus célèbre des guitaristes celtes peut avoir à célébrer ? Sa discographie ? Il en est à son dix-neuvième album studio, n'en manque qu'un pour avoir un beau chiffre rond. Sa trente-cinquième année en tant qu'artiste solo, c'est déjà plus emblématique... Ou alors les (déjà) presque vingt ans de l'Héritage des Celtes, lui laissant le souvenir d'un projet pour le moins solide à tous les niveaux durant les années 90 ?

En réalité, Dan réunit pour ce projet un petit orchestre folk-rock, la crème des musiciens bretons avec l'habituel complice Patrick Péron, mais aussi les bien connus Fred Guichen et Ronan Le Bars, sans oublier bien sûr les deux princesses figurant parmi les plus belles voix de la Bretagne actuelle, Morwenn Le Normand et Clarisse Lavanant, cette dernière ayant déjà souvent collaboré avec le guitariste. Dave Pegg, le seul l'unique, pourrait se présenter comme le seul «intrus» à cette bande issue du pays de l'hermine, mais ce serait injuste tant il a marqué de son empreinte la musique de Dan, et ce depuis le tout début en 1977 pour Douar Nevez. Ajoutons le Bagad Kemper en renfort plus qu'occasionnel, une production brillante et bien dosée, nous obtenons ainsi une réalisation proche de l'expérience de L'Héritage des Celtes mais en plus personnel, sans aucun doute.

Rien que dans la trame, on ressent ce besoin de l'artiste de recentrer sur la Bretagne. Car c'est bien elle que l'on célèbre, plus viscéralement encore que d'habitude. Dans les quelques textes présents bien sûr (ceux en français ayant été écrits par Clarisse Lavanant), cet attachement à la terre d'abord, et qui se retrouve aussi dans la musique, y compris les nombreux instrumentaux. Celebration est un hommage et une déclaration d'amour paisibles à un pays et une culture, avec tout ce que cela peut représenter d'optimiste. Dans ce disque, les textes conservent une bonne part de tendresse même quand ils lorgnent vers la complainte : «Juste un Rêve», écrit par Clarisse Lavanant tout comme «J'avais Cinq Enfants», qu'elle nous avait déjà fait connaître sur son deuxième disque consacré à Glenmor et qui est d'ailleurs là encore placé tout à la fin.

Musicalement, on retrouve aussi cette chaleur, plutôt présente dans la sérénité qui découle de l'arrangement. La plupart des morceaux sont instrumentaux déjà, joués sous forme de ballades où la guitare de Dan s'exprime dans un lyrisme soft, accompagnée par un groupe qui mesure ses fioritures, ainsi qu'un ensemble accordéon-cornemuse jouant facilement à l'unisson, parfois avec la guitare... Les accords sont «ouverts», avec notamment cet accordage de guitare Ré-La-Ré-Sol-La-Ré que le guitariste manie à merveilles depuis des lustres. La ressemblance avec les grands succès de L'Héritage des Celtes, notamment «Borders of Salt» et «Green Lands» est très forte et le bagad Kemper ne fait rien pour arranger cela, pour notre plaisir bien sûr. Dan et ses musiciens augmentent occasionnellement le tempo, avec des «Cornwall Attitude» et «Rock Around the Loch» -savoureux jeu de mots !- où ils se lâchent un peu plus et où l'on peut déceler ça et là une touche exotique (à écouter aussi «Delphine in the Sky», un reel lent presque latino !), beaucoup mieux distillée que sur l'album Les Perches du Nil par exemple.

C'est aussi l'occasion de nous rappeler combien des voix comme celles de Clarisse et Morwenn sont précieuses, de par leur grâce et leur pureté. En français, anglais ou breton, toutes les chansons qu'elles interprètent sont magnifiques, mention spéciale à «Celebration» pour Morwenn. Quant à Clarisse, elle se réserve le véritable sommet de l'album, ce «J'avais Cinq Enfants» étalé sur huit minutes, tellement typique du folk celtique qu'il n'a pu s'empêcher de faire un clin d'oeil à l'hymne «She Moved Through the Fair», d'une très grande profondeur, et qui nous fait quelque part regretter qu'il n'y ait pas eu plus d'aparté dans ce style épique et moins léché.

Néanmoins Celebration reste un album très plaisant à écouter, à défaut d'être original. Le maître a su s'entourer suffisamment bien pour confirmer cette impression d'intimité que n'avait pas L'Héritage des Celtes, en dépit de ses grandes qualités. Ceux qui misaient tout sur un nouveau Douar Nevez seront déçus, les autres seront ravis de retrouver un Dan AR BRAZ proche de son public.

Note réelle : 3,5

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Richard THOMPSON
Pour Down Like Silver (avec Linda Thompson) (1975)
Aussi simple que magistral




YODELICE
Cardioid (2010)
Un délice folk sombre

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Dan Ar Braz (guitares, chant)
- Morwenn Le Normand (chant)
- Clarisse Lavanant (chant)
- Dave Pegg (basse, mandoline)
- Patrick Boileau (batterie)
- Jérôme Kérihuel (percussions)
- Patrick Péron (claviers, programmations)
- Fred Guichen (accordéon)
- Ronan Le Bars (cornemuses, whistles)
- Le Bagad Kemper


1. Belong
2. La Trace Du Souvenir
3. Celebration
4. Land
5. Bro Yaouank Hon Bugale
6. Cornwall Attitude
7. Rock Around The Loch
8. Goodnight God
9. Amazing Grace
10. Enez Imma
11. Delphine In The Sky
12. Juste Un Rêve
13. J'avais Cinq Enfants



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod