Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Once
- Style + Membre : The Swell Season

Glen HANSARD - Rhythm And Repose (2012)
Par GEGERS le 26 Juillet 2012          Consultée 968 fois

On pourrait penser, à tort, que Glen HANSARD à pris le temps (trois ans, précisément, depuis le dernier album de The Swell Season) de déconstruire sa musique et ses sentiments pour revenir porter un regard neuf sur le monde qui l'entoure et qu'il anime. Erreur. Malgré plusieurs vies (le groupe The Frames depuis 1991, puis le duo précité dont Marketa Irglova constitue la seconde moitié, depuis 2006), l'artiste quadragénaire est resté le même. Les mêmes goûts, les mêmes états-d'âme, en témoigne « You will become », pièce folk sombre et désabusée, qui voit la jeune tchèque assurer les chœurs et quelques lignes de piano. Comme happé par un passé qu'il revit à chaque instant, tout en tentant d'aller de l'avant, Glen HANSARD a besoin de se raccrocher à des choses familières pour mieux progresser. Rhythm And Repose, le premier album solo de l'artiste, ne constitue ainsi en aucun cas un virage ou un nouveau départ. Cet album montre l'Irlandais dans son entièreté, nu et le cœur ouvert. Saisissant.

La peinture qui orne la pochette de cet album retranscrit parfaitement, notamment dans son regard, la tristesse et la mélancolie qui habitent Glen HANSARD. Rhythm and Repose fait la part belle à ces deux sentiments, mais à ceux-ci vient s'ajouter un élément supplémentaire : l'envie de se débattre, de ne pas se laisser engloutir. Une violence, principalement vocale, ainsi qu'une urgence envoûtante se dégagent d'un album à la fois rafraîchissant et suffoquant. « Bird of Sorrow » longue pièce dotée d'une impressionnante montée en intensité, résume parfaitement ce clash des sentiments qui anime l'album, opposant un piano doucereux à une voix chaude et criante qui occupe, avec l'inamovible guitare acoustique, tout l'espace. L'auditeur qui s'investit et se retrouve dans les paroles poignantes de l'artiste de retrouve pris à la gorge par ce folk tout sauf consensuel, à l'écoute duquel il ne ressort pas indemne.

L'ambiance n'est néanmoins pas propice au désespoir. « Love don't keep me waiting », avec sa basse et son groove façon Ben Harper, apporte une bouffée d'espoir et de bonheur simple, immédiat, tout comme « Maybe not tonight », ode à l'hédonisme amoureux. Plus nuancée, la ballade folk finale, « Song of good hope », se fait rassurante et porteuse d'une force procurant une irrépressible envie d'aller de l'avant, de continuer d'avancer malgré les embûches. Comme écrites pour lui-même, les paroles de Glen HANSARD se font le moteur d'un optimisme inédit mais résolument convaincant.

Les similitudes avec l'album solo de Marketa Irglova, paru en 2011, sont présentes de manière discrète et éparse, mais tendent à prouver que les deux artistes partagent inconsciemment un univers musical similaire et indissociable. « Talking with the Wolves », avec sa basse prédominante, ses instruments à corde frottées et sa rythmique syncopée rappellent un séduisant univers commun. Les rares envolées rageuses de la voix de Glen Hansard se voient, face à un aspect intimiste prédominant, exacerbées et leur impact décuplé, à l'image de ce « High hope », qui rappellera de bons souvenirs aux amateurs de la bande originale du film Once.

Se livrant sans pudeur, Glen HANSARD livre une collection de morceaux qui, à défaut d'être réellement surprenants, bouleversent par leur authenticité et l'évident exceptionnel talent d'écriture qui leur a donné naissance. Rhythm and Repose demande un investissement de l'auditeur pour révéler ses secrets et ses subtilités. Bien au-delà de la tristesse, cet album est riche de sentiments contradictoires ou complémentaires qui le transcendent pour atteindre un état de bien-être apaisant. Un tour de force chaudement recommandable pour prendre connaissance d'un des plus grands talents du folk contemporain.

« Bird of sorrow » en live : http://www.youtube.com/watch?v=rwrA9fgOspM

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


ACOUSTIC REVOLUTION
Finally Folk (2015)
Les guerriers de la guitare sèche




OUBéRET
But Alors, You Are Celte ? (2016)
Passe-moi le celte


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Glen Hansard (chant, guitare)
- Thomas Bartlett (piano, claviers)
- Brad Albetta (basse)
- Ray Rizzo (batterie)
- Rob Moose (cordes)


1. You Will Become
2. Maybe Not Tonight
3. Talking With The Wolves
4. High Hope
5. Bird Of Sorrow
6. The Storm, It’s Coming
7. Love Don’t Leave Me Waiting
8. What Are We Gonna Do
9. Races
10. Philander
11. Song Of Good Hope



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod