Recherche avancée       Liste groupes



      
YEYE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Michel Berger , Michel Berger & France Gall

France GALL - Baby Pop (1966)
Par WALTERSMOKE le 24 Avril 2013          Consultée 1162 fois

La productivité des chanteurs français des années 60 est tout simplement énorme. Alors que de nos jours, il faut plusieurs mois pour aboutir à un EP, à l'époque il suffisait de traîner deux-trois semaines en studio pour faire un album entier, d'où une productivité conséquente. France GALL ne fait pas exception à la règle, et c'est ainsi qu'avec son papa, Gainsbourg et bien d'autres, elle continue son petit bonhomme de chemin. Vers la fin 1966 sort donc Baby Pop, rassemblant quelques chansons déjà sorties en EP, qui montre une France plus douée mais toujours engluée dans le yéyé.

Il y a quelque chose d'étrange sur Baby Pop. France GALL (ou son entourage musical ?) veut visiblement faire quelque chose de moins enfantin tout en gardant son public adolescent. Ceci n'est pas une mauvaise chose, bien au contraire, mais dans les faits, ce n'est pas glorieux. Pour preuve, même les titres signés Serge Gainsbourg sont bien moins bons que sur Poupée de cire, poupée de son. Ils restent néanmoins au-dessus du lot, car pour les bonnes chansons, ce n'est pas la peine de chercher du côté des titres composés par papa Robert. Sauf un seul, qui peut prétendre à une place dans le haut du panier. « Cet air-là », en effet, présente une jolie musique – quoique l'orgue fatigue dès les premières secondes – et niveau chant, il suffirait d’ôter les chœurs du refrain pour obtenir quelque chose de vraiment prenant. Pour les autres morceaux, il vaut mieux prendre ses jambes à son cou, surtout en ce qui concerne « On se ressemble toi et moi », pas désespérant de nullité mais incroyablement neuneu, c'est affolant.

En ce qui concerne les chansons créées par le grand Serge, il faut être franc : bien qu’elles constituent le haut du panier, elles peinent à égaler celles présentes sur les précédents albums. « Baby Pop » est néanmoins à sauver, avec malgré tout des trombones et tubas aussi énervants que les « yé yé » qui résonnent à chaque couplet. Soit dit en passant, notez que Gainsbourg fait preuve d'une grande souplesse musicale. En revanche, « Nous ne sommes pas des anges » est particulièrement douteux, avec ses rimes terriblement pauvres et lamentables. A fuir.
Les chansons restantes, quant à elles, sont particulièrement ratées. A la rigueur, « C'est pas facile d'être une fille » mériterait d'être sauvée, mais le refrain infect tel un cassoulet avarié réduit à néant une telle entreprise.

Baby Pop, encore une fois, est un album bancal où quelques pincées de bon côtoient des océans de médiocrité. Les chansons qui y figurent n'ont même pas réussi à obtenir ne serait-ce qu'une petite postérité, ce qui n'est pas illogique, au contraire. Il ne faut cependant pas oublier qu'en plus de leurs qualités, c'est avant tout l'album suivant, sorti la même année, qui lui fera de l'ombre, notamment à cause d'une certaine sucrerie.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par WALTERSMOKE :


Françoise HARDY
Message Personnel (1973)
L'opus major de hardy ?




Michel BERGER
Voyou (1983)
Hymne aux loubards ? Oui et non


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Baby Pop
2. Faut-il Que Je T'aime
3. Le Temps De La Rentrée
4. Attends Ou Vas-t'en
5. Mon Bateau De Nuit
6. L’amérique
7. Cet Air-là
8. C'est Pas Facile D'être Une Fille
9. Nous Ne Sommes Pas Des Anges
10. On Se Ressemble Toi Et Moi
11. Deux Oiseaux



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod