Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Michel Berger , Michel Berger & France Gall

France GALL - France Gall (1976)
Par WALTERSMOKE le 11 Mai 2013          Consultée 1849 fois

Les miracles existent. Tout le monde le sait et/ou en a vu. Bien évidemment, il ne faut pas automatiquement penser à l'eau qui se change en vin ou bien l'arrivée d'une bonne chanson à l'Eurovision. Justement, en parlant de cette parodie de concours, un petit rappel de l'existence de France GALL n'est pas à exclure. Mais si, rappelez-vous de ce bout d'chou blond qui avait gagné en 1965, avant de voir sa carrière dégénérer et de devoir disparaître ! La sélection naturelle avait fait son boulot, et elle avait disparu, reléguée dans le placard des oubliés...

Et là, un miracle est apparu. Il porte même un nom, à savoir Michel Berger. France GALL avait à l'origine insisté pour que ce dernier lui taille un succès à la hauteur de Message personnel de Françoise Hardy. Après quelques réticences du chanteur, il finit par céder et lui composer en 1974 la première brique de sa renaissance musicale, à savoir « La Déclaration d'amour ». Une bien belle chanson qui amorce également le début d'une grande histoire d'amour entre Berger et GALL, qui finissent par se marier en 1976.

C'est cette même année que sort le premier album studio de France GALL depuis les années yéyé. Comme pour renforcer ce nouveau départ, il ne porte pas de titre. Bien qu'entièrement composé et écrit par Berger (comme tous les albums qui suivront), la chanteuse pose ses marques et s'impose de nouveau dans la chanson française. Cela commence dès le premier titre, « Comment lui dire ». Rien qu'à la voix, on sent que France a très bien mûri, la niaiserie s'efface au profit d'une beauté et d'une force émotionnelle efficaces. L'instrumentation est tout aussi bien ficelée, bien que la basse soit un peu surmixée.

Mais cette chanson n'est que le début, et la suite montre une France GALL se faisant tour à tour douce, motivée et énergique. Rien que le reste de la face A est génial. Certes, on y retrouve « La déclaration d'amour », chanson qui mérite amplement son statut d'œuvre culte, mais elle n'est pas seule. France se fait triste et romantique avec « Ce Soir je ne dors pas », poignante et émotive à souhait sans être gnan-gnan – dois-je rappeler qui l'a composée ? Impossible également de passer sous silence « La Chanson d'une terrienne", centre névralgique de l'album, tout comme « La Bonne Musique » sur Mon piano danse de Berger. Elle se doit d'être vue comme un excellent morceau de pop progressive, ainsi que comme un manifeste en faveur de l'ouverture d’esprit et de la tolérance.

Cette ouverture trouve d'ailleurs son prolongement logique avec « Samba Mambo », une sympathique chanson où Berger s'approprie avec brio les musiques latines, interprétée par une France GALL des plus convaincantes. Du latino elle passe au blues avec le poignant « Big Fat Mama », pendant sombre du tube « Ca balance pas mal à Paris » sorti la même année. La fin de l'album est par contre moins bonne, sans pour autant être médiocre. C'est d'autant plus dommage que l'album ne dure que 32 minutes, ce qui exclut d'emblée le remplissage. Cela aurait pu être pire, et au fond un morceau comme « Chanson pour consoler » n'est pas du tout à fuir.

Pour ce véritable premier album, dire que France GALL renaît est un euphémisme : elle commence enfin à devenir une grande chanteuse. Au niveau qualitatif, l'album suivant ne sera pas aussi bon, mais pour la popularité, elle tient le bon bout, le public est conquis. Au contraire de son génie de mari.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par WALTERSMOKE :


Olivia RUIZ
Le Calme Et La Tempête (2012)
Le début de l'apogée ?




Daniel BALAVOINE
Le Chanteur (1978)
Spécial boîte à demandes !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- France Gall (chant)
- Michel Berger (piano)
- Claude Engel (guitare, choeurs)
- Gérard Kawczynski (guitare, choeurs)
- Jean-pierre Castelain (guitare)
- Christian Padovan (basse)
- André Sitbon (batterie)
- Dino Latorre (claviers)
- Georges Rodi (claviers)
- Claude Germain (cordes)
- Marc Chantereau (percussions)
- Les Frères Costa (choeurs)


1. Comment Lui Dire
2. Ce Soir Je Ne Dors Pas
3. Comment T'en Apercevoir
4. La Chanson D'une Terrienne
5. La Déclaration D'amour
6. Samba Mambo
7. Big Fat Mama
8. Je Saurai être Ton Amie
9. Chanson Pour Consoler
10. Je L'aimais



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod