Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Discharge, The Exploited , Bad Brains
 

 Site Officiel (542)

GBH - Midnight Madness And Beyond (1986)
Par RED ONE le 8 Juin 2013          Consultée 1423 fois

C'est avec cet album sorti en 1986 que les punks de Birmingham abandonnent enfin l'étiquette "Charged GBH" pour celle définitive de GBH tout court. La pochette en atteste, comme vous pouvez le voir. Une pochette d'ailleurs étrangement proche de celle des premiers albums de DISCHARGE, la couleur jaune pipi en plus. Un hasard ?

Le milieu de la décennie 1980 est le théâtre d'une remise en question identitaire et musicale au sein de la scène UK 82. La mode est alors aux expérimentations chez la plupart des groupes, si tel est encore besoin de le rappeler dans cette chronique. En 1986, DISCHARGE sort ainsi Grave New World, opus controversé du fait d'influences glam assez surprenantes. The EXPLOITED, après un album très (trop ?) conventionnel en 1985 (Horror Epics), tend pour sa part à radicaliser progressivement son propos et prépare déjà le terrain pour sa période crossover thrash, qui verra le jour à partir de 1987. Et que fait GBH pendant ce temps ? Eh bien GBH fait toujours la même chose, à savoir du punk hardcore comme en 1982.

On pouvait reprocher à City Baby's Revenge (1984) de n'avoir que l'apparence de ses prétentions, et de ne pas être une véritable suite au génial City Baby Attacked By Rats (1982). Peu importe ! Car la véritable suite de City Baby Attacked By Rats, la voici ! Oui, Midnight Madness And Beyond se situe clairement dans la continuité des premiers efforts du groupe, avec un son massif, un groupe qui joue toujours comme s'il avait la mort aux trousses et des compositions résolument violentes. Le son GBH retrouve ici un mordant qu'il avait légèrement perdu en 1984. Les premiers titres, "Limpwristed" et surtout "Future Fugitives", en témoignent admirablement, nous renvoyant 4 années en arrière. Idem pour "Home Come", avant-dernière chanson du LP.

Et pourtant, malgré cette apparent retour aux sources, GBH trouve encore le moyen d'innover, avec des sonorités toujours aussi mélodiques et des arrangements très subtils : en témoigne une chanson telle que "Horror Story", avec ses références reggae/new wave délicates. "The Seed Of Madness", avec ses riffs rockabilly arrangés à la sauce hardcore, nous rappelle également aux bons côtés old school qui environnent GBH depuis ses débuts. "Sam Is Your Leader" surprend pour sa part avec ses breaks improbables. Le tout se veut vraiment bien ficelé, carré et efficace. De l'excellent travail, du punk rock de qualité intergalactique.

La pluie de feu nucléaire GBH ravage donc toujours autant nos oreilles sur cet opus lourd, indéniablement hardcore, à la production impeccable malgré un vernis plus rugueux et moins lisse, qui rend de fait cet album bien meilleur que City Baby's Revenge. Aucune chanson n'est à jeter, et du début à la fin de l'album, ce ne sont qu'avalanches de riffs sauvages, musclés et gonflés à la testotérone : le titre éponyme enterre ainsi nombre de chansons punks sorties à la même époque, pendant que "Too Much" et "Iroquois" achève de nous faire perdre ce qu'il nous reste de cervelle, grâce à des riffs ayant autant d'impact qu'un coup de rangers à coques dans la figure.

Au final, Midnight Madness And Beyond s'impose sans nul doute possible comme le dernier grand album classique de GBH. Après cet épisode, le batteur Andrew Williams quittera la formation, et les albums suivants démontreront malheureusement un certain éparpillement créatif de la part de nos Brummies à crêtes préférés. Tout du moins pour quelques années...

Titres favoris : quasiment tous, il n'y a rien à jeter.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


BLACK FLAG
My War (1984)
A trop expérimenter, Black Flag invente le sludge




Les WAMPAS
Chauds, Sales Et Humides (1988)
Les Wampas trouvent enfin leur style !


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Colin Abrahall (chant)
- Colin Blyth (guitare)
- Ross Lomas (basse)
- Andrew Williams (batterie)


1. Limpwristed
2. Future Fugitives
3. Too Much
4. Iroquois
5. Guns & Guitars
6. Horror Story
7. Midnight Madness And Beyond
8. Chance For Living
9. The Seed Of Madness
10. Sam Is Your Leader
11. Home Come
12. Blood



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod