Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Gbh, The Exploited , Bad Brains
 

 Site Officiel (406)

DISCHARGE - Propaganda Feeds (2011)
Par RED ONE le 26 Juillet 2013          Consultée 651 fois

Décidément, en ce début de décennie 2010, il va falloir s'habituer à une certaine irrégularité de la part de DISCHARGE. C'est assez navrant, mais bon que voulez-vous... Le milieu punk underground n'est pas spécialement réputé pour la régularité des parutions de ses groupes, qui font bien souvent ce qu'ils peuvent (ou ce qu'ils veulent) pour maintenir un rythme de parution à peu près cohérent. Les membres du line-up de DISCHARGE des années 2000 et 2010 étant pris par plusieurs projets parallèles (The VARUKERS et BROKEN BONES notamment), il n'est donc pas étonnant de voir les publications se faire plus que rares ces dernières années. Sans oublier bien sûr le fait que la préoccupation première de DISCHARGE n'est évidemment pas le succès ni l'argent (il ne manquerait plus que ça), donc tant pis si en ce début de décennie 2010, nous devons encore attendre avant d'avoir droit au successeur du très bon Disensitise, sorti en 2008.

DISCHARGE ne reste pas inactif pour autant : depuis la parution de Disensitise, le groupe s'est ainsi fendu de plusieurs splits avec divers groupes de hardcore internationaux, la plupart du temps sous forme de vinyles édités en série limitée. Sur ces multiples parutions, deux titres inédits qui reviennent assez souvent : « Propaganda Feeds » et « Legacy You Left Behind », premières traces de matériel DISCHARGE inédit post-Disensitise. Finalement, c'est en 2011 que DISCHARGE consentira à éditer ces deux titres inédits de manière « officielle », sous la forme d'un petit EP 2 titres sorti en 45 tours, et que voici donc.

Petite précision : EP 2 titres, oui je sais, c'est un peu exagéré. Il serait plus judicieux de parler de single. Mais bon, étant donné que cette parution peut se placer dans la continuité logique des anciens EP du groupe, et notamment de l’EP Beginning of the End de 2006, on se contentera de cette classification.

Alors, qu'avons-nous là ? « Propaganda Feeds », chanson-titre de cette mini-publication, ouvre les hostilités. Chose assez curieuse, DISCHARGE semble avoir considérablement durci son propos. La batterie est beaucoup mieux produite, même si évidemment, ce n'est pas grandiose. Mais ce qui choque immédiatement, c'est le son de la guitare, cent fois plus apocalyptique que sur l'album Disensitise (2008). Ça sonne speed, considérablement méchant, avec une volonté évidente de retrouver des aspects metal, en léger retrait depuis quelques années.

Le deuxième titre, « Legacy You Left Behind », continue dans la même veine speed/thrash, sans pour autant parvenir totalement à se hisser au niveau du premier. La simplicité made in DISCHARGE reste cependant toujours de mise, le groupe s’évertuant à rester fidèle aux sonorités D-Beat dont il est le démiurge. Rat semble par ailleurs gagner en assurance, et sa voix, sans singer celle de Kelvin Morris, se pose de plus en plus en héritière de celle de son prédécesseur.

Ces deux titres, sans grande prétention autre que de nous montrer que le groupe ne reste pas inactif malgré une abondance de projets parallèles en tous genres, nous rassurent quand même sur la suite des opérations, dont, à l'heure où j'écris ces lignes, on espère toujours des nouvelles...

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


OAI STAR
Manifesta (2009)
Game Boy et Ricard font bon ménage...




DISCHARGE
Never Again (1981)
Nouvelle pierre fondatrice du D-Beat


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Anthony Martin (chant)
- Tony Roberts (guitare)
- Roy Wainright (basse)
- Dave Caution (batterie)


1. Propaganda Feeds
2. Legacy You Left Behind



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod