Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  E.P

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 6)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : The Ventures

SHADOWS - The Shadows To The Fore (1960)
Par ERWIN le 24 Septembre 2013          Consultée 1309 fois

Nous sommes en 1960, la perfide Albion découvre le Rock’n’roll. L’icône britannique se nomme alors Cliff RICHARD. Il est entouré par un groupe de musicos talentueux qui va révolutionner le Rock instrumental et devenir avant l’avènement des BEATLES en 63 le plus grand groupe au monde. Trier leur discographie relève de l’exploit mythologique, mais on peut considérer ce premier EP comme la naissance de leur carrière « solo ». Tout d’abord prénommés les DRIFTERS, ils se rebaptisent les SHADOWS début 60.
Hank MARVIN est le guitariste soliste à lunettes autour duquel s’articulent tous les morceaux, dépositaire d’un son clair nimbé de reverb qu’il tire de la première Stratocaster à avoir posé le manche en Europe. C’est une légende de l’instrument qui a influencé la moitié des six cordistes aujourd’hui en activité. Bruce WELCH est le fabuleux rythmique derrière lui. Le duo est complété par Tony MEEHAN à la batterie et Jet HARRIS à la basse. Très propres sur eux, avec une mise en place scénique déjà rodée, ils vont incarner le Rock le plus carré qui soit.

C’est avec le légendaire « Apache », composé par Terry Lordan qu’ils accèdent au stardom mondial, quasi immédiatement. Il faut dire que le titre est en béton armé. Le riff, les licks, la rythmique de guitare sont une réussite phénoménale. L’ambiance dégagée se veut amérindienne, avec ses percussions introductives, mais rien ne vaut une écoute pour les rares qui ne connaîtraient pas. On nage ici dans le patrimoine mondial de l’humanité.
« Man of mistery » propose un thème plus lancinant, en tout cas plus sérieux, mais cette guitare est absolument rayonnante, Marvin y emploie trémolos et vibratos avec une belle assurance malgré son jeune âge tandis que la rythmique « cowboy » de Bruce tient la baraque. Une mélodie fabuleuse que tout guitariste voudrait avoir composé.
« The Stranger » est la moins connue des 4 chansons de ce super 45 tours de l’époque. Mais elle demeure sympa et propose une ambiance des plus fifties, un vrai morceau de party !
On achève le tour des microsillons avec le super connu « FBI », dont la mélodie ravira des foules entières. Vous constaterez que même des oreilles non averties connaissent bien le répertoire des SHADOWS qui fait partie de l’inconscient collectif, incontestablement.

Bref, pour une introduction avec le monde du rock instrumental, vous voila servis ! Ces premiers morceaux vont faire du groupe une icône et vont révolutionner le monde du rock. C’est un prélude à la surf music et à toutes les formations instrumentales qui vont éclore sous peu : les VENTURES, Dick DALE, Duane EDDY. Quel début tonitruant !

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Brian SETZER
Rockabilly Riot ! Volume One: A Tribute To Sun Records (2005)
Brian au soleil




STRAY CATS
Stray Cats (runaway Boys) (1981)
Une heure de bonheur


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Hank Marvin (guitare solo)
- Bruce Welch (guitare rythmique)
- Jet Harris (basse)
- Tony Meehan (batterie)


1. Apache
2. Man Of Mistery
3. The Stranger
4. Fbi



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod