Recherche avancée       Liste groupes



      
IDM / EXPéRIMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Aphex Twin, Squarepusher, Polygon Window, Access To Arasaka
 

 Label Warp (434)

AUTECHRE - Untilted (2005)
Par SEIJITSU le 25 Septembre 2013          Consultée 938 fois

Vous ne pouvez pas savoir comment c’est compliqué d’écrire sur AUTECHRE. Leur musique unique n’a pas besoin de mots pour être décrite… Puisqu’il faudrait inventer un vocabulaire spécifique à ce groupe. Je pourrais me contenter d’imiter les bruits que produisent leurs machines et faire une chronique entièrement à base de « ZIIIIIIII BOUMBOUMBIBIBIB DUTUDI ZAAAAAAA » et le tour serait joué. Mais j’ai bien trop de respect envers mes lecteurs… Bon d’accord, envers mon lecteur et demi qui s’est retrouvé sur cette chronique par hasard pour me contenter de cela.

Alors allons-y mon petit gars, tu recherches des informations sur leur 7ème album intitulé Untilted (même eux n’arrivent pas à poser des mots sur leur propre musique) ? Très bien mais par quoi commencer ?
Si j’ai su me débrouiller facilement sur leurs albums précédents, c’est bien parce que le duo le plus cérébral de la techno proposait des albums différents et une évolution logique dans leur son. Des débuts ambient techno / IDM mélancolique, on est finalement arrivé au glacial Confield. Une musique effroyable, pour des gens effroyables car enfoncé au plus profond d’une abstraction terrible. De quoi rivaliser avec la musique concrète.

Draft 7.30 était le début d’une stabilisation de leur son. Pour la première fois de leur carrière, AUTECHRE n’évolue plus vraiment et réussit à offrir une version plus accessible de son album précédent. Pourquoi ? Je serais bien incapable de le dire. Mais Draft 7.30 se révèle moins oppressant et plus rythmé que Confield, même s’il s’agit de design sonore comme le disait Chipstouille et que cela pourra aussi bien fasciner certains qu’en ennuyer d’autres.

On en arrive enfin au cas Untilted et si mon lecteur et demi est toujours présent, cela veut dire que je suis tombé sur un fan d’AUTECHRE et c’est très bien. Cet album ne propose pas d’avancés comme auparavant, mais Sean Booth et Rob Brown font encore l’effort de ne pas sortir deux fois le même disque.

Si Draft 7.30 était poussé par des envies de rythmiques percutantes, Untilted se veut beaucoup plus complexe. Les morceaux sont désormais de plus en plus longs et souvent divisés en 2 voire 3 parties différentes… Hélas pas toujours cohérentes entre elles (rien que le premier titre annonce déjà ce défaut). Pour mon lecteur qui aurait du mal à suivre, il suffit qu’il imagine AUTECHRE s’inspirant du rock progressif dans ses morceaux les plus ambitieux et les plus casses gueules (cela va souvent de pair dans ce genre).

On se retrouve devant un monolithe absolument imbitable aux premières écoutes, quoique traversé par des moments brillants (le beat carnassier du début de « Augmatic Disport »). Mais même après de multiples plongés dans cet univers, on en arrive toujours à la même conclusion : à force d’être dense, Untilted s’épanouie dans des longueurs difficilement justifiables (oui je sais, les longueurs ne sont jamais justifiables habituellement).

Voilà une œuvre complétement boursouflée mais pas dénué d’intérêt. Car Untilted a beau être un disque bancal, il est de bonne facture puisque toujours empreint d’un génie qu’on ne retrouve que dans cette paire de l’électronique. Mais à force de faire dans le too much, on en revient naturellement à l’épure et c’est ce qui explique l’introduction de formats bien plus ramassés dans les sorties suivantes... Ainsi que l’échec qu’elles constitueront.

Untilted marque donc un déclin chez AUTECHRE, avec leur fâcheuse volonté d’en mettre plein à vue en remplissant au maximum leurs albums. Une tendance qui n’a pas disparue aujourd’hui malgré cette remontée surprenante que constitue Exai. Leur dernier et… Double album.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SEIJITSU :


AUTECHRE
Amber (1994)
Entre rêves et cauchemars




LFO
Frequencies (1991)
Album précurseur


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Sean Booth (tout)
- Rob Brown (tout)


1. Lcc
2. Ipacial Section
3. Pro Radii
4. Augmatic Disport
5. Iera
6. Fermium
7. The Trees
8. Sublimit



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod