Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE / FUSION  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Exploited , Discharge, Gbh, Black Flag, Dead Kennedys, Suicidal Tendencies
 

 Site Officiel (339)

BAD BRAINS - I Against I (1986)
Par RED ONE le 29 Décembre 2013          Consultée 1707 fois

Après un split inattendu en 1983, on aurait pu croire la carrière des BAD BRAINS stoppée à jamais en pleine ascension. Mais le potentiel du groupe de Washington DC fit suffisamment parler de lui au début des années 1980 pour que personne n'oublie aussi rapidement nos rastas punks préférés. C'est donc dans le courant de l'année 1986 que le groupe va refaire parler de lui, avec la sortie de ce troisième album studio, publié chez SST Records, le label fondé par Greg Ginn (BLACK FLAG). Heureusement cette fois, aucun réenregistrement comme sur le précédent album, ouf, enfin du contenu 100 % inédit ! Et quel contenu...

Ce troisième album des BAD BRAINS est assurément celui qui va confirmer le caractère "extraordinaire" de la formation afro-américaine. En 1986, alors que la scène hardcore britannique amorce un déclin créatif et commence à se perdre dans d'obscurs croisements glam/thrash assez douteux (exemple type : DISCHARGE avec son étrange Grave New World), la scène américaine a depuis longtemps compris ce qu'il fallait faire pour éviter la déchéance artistique. Alors que BLACK FLAG préfère splitter en 1986 après plusieurs albums expérimentaux, les BAD BRAINS, fraîchement reformés, vont donner naissance au premier véritable album de fusion de l'histoire du rock "alternatif".

L'introduction instrumentale annonce d'ores et déjà la couleur, avec un son très heavy metal et très lourd. Et c'est alors que déboule enfin le méga-tube "I Against I", titre punk hardcore aux paroles évidemment inspirées du rastafarisme. Si ce morceau peut de prime abord apparaître assez classique, on s'aperçoit bien vite qu'il n'en est rien : la fin du morceau se veut ainsi éminemment thrash, avec force riffs speed et violents comme il faut. L'un des premiers titres de crossover thrash avant l'heure ? Pas si loin. "House Of Suffering" continue dans cette veine speed punk/metal, mais le chant de H.R. est déjà sensiblement différent : emprunt de soul et influencé par le chant reggae, on ne peut pas vraiment dire qu'il soit particulièrement adapté. Et pourtant ça marche ! La fusion est en marche...
L'un des autres tubes de cet album est la très pesante "Re-Ignition", au riff lourd et pesant, et où là encore le chant se veut très soul et très

Le reste de l'opus est beaucoup plus "soft", et plus "apaisé" que ces tonitruants débuts. "Secret 77" et "She's Calling You", avec leurs accents funk/disco et leur chant new wave, ne peuvent que surprendre celui qui ne connaissait des BAD BRAINS que les deux premiers albums. Idem sur "Let Me Help", un titre punk dont les refrains aériens tranchent avec ses couplets puissants et rock. Là encore, fusion is in da place...
"Sacred Love" interpellera évidemment par son chant étrange et distant, qui a en réalité été enregistré au téléphone par H.R. lors d'un bref séjour en prison pour deal de ganja (oh comme c'est étrange)... Cette condition d'enregistrement peu ordinaire contribuera à faire de la chanson un titre émouvant et poignant, indéniablement réussi et emprunt d'un feeling soul très touchant...

I Against I ne cesse d'étonner tout du long : on passe ainsi allègrement du punk hardcore ("I Against I") à la new wave ("She's Calling You"), du funk ("Secret 77") au heavy metal ("Return To Heaven"), du rock ("Let Me Help") à la soul, voir même au jazz ("Hired Gun") et au final nous aboutissons à un véritable pot-pourri d'influences, que seuls des musiciens aussi talentueux que ne l'étaient les BAD BRAINS à l'époque pouvaient mettre au monde. Et les effets collatéraux seront prodigieux !
Car avec cet album, le groupe s'est rapidement retrouvé fer de lance de toute une génération de groupes américains qui vont dès lors s'adonner à la fusion punk/funk/metal tous azimuts. Oui, vous savez bien de quels groupes je parle ! Eeeeh oui, sans I Against I, les RED HOT CHILI PEPPERS, FAITH NO MORE, PRIMUS et autres INFECTIOUS GROOVES n'auraient probablement jamais vu le jour. D'où l'aspect encore plus majeur de cet album dans l'évolution du rock...

L'un des disques fondateurs de la fusion "alternative" donc, et l'un des meilleurs albums des BAD BRAINS, si ce n'est LE meilleur !

Incontournable !

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


GBH
Leather, Bristles, Studs And Acne (1981)
Punks, Britain needs youuuu !!!




METAL URBAIN
Paris Maquis (1977)
Merci l'Angleterre !


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- H. R. (chant)
- Dr. Know (guitare)
- Darryl Jenifer (basse)
- Earl Hudson (batterie)


1. Intro
2. I Against I
3. House Of Suffering
4. Re-ignition
5. Secret 77
6. Let Me Help
7. She's Calling You
8. Sacred Love
9. Hired Gun
10. Return To Heaven



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod