Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL FUSION  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1995 God Of Love
 

- Style : The Exploited , Discharge, Gbh, Black Flag, Dead Kennedys, Suicidal Tendencies
 

 Site Officiel (443)

BAD BRAINS - Rise (1993)
Par RED ONE le 14 Octobre 2014          Consultée 1259 fois

Au tournant des années 1990, rien ne va plus dans la maison BAD BRAINS. Les frères Hudson veulent se consacrer exclusivement au reggae, alors que Dr. Know et Darryl Jenifer n'ont aucune intention d'arrêter de faire du gros son. La tournée Quickness n'a pas été de tout repos, H.R. et son frère Earl Hudson passant leur temps à quitter le groupe par intermittence. L'intérimaire Taj Singleton ne donnant plus entière satisfaction, c'est finalement Chuck Mosley, ancien chanteur de FAITH NO MORE, qui va jouer les remplaçants de luxe durant l'année 1990. Mais le groupe n'avance pas, et bien vite, les BAD BRAINS mettent une nouvelle fois la clé sous la porte.

Pendant ce temps, les disciples des BAD BRAINS sont en train de conquérir le monde. Ils se nomment FAITH NO MORE, LIVING COLOUR, FISHBONE, ou encore PRIMUS... C'est donc dans ce contexte qu'en 1992, Dr. Know est contacté par un label dans le but de reformer le groupe. Pas question néanmoins de faire revenir les frères Hudson, éléments d'instabilité permanente ces dernières années. Dr. Know et Darryl Jenifer font donc de nouveau appel à Mackie Jayson (batteur des CRO-MAGS) derrière les fûts. Au chant, c'est en revanche un petit nouveau, Israel Joseph I, adepte comme son prédécesseur de la spiritualité rastafari, qui sera choisi.
Rise est donc le premier (et unique) album studio des Brains sur lequel figure une autre formation que son line-up classique. En demeure-t-il moins bon pour autant ?

Concernant le nouveau chanteur, force est de reconnaître qu'Israel Joseph I assure comme un chef. Sa voix n'est au fond pas si éloignée que ça de celle de son prédécesseur, même si moins hargneuse et sensiblement moins punk.
Mais pas de chichis ici, c'est quand même à un disque des BAD BRAINS que nous avons affaire. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le reste du groupe se charge de nous le rappeler vigoureusement. Le titre éponyme, qui introduit l'opus, est ainsi probablement l'une des meilleurs compos des Mauvais Cerveaux : riff puissant, chant inspiré, basse énorme. La puissance metal de Dr. Know et de Darryl Jenifer s'exprime pleinement sur la bien nommée "Hair", probablement la meilleure chanson de l'album, qui donne furieusement envie de secouer sa chevelure dans tous les sens. Même délire groove metal sur "Free" et "Piece Of Mind", qui envoient sérieusement du bois.

Le son fusion resurgit néanmoins sur "Miss Freedom", avec un mélange rap/metal très réussi, qu'on devine influencé par FAITH NO MORE, qui cartonnait à l'époque dans les charts suite au succès de The Real Thing (1989). Plusieurs années avant LIMP BIZKIT, les BAD BRAINS livrent avec ce titre l'un des premiers prototypes de neo metal. La mode de l'époque étant également au funk rock (en partie grâce aux RED HOT, eux aussi disciples des BAD BRAINS), la bande à Dr. Know se permet une petite escapade dans le genre avec "Take Your Time", superbe pièce funky. "Without You", ballade soul romantique qui termine l'album, semble cependant avoir été calculée pour faire un tube, et l'exercice ne sied guère au groupe. La chanson est donc peu intéressante, mais elle n'en est pas mauvaise pour autant !

Grand absent d'I Against I et ressurgissant timidement sur Quickness, le reggae revient pointer le bout de son nez sur Rise. Comme sur leurs deux premiers opus, les BRAINS se fendent ici de deux titres exclusivement reggae ("Love Is The Answer" et "Yes Jah"), où toute la science vocale d'Israel Joseph I, très doué en la matière, se révèle magistrale.
Des traces du passé punk hardcore du groupe, enfin, il y en a quand même encore à plusieurs endroits, notamment sur "Unindentified", aux sonorités très speed punk britannique, ou encore sur "Coming In Numbers".

Au final, que reprocher sincèrement à cet opus ? Pas grand chose à vrai dire, j'ai un peu de mal à trouver des points négatifs. Allez, certains moments donnent parfois l'impression de recycler quelques bonnes idées de riffs de l'époque I Against I/Quickness, mais ça ne pose pas de réel problème en définitive. Tout l'album s'écoute d'une traite, et constitue un condensé parfait du savoir-faire musical des BRAINS, un excellent pot-pourri fusion mélangeant allègrement punk, metal, reggae, funk et même soul dans des compositions de très haut niveau. Même l'assez inutile "Without You" apparaît comme étant finalement assez attachante. Certes, Rise n'est pas l'opus le plus connu du groupe, mais c'est assurément l'un de ses meilleurs.

Un classique du metal fusion made in USA, à redécouvrir !

Meilleurs titres : "Rise", "Hair", "Free", "Unindentified", "Piece Of Mind"

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


Les WAMPAS
Les Wampas Vous Aiment (1990)
De l'amour plein les oreilles. Fabuleux.




TEENAGE TIME KILLERS
Greatest Hits Vol. 1 (2015)
Le plus grand supergroupe de l'histoire du punk.


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Israel Joseph I (chant)
- Dr. Know (guitare)
- Darryl Jenifer (basse)
- Mackie Jayson (batterie)


1. Rise
2. Miss Freedom
3. Unidentified
4. Love Is The Answer
5. Free
6. Hair
7. Coming In Numbers
8. Yes Jah
9. Take Your Time
10. Peace Of Mind
11. Without You
12. Outro



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod