Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Superheavy, Dave Stewart , Annie Lennox

EURYTHMICS - Peace (1999)
Par ERWIN le 18 Mars 2014          Consultée 1107 fois

Le hasard l'avait voulu, multimillionnaires et désormais artistes solo aux réussites plus qu'enviables, Dave STEWART et Annie LENNOX, divorcés dans la vie personnelle mais associés pour le meilleur dans la vie artistique, se réunissent le temps d'un concert et retrouvent la magie d'antan, décident de se remettre ensemble au turbin. Dix longues années se sont écoulées depuis "We too are one" leur dernier opus en date. Les deux monstres sacrés tiennent à finir en beauté l'existence de leur bébé EURYTHMICS. le concept, les préoccupations de l'album seront celles de l'actualité d'alors d'où son nom "Peace".

C'est "I saved the world today" qui va conduire la dernière charge du magnifique duo britannique. La voix immédiatement reconnaissable de la fabuleuse Annie LENNOX se pose sur cette chanson sans âge, appelé à devenir un des grands standards de l'année 99. Nous sommes bien loin de la synth pop des eighties, et la jolie mélodie se pose avec maestria. Et quand on a écrit un des plus grands hits de la musique populaire, le chef-d’œuvre de New Wave qu'est "Sweet dreams" - dont le single rappelle la pochette de Peace - il n'y a aucune honte à le réintroduire sur le final de "17 again", le second single qui tient encore mieux la route avec cet artifice.

L'agressivité de "Power to the meeks" rappellera les grandes heures de "Missionnary man" avec légèrement moins de pêche mais un état d'esprit bien rebelle, aucun doute la dessus, Annie l'écossaise restera à jamais une révoltée. Et la gratte de Dave STEWART n'a jamais aussi bien sonné. On la retrouve à nouveau survitaminée sur "I want it all" qui rappelle aux non initiés que Lennox et Stewart, à la base, c'est un couple de punks sans concessions.

"Beautiful child" rappellera plus les arpèges cristallins de "Thorn in my side" tout en ne le plagiant aucunement. Soulignons la voix sur le refrain de "Anything but strong" ainsi que sur les couplets de "My true love". En parlant de voix, quand vous écouterez au casque "Peace is just a word"... Vous ne pourrez que subir avec tout le plaisir requis l'incroyable performance de la rouquine. La plus grande chanteuse de la pop music ? Quelle sensation ! Quelle ivresse ! Les mecs vont bander et les nanas mouiller ! Une sacrée claque. Et si vous aimez les BEATLES, écoutez donc "Forever"... Une chanson sur la jeunesse, leur jeunesse. Le temps passe oui... Mais "Tomorrow is yet to come"... Une petite perle. "Lifted" est sur un autre mode, toute aussi troublante, avec une Annie toujours aussi exubérante et magnifique.

Bref, le divorce n'exclut en rien la complicité et le plaisir, c'est une leçon pour tous les divorcés de la planète. Les deux artistes ont su tirer de cette brève reformation le meilleur parti. Plusieurs titres sont au niveau de leurs meilleures chansons, il n'y a ici pas le moindre filler, que du tout bon. On se prend à rêver que malgré son emploi du temps de premier ministre, Dave trouvera un jour le temps de proposer à Annie un autre petit tour, pour le plaisir de leurs fans, quelque soit leur âge aujourd'hui... Cette musique peut toucher toutes les oreilles.

Certes, ce n'est plus de la New Wave mais voilà incontestablement leur meilleur album.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


DEPECHE MODE
Music For The Masses (1987)
Un sommet de synth pop

(+ 3 kros-express)



The PRETENDERS
Learning To Crawl (1984)
Superbe réaction


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. 17 Again
2. I Saved The World Today
3. Power To The Meek
4. Beatiful Child
5. Anything But Strong
6. Peace Is Just A Word
7. I've Tried Everything
8. I Want It All
9. My True Love
10. Forever
11. Lifted



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod