Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Superheavy, Dave Stewart , Annie Lennox

EURYTHMICS - 1984 (1984)
Par ERWIN le 30 Juin 2015          Consultée 725 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Vous aurez négligemment remarqué que j'ai gardé la BO de 1984 pour finalement conclure la courte discographie du duo britannique. A l'époque ce disque m'avait déçu, mais déçu... Je l'ai donc sciemment laissé de coté, ainsi qu'une belle bouse en plein milieu de la chaussée.... Hélas, l'exhaustivité me force à revenir sur mes pas, et me coltiner le stronzo en question... Qui sait ? Peut-être sera-ce une surprise... Elle sera de taille si tel est le cas !

Il faut admettre que j'ai toujours conchié le single "Sexcrime" qui est probablement le pire de toute la carrière d'EURYTHMICS, cette manière de faire "boum boum" sur des sons synth pop, je trouve ça super déprimant quand on a la voix et le talent d'Annie LENNOX. Et je ne suis pas plus convaincu par David qui sussure "1984" au vocoder... un titre totalement naze pour moi... L'introductive "I did it just the same" est du même acabit...

Intro bien ambiant sur "Winston's diary"... mais pas folichonne, qui débouche sur "Greetings from a dead man", assez monolithique, et donc bien dans l'air de 1984, de la new wave traditionnelle, bien dans l'esprit. Mais cela manque un peu de relief, et j'ai à nouveau du mal avec les vocalises d'Annie qui sortent un peu de nulle part. Un traitement par l'absurde quand on dispose de la plus belle voix en activité sur le marché de la musique... Comprend pas... cela doit être sensé faire futuriste, mais le résultat est vraiment médiocre.

"Julia" est le seul bon souvenir que j'avais gardé de cette BO. Le traitement de la voix de miss LENNOX ne me choque pas, l'ambiance n'est pas vilaine, mais quel écart avec la compo homonyme présente sur We too are one quelques années plus tard ! Tiens, le rythme de "For the love of big brother" n'est pas désagréable, et le chant d'Annie bien que détaché, sonne pas si mal. La composition se laisse faire, même si le refrain ne casse pas des briques, mais cette petite gratte est sympa, voila donc le meilleur titre de l'opus.

"Room 101" est carrément pompier, tout ceci a super mal vieilli, exactement le contraire de ce qu'il fallait pour ce grand classique de la science fiction qu'est le bouquin de George Orwell. Le rythme des synthés sur "Ministry of love" est assez sympa, mais là aussi, les voix brisent l'ambiance. Quelle idée étrange que de vouloir à tout crin rajouter des vocalises sans réelle identité. Voila maintenant des percussions caribéennes sur "Doubleplusgood", mais encore une fois, l'aspect trop délirant des lignes vocales de l'écossaise ne me séduit pas. C'est très BO, mais a part une influence directe de "Radio gaga" de QUEEN, pas trop d'idées novatrices là-dedans...

Pour la petite histoire, il faut savoir que ce n’était pas l'utilisation de la bande son d'EURYTHMICS qui était prévue au départ, mais une musique plus traditionnelle composée par Dominic MULDOWNEY. Richard Branson aura imposé le choix des icônes de la new wave, alors en pleine bourre... A mon sens, ce fut une erreur grossière. Je suis pourtant un fan inconditionnel du duo mais ici, le résultat est vraiment foireux. D'ailleurs quelques milliers de DVD sont sortis en Amérique du nord avec la BO de MULDOWNEY en lieu et place de celle-ci... Je ne suis visiblement pas le seul à détester cet opus...
A mon sens donc, évitez cette BO !

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


La FEMME
Psycho Tropical Berlin (2013)
Back to 1983




A FLOCK OF SEAGULLS
A Flock Of Seagulls (1982)
Synth pop power !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Annie Lennox (claviers)
- Dave Stewart (claviers)


1. I Did It Just The Same
2. Sexcrime
3. For The Love Of Big Brother
4. Winston's Diary
5. Greetings From A Dead Man
6. Julia
7. Doubleplusgood
8. Ministry Of Love
9. Room 101



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod