Recherche avancée       Liste groupes



      
ART ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



BAUHAUS - The Sky's Gone Out (1982)
Par ARP2600 le 5 Février 2015          Consultée 1134 fois

Avec ce troisième album, on peut dire que BAUHAUS devient un groupe franchement compliqué. Cette musique est remarquable et difficile, aussi bien à écouter qu'à chroniquer. Mask montrait déjà un bel éclectisme, mais avec une concision et une approche directe qui peuvent faire consensus. Sur The Sky's Gone Out, une ligne est franchie, leur côté artiste prend toute son ampleur, ils se laissent aller à des tentatives de chansons beaucoup plus complexes, directement inspirées de l'art rock et du rock progressif, pour un résultat pour le moins perturbant. La structure de l'album, s'il en a une, est déjà assez étrange, c'est un reproche que lui font certains critiques. Il est vrai que les enchaînements sont inattendus, mais pas forcément inappropriés, il faut simplement prendre le temps d'apprivoiser leur musique et, surtout, essayer de comprendre ce qu'ils avaient en tête. Pour ce faire, il faudra donner des noms, n'est-ce pas ? Décortiquons donc l'album...

L'ouverture ne surprendra pas du tout le fan des premiers albums et des singles de BAUHAUS, il s'agit d'une reprise foudroyante du «Third Uncle» de Brian ENO, une des premières chansons de glam proto-punk. C'est après qu'on risque d'être surpris. Comme on l'entendait déjà sur la chanson-titre de Mask, le guitariste Daniel Ash aime tout autant créer des effets noisy et effrayants avec son électrique qu'aligner des arpèges épurés à l'acoustique. Ceux-ci font immanquablement penser à GENESIS, par exemple sur les superbes «Silent Hedges» et «All we ever wanted was everything», ou le deuxième segment de «Exquisite Corpse». Bien sûr, BAUHAUS reste un groupe très sombre, on peut donc faire le rapprochement avec VAN DER GRAAF GENERATOR et Peter HAMMILL, voire avec KING CRIMSON.

Eh oui, encore mon cher HAMMILL que j'entends partout, me dira-t-on ? Mais la chose est évidente voyons, tout comme chez Magazine quelques années plus tôt... il suffit d'écouter ces arpèges, le piano qui intervient par moments, et puis bien sûr le chant de Murphy sur certains titres, comme «The Spirit» pour le côté folk (on pensera aussi à Olias de Jon ANDERSON là-dessus), «The Three Shadows part 3» pour le côté glam/punk (également fort enoesque) mais aussi «Swing the Heartache» pour le côté expérimental... ce titre proche de l'indus doit être comparé à A Black Box de HAMMILL, croyez-moi. Et ce n'est pas tout...  «The Three Shadows part 1» est un instrumental ambiant tirant sur le krautrock, ou plutôt le rock cosmique comme TANGERINE DREAM à leur débuts, voire les passages calmes de HAWKWIND, ce qu'on peut retrouver également chez des groupes comme CAMEL ou RUSH. Enfin, le chant sur «The Three Shadows part 2» rappelle nettement celui de Greg Lake, chanteur de KING CRIMSON puis ELP. Tout cela fait trop pour être une coïncidence.

Et donc, The Sky's Gone Out est un voyage fascinant pour l'amateur des structures complexes du prog et des textures rugueuses du post-punk, un hybride dont on a peine à croire qu'il puisse aussi bien fonctionner. Il va sans dire qu'une telle musique ne devrait toucher qu'une niche d'auditeurs assez réduite, ce qui rend son relatif succès commercial plutôt surprenant... c'est leur plus haute place dans les charts en Angleterre avec une quatrième place. Tout comme pour l'album suivant, peut-être encore plus artistique, on pourra gentiment accuser le groupe de tricherie. Le single de l'album a été une version new wave de «Spirit», tandis qu'ils ont également sorti à cette époque une reprise de «Ziggy Stardust» de David BOWIE, collant plus à leur image glam/gothique. Si on y ajoute le ENO d'ouverture, la première impression n'est pas conforme avec ce qu'on entend dans la suite de l'album. En plus, ces fourbes se sont bien gardés de citer de telles influences, mais c'est plutôt une stratégie amusante.

De toute façon, un disque qui aligne des titres aussi charismatiques que ceux de la première face ne peut qu'être respecté, quel que soit son contexte. Tout n'est pas parfait cependant, les deux dernières minutes de chaque face étant plutôt ratées (d'un côté trop de «We love our audience», de l'autre des ronflements).Il faut encore citer «In the night», une chanson simple de leurs débuts remise à la sauce 82, la seule gothique du lot, et se rapprochant étrangement du hard rock. On peut y voir une préfiguration de ce que sera le gothique au milieu de la décennie, ainsi que, peut-être, une influence pour certains types de metal.

Quant à exprimer la puissance de «Swing the Heartache» par des mots... cette ambiance est tellement noire et métallique, c'est une leçon d'utilisation des guitares et de la batterie, qui ressemblent à des machines froides et déterminées tandis que le chant torturé de Murphy, toujours plus maître de sa voix, déchire son auditeur. Comme le dit le titre, le ciel est parti, elle est déjà loin l'ambiance plus légère de Mask, cette chanson en particulier n'est pas à mettre entre des oreilles dépressives.

Pour terminer, un mot sur l'étrange «Exquisite Corpse», un titre à priori bien gothique mais il y a un truc... quand on écoute ça, on a l'impression d'un collage de quatre parties sans aucun rapport (dont ce reggae avec ronflements...). Néanmoins, une fois traduit en français, ce titre prend tout son sens, du moins quand on connaît le mouvement surréaliste : le cadavre exquis est un jeu de collage de mots formant des phrases absurdes, exactement le principe de cette étrange chanson... eh oui, ils avaient de la culture, ces petits gars, peut-être parfois trop ?

A lire aussi en ROCK par ARP2600 :


GARBAGE
Not Your Kind Of People (2012)
Encore un retour réussi




PIXIES
Doolittle (1989)
Incontournable


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Peter Murphy (chant)
- Daniel Ash (guitares, chant)
- David J (basse, chant)
- Kevin Haskins (batterie)


1. Third Uncle
2. Silent Hedges
3. In The Night
4. Swing The Heartache
5. Spirit
6. The Three Shadows Part 1
7. The Three Shadows Part 2
8. The Three Shadows Part 3
9. All We Ever Wanted Was Everything
10. Exquisite Corpse



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod