Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1976 The Runaways
 

- Style : Pat Benatar
- Style + Membre : Joan Jett

The RUNAWAYS - Queens Of Noise (1977)
Par ERWIN le 15 Juillet 2015          Consultée 1614 fois

Pour leur deuxième offrande, les RUNAWAYS s'autoproclament reines du bruit... Ce n'est pas rien en ces années où les nanas se partagent les miettes du show biz mondial. Mais à y regarder de plus près, malgré leur tout jeune âge, les nanas n'ont pas leur langue dans leur poche, et leur talent ne se mesure pas à la taille de leurs talons, même si elles font aussi pas mal de ce coté. Jackie FOX, Lita FORD et Joan JETT savent manier leur instrument, Sandy déménage à donf, et Cherie sait tenir une scène. Sans être des chanteuses à voix, leurs organes tiennent parfaitement les hymnes de rock qu'elles composent.

Joan JETT est donc à la fête sur cette livraison, elle chante la moitié des titres et pas n'importe quelle moitié, voyez plutôt : « I Love Playin’ with Fire » est encore de nos jours une chanson majeure dans son répertoire. C'est toutefois clairement plus hard rock – quel joli riff ! – que punk dans l'esprit, et le refrain mélodique se retient remarquablement. Après le chouette solo de Lita on remarque d'ailleurs une concession à l'état d'esprit festif qui animait les fugitives à cette époque-là, les handclaps de leurs potes sur le dernier couplet ! « Take It or Leave It » est un rock sans concession, alors que sur « California Paradise » on a la surprise d'entendre un solo de la petite brunette, sans doute le seul gravé sur vinyle à ma connaissance. A contre courant, nous retrouvons dans les crédits la belle Mikki STEELE, future BANGLES pour la chanson « Born to Be Bad ». Joan y chante plus que d’habitude, elle module – mais oui elle en est capable. La chanson tranche tout de même avec le reste de la livraison. Finalement, ma chanson préférée sur cet album est incontestablement « Hollywood », qui est souvent peu aimée des fans. J'aime beaucoup ce refrain où la voix de Jackie mixée à celle de Joan crée une ambiance des plus réussies.

Nous retrouvons donc Cherie sur l'autre moitié des chansons. Notamment sur le titre d'ouverture « Queens of Noise » qui fait office d'hymne sur cet opus. Elle chante ensuite le mid slow « Midnight Music » avec pas mal de talent, la chanson est clairement adressée aux fans d'AOR, puisque le big rock glam en provenance de Californie n'est pas encore arrivé dans les bacs. De ce point de vue, les filles sont des précurseurs. « Heartbeat » est un slow composé par Lita et Jackie – qui devait le chanter, mais la prise de pouvoir de Joan sur l'album devait être contrebalancée, et Fowley décida de confier la tâche à Cherie pour la rassurer. Un slow avec de jolies vibrations, même s'il a un peu vieilli.

« Neon Angels on the Road to Ruin » est une des premières contributions de Lita Ford, on y retrouve ce mix de rock'n'roll et de metal qu'elle aime à composer dans ses cavalcades. Je ne suis pas super fan du chant de Cherie sur ce titre, sans doute un peu difficile pour son niveau. On a en revanche droit à un solo assez technique de Lita. « Johnny Guitar » est plus complexe à écouter, une espèce de jam ou Cherie chante sur un mode simili blues sans réelle mélodie, mais qui permet à miss Ford de faire montre de ses talents de soliste. On n'est pas si loin d'un « The Jack » d'AC/DC... sorti quelques mois auparavant à peine sur High Voltage. Ne riez pas, cela entérine tout de même l'importance de Lita sur l'évolution de la guitare.

Il faut ici souligner le travail de soliste de Lita Ford, qui prend une importance non négligeable, plusieurs soli sont ici des classiques comme sur « Heartbeat ». L'album voit aussi Joan prendre le leadership des RUNAWAYS. Je le trouve à mon goût moins original que le premier, mais nous trouvons là du rock sans fioritures, de bonne qualité tout du long et qui se révèle d'une importance historique évidente pour la suite. En tout cas, les filles y font la nique aux mecs !

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Dave STEWART
The Blackbird Diaries (2011)
An englishman in the us




The BEATLES
Help ! (1965)
Hier annonce demain


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Cherie Curry (chant)
- Joan Jett (chant, guitare)
- Lita Ford (guitare)
- Jackie Fox (basse)
- Sandy West (batterie)


1. Queen Of Noise
2. Take It Or Leave It
3. Midnight Music
4. Born To Be Bad
5. Neon Angels On The Road To Ruin
6. I Love Playin With Fire
7. California Paradise
8. Hollywood
9. Heartbeat
10. Johnny Guitar



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod