Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (148)

MUMFORD & SONS - Wilder Mind (2015)
Par GEGERS le 7 Août 2015          Consultée 658 fois

La pause aura été de courte durée. Alors que les MUMFORD & SONS avaient annoncé, à l'issue de la tournée Babel, vouloir s'accorder une longue période d'inactivité, il n'aura fallu que cinq mois au quartet pour se remettre au travail. La découverte de cette nouvelle offrande, la troisième, des Américains, donne pourtant l'impression que des décennies se sont écoulées entre celle-ci et son prédécesseur, tant la musique du groupe semble au premier abord transfigurée. Désireux d'intégrer dans sa musique des éléments électriques, le groupe a en effet changé de producteur (s'adjugeant les services de James Ford, célèbre pour son travail sur les réalisations des Arctic Monkeys ou Florence And The Machine), et en grande partie délaissé son folk pourtant si caractéristique. Adieu banjo, bienvenue aux guitares électriques. Une mue qui, malgré des réticences légitimes, constitue finalement un beau pas en avant.

Car si la forme a changé, l'essence de la musique des MUMFORD & SONS reste la même. Il y a toujours cette urgence, cette sensibilité à fleur de peau, portée en grande partie par la voix de Marcus Mumford. Là où les instruments acoustiques pouvaient apporter une certaine chaleur, la guitare électrique se fait en revanche porteuse d'ambiances plus froides, et génère une certaine distance. Ce nouvel ingrédient, qui en remplace un que l'on croyait viscéralement lié au folk du groupe, a besoin de temps pour se laisser apprécier. Le groupe le sait, et la joue finement en proposant, parsemés dans l'album, des titres immédiats et relativement simples, qui permettent d'apprivoiser aisément la bête, et d'en apprécier les saveurs. "Believe", par exemple, se dévoile doucement, développant des ambiances calmes avant de se faire plus énergique, le groupe plus investi, et laisse une place grandissante à la guitare électrique qui finit par hurler sa rage. Une belle réussite, tout comme l'enlevé "The wolf", dont la rythmique urgente prend à la gorge. A noter la bonne idée du groupe qui a recruté un batteur de session afin de renforcer l'impact de sa musique.

L'ensemble reste relativement mélancolique, un poil désabusé. Deux sentiments qui deviennent prédominants lorsque le groupe adoucit son propos, sur des titres tels que le morceau-titre "Wilder Mind" ou sur le délicat "Snake Eyes" qui s'impose naturellement comme une des plus belles réussites de l'album. La manière qu'ont Marcus Mumford et ses acolytes de présenter leurs sentiments, avec une pudeur naturelle, rend la musique du groupe particulièrement savoureuse. Les mélodies ressortent gagnantes de ce changement de formule. Là où celles de Babel pouvaient sembler redondantes avec celles du premier album, il n'en va pas de même ici : ce troisième opus présente le visage rafraîchi d'un groupe à l'inspiration renouvelée.

Changement de formule gagnant, Wilder Mind permet aux MUMFORD AND SONS d'évoluer tout en conservant leur spécificité et la beauté pure de leurs mélodies. Sans moment faible, ce troisième album se fait néanmoins plus exigeant que ses prédécesseurs, et mérite que l'on fasse preuve de persévérance, tant ses arguments sont nombreux et percutants. De quoi augurer d'une carrière pérenne et, espérons-le, très longue.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Marketa IRGLOVA
Anar (2011)
A la croisée des chemins




Francis CABREL
Des Roses Et Des Orties (2008)
Un bien joli bouquet...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Marcus Mumford (chant, guitare)
- Ted Dwane (basse)
- Ben Lovett (piano, claviers)
- Winston Marshall (guitare)


1. Tompkins Square Park
2. Believe
3. The Wolf
4. Wilder Mind
5. Just Smoke
6. Monster
7. Snake Eyes
8. Broad-shouldered Beasts
9. Cold Arms
10. Ditmas
11. Only Love
12. Hot Gates



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod