Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Paul Mckenna Band , Runrig, Alistair Ogilvy , Fleadh, Skipinnish

Dougie MACLEAN - Fiddle (1984)
Par GEGERS le 19 Février 2013          Consultée 797 fois

La première partie de carrière de Dougie MACLEAN voit l'artiste écossais se faire versatile et changeant. Tout d'abord hésitant, posant les bases de son folk racé et majestueux sur Snaigow, puis perdant ses racines sous l'impulsion de sa maison de disques, sur l'album On A Wing And A Prayer. Cragie Dhu, puis Butterstone, permettent enfin au troubadour de laisser exploser sa frénésie créative, s'imposant comme des œuvres majeures dans sa discographie. Moins évident, Fiddle constitue pourtant lui aussi l'un des sommets artistiques du bonhomme. Fiddle est l'anglais de violon. C'est ainsi un album entièrement dédié à ce noble instrument qu'offre Dougie MACLEAN, virtuose émérite, par le biais de cette sortie. Entièrement instrumental ou presque (seul le titre « The ferry » est chanté), ce cinquième album de l'Ecossais se fait une œuvre incitant à la méditation, empreinte d'une tendresse bienveillante.

Le violon, donc, est la star de ce cinquième album. Constitué uniquement de compositions originales, il n'oublie pas néanmoins les autres instruments de prédilection de Dougie MACLEAN, parmi lesquels la guitare acoustique, le didgeridoo, la mandoline ou les claviers. Plus qu'une démonstration de virtuosité, l'album prend le parti de proposer des compositions faites d'une ligne mélodique simple et accrocheuse, sur laquelle viennent se greffer les autres instruments. Le titre d'ouverture, « The Osprey », se fait le moteur de cet état de fait, transcendé par une mélodie de toute beauté, à la fois tribale et céleste, qui préfigure de ce que Dougie proposera quelques années plus tard sur l'album The Search, qui contient l'une de ses plus célèbres mélodies, « The Gael », popularisée par le film Le Dernier des Mohicans.

Tantôt mélancolique, tantôt enjoué, Fiddle est un album foisonnant d'idées qui parviennent à mêler justesse et concision. La beauté pure de « Farewell to Cragie Dhu », du nom de l'ancienne demeure de l'artiste, s'articule avec merveille aux sonorités traditionnelles de « Roy Ashby's / Buckney Burn ». La mélancolie de « Mr and Mrs Maclean of Snaigow », l'une des plus belles compositions signées par l'artiste, tous albums confondus, se fait bouleversante, en évitant malgré tout de tomber dans le pathos ou les minauderies. « The ferry », dont la base acoustique vient supporter une tendre mélodie au violon, se voit pour sa part transcendée par le chant vaporeux et habité de Dougie, dont la voix chaude de fait le moteur d'émotions apaisantes et réconfortantes.

S'il n'y avait que deux titres à retenir de ce Fiddle, ce seraient les deux précités. Néanmoins, avec tout le talent qui le caractérise, Dougie MACLEAN parvient à livrer un album riche et inspiré de bout en bout, qui parvient à tenir l'auditeur en haleine malgré l'absence quasi-permanente de chant. Malgré sa confidentialité relative, cet album reste néanmoins une œuvre fort recommandable, nécessaire pour avoir une vision d'ensemble de l'univers d'un des artistes les plus touchants que l'Ecosse ait enfanté.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


The SWELL SEASONS
Once (2007)
émotion musicale et cinématographique




The PAUL MCKENNA BAND
Elements (2013)
Un onguent pour l'âme


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. The Osprey
2. Bob Macintosh/atholl Arms/ku-ring-gai Chase
3. Farewell To Craigie Dhu
4. The Tattie Ball/when Are You Coming Over?
5. Mr And Mrs Maclean Of Snaigow
6. Roy Ashby's/buckney Burn/one Summer's Morning
7. The Ferry
8. Spoutwells/riechip/leduckie
9. The Centre



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod