Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER PSYCHE PROG   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


CHROME - The Visitation (1976)
Par NOSFERATU le 13 Août 2015          Consultée 455 fois

A la fin des années 70, la scène californienne punk et post punk était bouillonante. D’un coté, les agitateurs du punk hardcore brandissaient le drapeau noir (BLACK FLAG, DEAD KENNEDYS, GERMS, MISFITS), de l’autre les agités du bocal d’une new wave bruitiste et aventureuse faisaient reculer les limites d’un rock qui allait devenir de plus en plus "free" (TUXEDOMOON, RESIDENTS …).Cette dernière est marquée par l’arrivée des extra terrestres de CHROME. Si la venue du fameux HELIOS CREED va donner véritablement naissance au CHROME que l’on connait avec son aspect véritablement "robot punk industriel", le groupe était déjà formé autour de la personnalité borderline de feu Damon Edge et avait déjà sa petite histoire…

A San Francisco, Damon s'est déjà entouré de "freaks" tous biberonnés au rock psychédélique local des sixties ( GRATEFUL DEAD, SEEDS, DOORS, LOVE, JEFFERSON AIRPLANE …). C’est en 76 que les vagissements electrico cosmiques apparaissent. "The visitation" est le premier méfait sonique de cette bande de drogués.
Et là, surprise… Ne vous attendez pas à du CHROME déglingué. Certes, de la déglingue; il y en a mais il m’étonnerait que cette première œuvre ravisse les aficionados de la musique industrielle pure et dure à laquelle le groupe fut rattachée. On baigne plutôt ici dans une sorte de hard rock proto stoner. C’est-à-dire un mélange de heavy rock, de psychédélisme et de passages "space". Tour à tour, on y discerne l’influence du HENDRIX planant d’Electric ladyland, du HAWKWIND (pour l’utilisation de drones cosmiques), des PINK FAIRIES, de SPIRIT, des AMBOY DUKES , des DEVIANTS...

Le coté space est visiblement marqué par le PINK FLOYD de "Nile song" (le titre méchant et méconnu du flamand rose), le SAM GOPAL du père Lemmy, le TANGERIME DREAM de KLAUS SCHULZE, voire l’ambient de BRIAN ENO pour le voyage interstellaire. Certains riffs répétitifs empruntent aussi au kraut rock (CAN, AMON DUUL et compagnie). "Kinky lover" a ainsi des arrières gouts des frenchies ROB JO STAR BAND … Même nos amis progueux pourraient y trouver leur compte pour la structure élaborée de certaines compositions comme "How many years too soon ?"), ou avec des moments un poil trop grandiloquents, ainsi "My time to live", inhérents au genre.
Mais le titre le plus surprenant est sans conteste possible "Caroline" qui ressemblerait presque à du… SANTANA ! Mais alors un SANTANA qui serait habité (possédé ?) par l’esprit dérangé d’un SYD BARRET… Y aurait il ici une lointaine inspiration du "tropicalia", ce courant latino américain brillament incarné dans les sixties par OS MUTANTES ?

Cependant, des petits bruits apparaissent ici et là annonçant les collages expérimentaux ultérieurs. La guitare devient stridente sur "Riding you", ce qui sera la future marque de fabrique de l’entité. D’ailleurs, un sous genre sera créé, le punk acide, pour désigner ce type de sonorités. L’album sonne donc un peu trop seventies, on parlera surtout d’une curiosité mais déjà les délires bruitistes inaugurent un futur bien angoissant. L’arrivée d’Helios Creed, (les adeptes de l’ufologie ne savent toujours pas si cette créature était un reptilien ou un petit gris !) ajoutera justement cette touche punk industrielle. Pour l’instant, CHROME est encore un petit groupe psychédélique aussi alerte que beaucoup d’autres. On en est pour l’heure à la rencontre du deuxième type, on ne voit que des ovnis dans un ciel bien clair, l’horreur "alienesque" n’y est pas encore. Une simple "visitation" donc… Mais on va passer rapidement aux horribles abductions …Hé hé hé…

A lire aussi en INDUS par NOSFERATU :


PERE UBU
Dub Housing (1978)
On tombe mais on se relève.




SWANS
Filth (1983)
Oh oui fouette moi !!!


Marquez et partagez





 
   NOSFERATU

 
  N/A



- Damon Edge (batterie, synthétiseur, chœurs)
- John Lambdin (guitare, basse, mandoline , cordes , synthétiseur,)
- Mike Low (guitare basse, guitare, synthétiseur, chœurs)
- Gary Espagne (guitare basse, claviers, violons acoustiques et él)


- how Many Years Too Soon
- raider
- return To Zanzibar
- caroline
- riding You
- kinky Lover
- sun Control
- my Time To Live
- memory Cords Over The Bay



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod