Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Alan Parsons

The Alan PARSONS PROJECT - Freudiana (1990)
Par BUDDY le 7 Février 2006          Consultée 5335 fois

Alan Parsons Project est au creux de la vague en cette année 90. Alan Parsons et son comparse de toujours, Eric Woolfson vont prendre des directions opposées. Eric Woolfson va s’atteler à la création d’un nouvel opus, intitulé « Freudiana », qui sortira en 1990. Un 11ème album qui se veut être un concept sur Sigmund Freud.
Cet album possède quand même plusieurs liens de parenté avec les précédentes réalisations d’Alan Parsons Project. Tout d'abord, un lien de parenté au niveau du concept. Cette galette évoque d’une façon générale la vie et l’œuvre de Freud. Nous avons aussi un lien de parenté au niveau du groupe. Ce sont les musiciens de la récente fournée du groupe qui jouent sur l'album, qui est enregistré et produit par Alan Parsons. Andrew Powell, ne cède sa place à personne pour la direction orchestrale. Nous constatons aussi très rapidement une parenté de style musical. Les trois instrumentaux (comme sur les anciens opus de Parsons) sont tous de bonne facture. « The Nirvana Principle » est un « Lucifer » bis, avec une ambiance très proche de l’ancien titre d’Alan Parsons sur l’album « Eve » ou bien encore « Where's The Walrus ? » sur l’album « Stereotomy ». « Beyond The Pleasure Principle », est assez leïtmotiv, enfanté par Alan Parsons, et s’apparente plus à « Pipeline » ou bien encore « Urbania ». « Freudiana » quant à lui, est un délice pour les tympans.

D’autres morceaux correspondent également à cette notion de fête. Du savoureux « Freudiana », fredonné par Eric Woolfson, qui débute avec des onomatopées de jungle, sa mélodie lointaine de piano qui nous captive ainsi pendant six minutes avec son filet mélodique délicat, et au final un superbe solo de guitare, en passant par le prenant « There But For The Grace Of God », formidablement interprété par John Miles, un titre complètement emblématique qui est en corrélation totale avec les premières années musicales de Parsons (cf. « Shadow Of A Lonely Man »). Il y a aussi « I Am A Mirror », avec Leo Sayer au chant, et une partie instrumentale où les violons explosent en chœur, comme sur le sublime « In The Lap Of The Gods ». Pour la suite de l’opus, la comédie musicale l’y obligeant, « Freudiana » se doit d’évoluer dans un registre pop beaucoup plus aérien, comparable à l’univers des Beatles. Un univers qui est généralement amusant, avec des titres comme « Little Hans » (ce titre ressemblant à s’y méprendre a une certaine « Penny Lane »), « Funny You Should Say That » (et ses partitions vocales interprétées avec délectation), et « Sects Therapy » qui fait penser à une fanfare digne des grands défilés et de l’introduction du fantastique « Bohemian Rhapsody » de Queen.

L’autre facette du groupe, est cataloguée en tant que « ballade à succès » (« Dora », « Far Away From Home », ou bien encore « Don't Let The Moment Pass »). On penchera plutôt pour des titres plus rock tels que « The Ring » et « Upper Me », chantés par Eric Stewart. Ou bien encore ceux qui regroupent plusieurs chanteurs (« No One Can Love You Better Than Me » et ses quatre chanteurs, dont Kiki Dee, (qui avait fait un duo remarqué et apprécié avec Elton John dans les années 70).
Un album qui se situe donc entre le Parsons des débuts et ses mélodies progressives, et celui qui donne dans la séduction et le glamour des années 80.
Un opus pas forcément du meilleur acabit, mais qui se laisse écouter assez agréablement.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par BUDDY :


The Alan PARSONS PROJECT
Tales Of Mystery And Imagination - Edgar Allan Poe (1976)
Alan parsons a acquis une certaine notoriété...

(+ 1 kro-express)



The Alan PARSONS PROJECT
I Robot (1977)
La science-fiction d'isaac asimov sert de....

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
  N/A



- Laurie Cottle. (basse)
- Stuart Elliott. (batterie et percussions)
- Ian Bairnson. (guitares)
- Richard « Trix » Cottle. (synthétiseurs et saxophones)
- Eric Woolfson. (claviers)
- Andrew Powell. (direction d’orchestre)
- Brian Brolly. (directeur artistique)
- Eric Woolfson. (chant)
- Leo Sayer. (chant)
- Graham Dye. (chant)
- The Flying Pickets. (chant)
- Kiki Dee. (chant)
- Eric Stewart. (chant)
- Frankie Howerd. (chant)
- Marti Webb. (chant)
- Gary Howard. (chant)
- Chris Rainbow. (chant)
- John Miles. (chant)


1. The Nirvana Principle.(instrumental)
2. Freudiana
3. I Am A Mirror
4. Little Hans
5. Dora
6. Funny You Should Say That
7. You're On Your Own
8. Far Away From Home
9. Let Yourself Go
10. Beyond The Pleasure Principle.(instrumental)
11. The Ring
12. Sects Therapy
13. No One Can Love You Better Than Me
14. Don't Let The Moment Pass
15. Upper Me
16. Freudiana.(instrumental)
17. Destiny
18. There But For The Grace Of God



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod