Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK-FOLK-COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Sir Reg, The Porters , Happy Ol' Mcweasel, The Moorings , The Rumjacks , Wild Colonial Bhoys, Ferocious Dog
 

 Site Officiel (1373)

The STANFIELDS - Modem Operandi (2015)
Par GEGERS le 7 Novembre 2015          Consultée 1169 fois

Au moment de s'atteler à la rédaction d'une nouvelle chronique, activité que nous tentons modestement de réaliser le mieux possible sur ce noble site, l'auteur essaye de trouver un angle d'attaque, une accroche originale ou suffisamment marquante pour capter votre attention, sympathiques lecteurs, et de vous faire lire notre prose parfois bancale, toujours sincère, jusqu'au bout. Parfois, cela fonctionne, parfois, on baisse les armes et nous nous "contentons" d'informations factuelles pour décrire notre ressenti à l'écoute d'un album et exposer nos arguments.

Parfois, et lorsque l'artiste concerné dispose lui-même d'une accroche suffisante, la recherche d'un angle d'approche est vaine. Décrire l'oeuvre et partager nos impressions sont des tâches tout autant vides de sens. L'écoute, voici la seule chose qui compte après tout. La splendeur de la découverte, cette impression qu'avec leur quatrième réalisation, les STANFIELDS ont tout compris, ont su s'accomplir en tant que compositeurs tout en enrichissant leurs musiques d'ambiances inédites. Après le chef-d'oeuvre qu'est l'album acoustique For King And Country, paru en 2013, s'atteler de nouveau à l'écriture n'a sans doute pas été chose aisée pour le quintet. En réaction à cet opus plus calme que leurs précédentes réalisations, les Canadiens ont conçu et enregistré un album sombre et complexe. Forcément électrique. Comme une réaction épidermique, le groupe propose en guise d'introduction un titre punk-rock rageur et survolté, qui voit les cris de Jon Landry se mêler au son gras et rugueux d'une guitare frénétique.

La mandoline et le bouzouki, mis en concurrence avec la prédominance de la guitare électrique, se font ainsi plus discrets. Ils sont pourtant porteurs d'influences country délectables et savamment dosées, à l'image de celles qui émaillent le morceau de bravoure de l'album, "The Marystown Expedition" et ses 8 minutes au compteur. Au menu, un titre que l'on pourrait qualifier de "progressif" dans sa construction, résolument rock-folk dans l'approche, doté de nombreuses cassures de rythmes et de multiples changements d'ambiance qui en font un morceau original et inédit dans la discographie des STANFIELDS.

A côté, des morceaux plus "classiques" tentent de lui tenir tête, et réussissent sans forcer. "Fight Song" et son riff énergique joué en boucle, se rapprochent des réalisations passées du combo. Plus léger, "Sunday Warships" se fait aussi plus moderne dans l'approche, notamment en matière de lignes vocales, à la fois marquantes et fédératrices. Du grand art. Sur "Streets of Gold", des ambiances à la Springsteen viennent faire d'un titre acoustique un grand moment, tandis que "Will the circuit be unbroken", autre morceau épique avec près de 7 minutes d'un rock-folk bariolé, achève l'album dans une explosion de saveurs qui comble de bonheur.

En tranchant dans le vif et en s'éloignant des ambiances de son précédent opus, tout en se faisant plus sombre que sur ses réalisations passées, The STANFIELDS surprend et séduit, grâce à des mélodies classieuses et inspirées, une énergie savamment dosée ainsi qu'un chant rugueux et puissant de l'excellent Jon Landry. Un quatrième album surprenant, dont l'écoute vaut bien mieux qu'un long discours.

Fight Song : http://www.youtube.com/watch?v=PcF09JzClmU

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


DARE
Beneath The Shining Water (2004)
Rock mélancolique, musique vivante...




COAST
10.2 (2021)
Pimp mon anniversaire


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Jon Landry (chant, guitare)
- Jason Macisaac (guitare)
- Jason Wright (bouzouki)
- Craig Eugene Harris (basse)
- Mark Murphy (batterie)


1. White Juan
2. The Marystown Expedition
3. Fight Song
4. Sunday Warships
5. Mainline
6. Streets Of Gold
7. Lady Argyle
8. Will The Circuit Be Unbroken



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod