Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Armens
- Style + Membre : Tristan Nihouarn
 

 Matmatah - Le Site Officiel (1849)

MATMATAH - You're Here, Now What ? (2019)
Par GEGERS le 26 Mai 2019          Consultée 1463 fois

A voir ces cinq mecs débarquer, en costumes noirs, on se demande au départ dans quelle mesure MATMATAH a changé. C'est une évidence, l'époque de la découverte de ces rockers bretons aux cheveux longs, de "Lambe An Dro" et de "L'Apologie", est loin derrière, même si ces morceaux continuent d'accompagner (certains diront de hanter) le groupe lors de ses prestations scéniques. Mais pour autant, le rock de Tristan Nihouarn est sa bande ne s'est pas tellement métamorphosé. Il s'est juste affiné, précisé, affûté, en atteste l'excellent album du retour, Plates Coutures, publié en 2017. A cette sortie de haute volée ont donc succédé une centaine de concerts, sur trois continents, devant plus de 500 000 spectateurs, qui ont vu nos quadras pas vraiment assagis faire parler la poudre. Votre serviteur garde un souvenir moite d'un show survolté donné à La Belle Electrique de Grenoble, en novembre 2017. Le groupe avait prévenu : "Si on revient un jour sur scène, ce sera uniquement par envie." De cette envie des musiciens naît le plaisir du spectateur.

Deuxième live officiel publié par le groupe, succédant ainsi à "Lust For A Live" (sorti en 2002), "You're Here, Now What ?" se fait ainsi le témoignage d'un concert capté au Zénith de Nantes le 8 décembre 2017. Nantes, bien sûr, n'est pas un choix anodin pour le groupe brestois, qui oeuvre ainsi à proximité de ses terres natales et face à un public acquis à sa cause, heureux de le retrouver après une longue absence. Il règne donc ici un esprit de fête, néanmoins en partie gâché par le choix du format de ce live. Celui-ci se voit en effet amputé d'une bonne partie du concert, pour une raison inconnue. On doit ainsi se "contenter" d'1h15 de show, les titres "Quelques Sourires", "Au Conditionnel", "Overcom", "Derrière Ton Dos" ou encore "Les Moutons" n'étant pas ici présentés. Il en va de même pour les interventions souvent pertinentes de Stan, purement et simplement coupées au montage. Un goût d'inachevé et un choix éditorial surprenant, car il aurait été plus pertinent, pour célébrer le retour sur le devant de la scène d'un des plus grands groupes de rock français, de ne pas se laver les mains de ces amputations dommageables.

Ceci étant dit, ce qu'il nous reste de musique se fait tout de même particulièrement appréciable. Officialisant l'intégration dans ses rangs d'un cinquième membre, Julien Carton, aux claviers, MATMATAH déroule un programme bluffant d'énergie et de pertinence. Une version actualisée et modernisée de "Anter Ouache / Ouache", titre d'ouverture du premier album, offre un clin d’œil bienvenu au passé du groupe. Sans le dire, MATMATAH le démontre : si son rock a changé, l'essence du groupe est restée la même. C'est ainsi que l'on se délecte à l'écoute de ces morceaux souvent très énergiques, issus des cinq albums studio publiés par le groupe, qui nous sont ici présentés. Ceux issus du dernier en date sont à classer parmi les plus réussis. Désireux de promouvoir son rock actuel, le groupe dégaine "Nous Y Sommes", "Lésine Pas", "Marée Haute" et "Retour à la Normale", morceaux enlevés, d'une grande richesse thématique te instrumentale, qui s'imposent comme les moments-clés d'un concert qui semble s'articuler autour de ces réalisations les plus récentes. Si les quelques extraits de l'album-culte de 1998 font appel à la fibre nostalgique ("Emma", "L'Apologie", "Lambe An Dro"), ils ne constituent pas pour autant les points d'orgue d'un show équilibré. On apprécie ainsi tout autant les quelques incursions folk qui permettent d'alléger l'ensemble ("La Cerise", "Archimède") et les brulôts rock "riffus" d'inspiration 60's qui offrent un concentré d'énergie pure ("Il fait beau sur la France" et "Le Festin de Bianca"). A l'exception de "Toboggan" et son break central planant et atmosphérique, tout n'est donc ici que déferlante de décibels, MATMATAH semblant bien décidé à faire de ses concerts de manifestes : plus vivant que jamais, il faut encore compter sur le groupe.

Malgré les oublis, ce deuxième live des Bretons se fait la transcription convaincante d'un "retour à la normale" parfaitement maîtrisé. Les anciens retrouvent le groupe avec plaisir, et c'est toute une nouvelle génération qui découvre le rock intemporel et plus que jamais d'actualité de ce quintet affûté comme jamais. Un live euphorique, qui réussit sa mission : nous faire languir de la suite !

3,5/5

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


FIDDLER'S GREEN
25 Blarney Roses (2015)
Un avant-goût de l'immortalité




LEXINGTON FIELD
Greenwood (2015)
Rock graisseux et son violon


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Tristan Nihouarn (chant, guitare)
- Emmanuel Baroux (guitare)
- Éric Digaire (basse)
- Benoît Fournier (batterie)
- Julien Carton (claviers)


1. Ouache Away Your Mix
2. Il Fait Beau Sur La France
3. Marée Haute
4. Lésine Pas
5. Emma
6. Archimède
7. Nous Y Sommes
8. La Cerise
9. Le Festin De Bianca
10. Retour à La Normale
11. Lambé An Dro
12. Toboggan
13. Crépuscule Dandy
14. L'apologie
15. O Ma Beauté



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod