Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Marilyn Manson, Deconstruction
- Style + Membre : How To Destroy Angels
 

 Le Site Officiel (301)
 Ninnews (758)

NINE INCH NAILS - Not The Actual Events (2016)
Par JASPER LEE POP le 3 Janvier 2017          Consultée 811 fois

Ça y est, on est dedans. Janvier est là et c'est l'occasion d'échanger ses bons vœux. Les mails pour souhaiter la bonne année vont tomber dans les boîtes pendant tout le mois. Et ça ne rate jamais, on va recevoir d'un proche un message de vœux issu d'un envoi collectif. Le truc impersonnel qui déçoit toujours un peu. C'est ce qui s'est passé la semaine dernière quand j'ai reçu la dernière newsletter du site officiel de NINE INCH NAILS. L'espace d'un instant, j'ai cru que Trent Reznor s'adressait perso à moi. Pour m'expliquer qu'il me remerciait pour ma chronique bienveillante d'Hesitation Marks mais qu'en fait, non, il avait à nouveau la haine et qu'il avait besoin de se défouler grave. Et puis comme c'est ce que veulent la plupart de ses fans, wtf, hein ? Il avait promis que NIN sortirait quelque chose avant la fin de l'année 2016 et la promesse est tenue avec cet EP de cinq titres en écoute sur le site.

Ni une, ni deux, je m'en vais écouter ça, la bave aux lèvres. Et je ne comprends pas. Les morceaux s'enchaînent et je n'accroche à rien. Je retente le coup une seconde écoute. Pas mieux. Alors je commence à l'avoir sévère et j'échafaude même une théorie du complot en me demandant si le Trent n'a pas pondu ce truc à la va-vite histoire de bénéficier d'un bon coup de projecteur au moment-même où quelques fleurons de son catalogue ressortent remastérisés en vinyle aux tarifs bien gonflés spécial bobos. On en a vu d'autres après tout.

Je retente le coup. Forcément, je commence à trouver deux, trois trucs auxquels me raccrocher mais ça reste maigre. Et puis, je me souviens du mail. Déçu parce qu'il ne m'était pas personnellement adressé, je l'avais lu en diagonale. Je le relis. Il se trouve que Reznor y prenait les devants en nous expliquant que « cet EP n'est pas amical et qu'il est relativement impénétrable ». Ah, ouais, je comprends mieux mon incompréhension. Du coup, je le ré-écoute quelques fois et qu'on ne vienne pas me dire que je ne prends pas mon boulot de chroniqueur au sérieux, hein ?

De quoi on parle concrètement ? D'un premier morceau qui n'en est pas un. « Branches/Bones » est une plage/intro de moins de deux minutes dans la classique veine NIN énervée avec un beat Casio, un riff metal indus et des gueulantes sur le refrain. C'est du déjà entendu mille fois mais le but recherché de prévenir d'entrée de jeu l'auditeur que Reznor a à nouveau la haine fonctionne. Ça met en appétit mais pour quel plat de résistance ? « Dear World », « She's Gone Away » (trop longue) et « The Idea Of You » se laissent apprivoiser au bout d'un dizaine d'écoutes mais on ne peut pas s'empêcher de penser qu'ils feraient seulement figure de transition entre deux bons morceaux sur d'autres albums. Quant à « Burning Bright (Field Of Fire) », c'est plus ou moins la mélodie de « The Day The World Went Away » recyclée et salie sous une tonne d'effets. Et ce n'est pas la présence surprise de Dave Grohl sur « The Idea Of You » (il était bien plus convaincant sur With Teeth parce que les chansons étaient là) et de Dave NAVARRO sur « Burning Bright » qui apporte une réelle plus-value à l'affaire.

« Relativement impénétrable ? ». Tu m'étonnes, Trent. Les premières écoutes m'ont laissé de marbre. Et si cet EP se dévoile finalement au fil des écoutes, il n'en demeure pas moins mineur dans la discographie de NIN, inférieur au très moyen The Slip et même au pourtant très hermétique Ghost I-IV (soit la tentative de Reznor de proposer ses Gymnopédies à lui). Reznor et Atticus Ross qui vient d'être adoubé membre officiel de l'entité ont en outre annoncé quelque chose de plus substantiel pour 2017. Et si c'était ça finalement le véritable sens du titre de cet EP ? Et si ces chansons n'étaient pas les vraies chansons annoncées mais seulement des entrées en matière ? Reste à l'espérer.

A lire aussi en INDUS :


NINE INCH NAILS
Broken (1992)
La violente faite indus

(+ 3 kros-express)



SWANS
We Rose From Your Bed With The Sun In Our Head (2012)
SWANS are really not dead !


Marquez et partagez





 
   JASPER LEE POP

 
  N/A



- Trent Reznor
- Atticus Ross
- +
- Dave Grohl (batterie)
- Dave Navarro (guitare)
- Mariqueen Maandig (chant)


1. Branches/bones
2. Dear World
3. She's Gone Away
4. The Idea Of You
5. Burning Bright (field Of Fire)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod