Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Béla Bartók

György LIGETI - Six Bagatelles Pour Quintette à Vents (1953)
Par WALTERSMOKE le 16 Mars 2017          Consultée 97 fois

En 1953, György Ligeti livre la première pièce culte de son oeuvre, à savoir Musica Ricercata. Cette ode dodécaphonique qui fera date plus tard a dès sa naissance attiré l'attention. On pense en premier lieu à l'ire du pouvoir soviétique, mais il faut également noter des réactions positives, comme celle du quintette à vents Jeney qui a été charmé par l'oeuvre de Ligeti. Ce dernier a consenti à adapter une partie de Musica Ricercata pour ces musiciens et à en tirer six bagatelles.

Au passage, je tiens à préciser que cette adaptation de Musica Ricercata n'est pas la seule. En effet, Ligeti a également adapté l'intégralité de l'oeuvre pour l'orgue de Barbarie, et répertoriée notamment sur le CD Mechanical Works. Je tiens à le dire d'emblée : cette adaptation est franchement mauvaise, suffisamment pour passer son chemin quitte à faire un grand détour. De même que tout ce qui l'accompagne sur le même disque, à moins d'être assez maso pour écouter le Poème symphonique en entier.

Mais revenons aux Bagatelles. Le talent d'un compositeur ne repose pas forcément que sur son écriture et sa capacité à jouer d'un instrument s'il en a appris l'usage, mais il arrive également qu'il montre à ses pairs qu'il sait adapter ses oeuvres. Dans le cas de Ligeti, il y parvient sans trop de difficultés à travers les six Bagatelles pour quintette à vents. Les six extraits de Musica Ricercata témoignent d'une clairvoyance à toute épreuve, qui offre des perspectives intéressantes. Ligeti prend parmi les passages les plus dynamiques et les applique à une formation complète et plus étoffée. Ainsi, l'Allegro Grazioso se pose certes en morceau un peu plus lent, mais une grâce certaine se dégage, là où le piano en soliste se « contentait » de la beauté.

L'exercice paraît assez limité par moments, notamment avec l'Adagio Mesto pas inoubliable bien que très ligeti-esque, mais il s'agit par nature d'une récréation musicale qui par définition n'avait pas forcément besoin d'être – toutes proportions gardées – travaillée en profondeur. Notons aussi un choix de morceaux pertinents, et qui évite des erreurs fatales comme une potentielle reprise du fameux Mesto, rigido e ceremoniale. En définitive, ces six Bagatelles sonnent de manière fort agréable, même si elles ne confirment pas totalement le talent de compositeur de Ligeti.

Fiche technique de « Six Bagatelles pour Quintette à Vents » :
Date de composition : 1953
Date de création : 1956
Date d'enregistrement : mars 1995 par les London Winds
Référence : Chamber Music: Trio For Violin, Horn And Piano – Ten Pieces & Six Bagatelles For Wind Quintet – Sonata For Solo Viola, Sony Classical, 1998

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par WALTERSMOKE :


Jerry GOLDSMITH
First Blood/rambo (1982)
C'était pas sa guerre !




John WILLIAMS
Jurassic Park (1993)
Extraordinaire fossile


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Allegro Con Spirito
2. Rubato. Lamentoso
3. Allegro Grazioso
4. Presto Ruvido
5. Adagio. Mesto
6. Molto Vivace. Capriccioso



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod