Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Ez3kiel.com (597)

EZ3KIEL - Lux (2014)
Par HEART OF STEELE le 14 Avril 2015          Consultée 535 fois

Quand j’ai appris qu’Ez3kiel sortait un nouvel album l’année dernière, j’ai hésité à courir hurler ma joie dans les bois, à me faire la totale de la barrière de corail australienne, à créer le culte du bon gout télévisuel qui a disparu il y a des millénaires, je voulais aussi aller crier mon amour aux vaches et moutons de mon village… En fait simplement exulter de bonheur. La raison est simple : je connais ce groupe depuis un lointain concert (hallucinant, avec un violoncelle saturé au son ressemblant à une guitare métal) dans les 90s'. J’avais de suite acheté leur 1er Handle with Care. Révolutionnaire et Dub.

Ce qui est sûr c’est que depuis lors, le groupe a évolué (Yann Nguema, élément crucial et moteur du groupe, participe moins aux compositions), s’est cherché, leur son est toujours puissant et foisonnant d’influences. C’est ça le style Ez3kiel. Ils sont fondateurs d’une musique en perpétuelle mutation. Sur cet album, la fusion électro-rock présente sur le précédent (Battlefields que je chroniquerai un jour) est ici organique, en mouvement, rien n’est acquis quand on découvre Lux. Il est bien probable que ceux qui les découvrent avec cet opus soient bien désarçonnés par les précédentes expérimentations de ce french band prophète du futur. Ah oui car ils sont frenchies ! En plus…

C’est pourquoi l’urgence de découvrir ce groupe est d’autant plus forte qu’ils existent depuis maintenant plus de 15 ans dans l’underground français. Alors certes, le groupe ne recherche pas à vendre des millions d’albums, la faute à leur style majoritairement instrumental. Sur Lux, les voix sont peu nombreuses et en anglais, il n’y a aucun titre « single ». Sur aucun album d’ailleurs, à part peut-être Versus. D’autre part, les cadors médiatiques que sont Archive, Air, Massive Attack n’ont pas, à mon sens, l’ouverture et cette patte mélancolique propre à nos Tourangeaux. Ils appartiennent à une catégorie d’artistes complets, il suffit d’admirer leur spectacle hallucinant sur scène. A l’image de leur dernière tournée, Lux est hypnotique, de l’électro puissant qui peut se targuer de mélodies jouées au xylophone ou d’autres instruments particuliers. Avec des lignes de basses, de plans post-rock (Dead in Valhalla) qui font vibrer. Seuls eux savent le faire, il n’y a qu’eux qui peuvent le faire.
Ces mecs-là sont vraiment exigeants avec leur création et le plaisir n’en est que plus immense. Lancez-vous à l’écoute du plus grand album électro depuis le War Stories d’Unkle.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par HEART OF STEELE :


EZ3KIEL
Lux Live (2016)
Light Club




EZ3KIEL
Battlefield (2010)
Electro from the other side


Marquez et partagez







 
   SASKATCHEWAN

 
   HEART OF STEELE

 
   (2 chroniques)



- Johann Guillon (guitare, programmation, claviers, ebow)
- Stéphane Babiaud (batterie, vibraphone, percussions, claviers, chant)
- Sylvain Joubert (basse, guitare, claviers)
- Yann Nguema (arrangements)
- Pierre Mottron (invité, chant)
- Pierre Bloch (invité, violon)
- Laetitia Sheriff (invitée, chant)


1. Born In Valhalla
2. Anonymous
3. Zero Gravity
4. Dusty
5. Dead In Valhalla
6. Lux
7. Eclipse
8. L’œil Du Cyclone
9. Never Over
10. Stereochrome



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod