Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 3)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Genesis, Brand X, Daryl Stuermer , Ronnie Caryl , Flaming Youth

Phil COLLINS - Hello, I Must Be Going ! (1982)
Par MARCO STIVELL le 2 Novembre 2010          Consultée 952 fois

Si Face Value pouvait connaître une ou deux toutes petites baisses de régime en termes de qualité, sur Hello, I Must Be Going !, il n'y a aucun temps mort. Phil est toujours secondé par le fabuleux Daryl STUERMER (qui accompagne GENESIS en live), ainsi que John GIBLIN, Peter ROBINSON et la section cuivres d'EARTH WIND & FIRE. Tous formeront son groupe sur la tournée qui suivra.
Comme conforté par le succès de Face Value, qui symbolisait en quelque sorte la tristesse après le divorce du batteur-chanteur, ce nouveau disque se révèle nettement plus joyeux. Et pourtant, c'est avec le rageur "I Don't Care Anymore" que commence l'ensemble, réponse virulente à toutes les critiques qui accablent l'artiste depuis l'évolution de GENESIS. Un titre surpuissant. Le reste est nettement plus gaiement gentillet comme ces "I Cannot Believe it's True" et "It Don't Matter to Me", sans oublier l'instrumental très dense "The West Side", sur lesquels brillent les cuivres. Il y a bien ce titre bizarre ayant une texture industrielle qu'est "Do You Know, Do You Care ?" qui avec le plus rock "Like China" représente les curiosités de l'album, très bien faites d'ailleurs. Citons encore la sympathique reprise des Supremes, "You Can't Hurry Love" qui sera le seul tube réel de ce deuxième album.
Mais Phil s'est encore plus appliqué sur la seconde face dont le niveau dépasse encore tout le reste. Outre "The West Side", il propose "Thru These Walls" qui est comme une suite à "In the Air Tonight" en moins étoffé mais avec le même break de batterie. Les deux plus belles chansons restent sans doute les ballades "Don't Let Him Steal Your Heart Away" et "Why Can't it Wait 'Til Morning" avec leurs arrangements de cordes et de bois, cette dernière étant dispensée de tout arrangement percussif et fermant l'album de la manière la plus douce et câline possible.
Hello, I Must Be Going ! ne fait pas partie des albums les plus vendus de Phil, il est même le moins connu parmi ceux des années 80, ne comprenant pas pléthore de tubes contrairement aux deux suivants, mais c'est ce qui fait une partie de son charme, et il reste le disque de Phil préféré d'une bonne partie du public. Ce qui se comprend très bien...

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Sally OLDFIELD
In Concert (1982)
Un super moment, quoique court




GENESIS
Turn It On Again - The Hits (1999)
Rien que pour la réunion sur "The Carpet Crawlers"


Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



- Phil Collins (claviers, batterie, chant, pédales basse, percussi)
- Daryl Stuermer (guitares)
- John Giblin (basse)
- Mo Foster (basse)
- Don Myrick (saxo alto et tenor)
- Louis Satterfield (trombone)
- Rhamlee Michael Davis (trompette)
- Michael Harris (trompette)
- Peter Robinson (piano, glock, vibraphone)


1. I Don't Care Anymore
2. I Cannot Believe It's True
3. Like China
4. Do You Know, Do You Care ?
5. You Can't Hurry Love
6. It Don't Matter To Me
7. Thru These Walls
8. Don't Let Him Steal Your Heart Away
9. The West Side.(instrumental)
10. Why Can't It Wait 'til Morning



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod