Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL/ DUB/EXPéRIMENTAL  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : John Zorn , Reed / Anderson / Zorn, Naked City, Mr. Bungle, Napalm Death, Public Image Limited, Ruins [japon]

PAINKILLER - Talisman / Live In Nagoya (2002)
Par LE BARON le 28 Septembre 2017          Consultée 750 fois

Bien que paru en 2002, ce concert date de 1994, année où le groupe PAINKILLER tourne beaucoup au Japon. Cette année 1994 est également celle de la sortie du dernier album studio du groupe à ce jour : Execution Ground, dont le contenu paraissait un peu flottant, la tension des deux premiers EP s’étant diluée dans un certain marasme, une paresse biberonnée au Dub. On devinait alors l’album sous la haute influence de Bill LASWELL qui n’a pas produit que des chefs-d’œuvre.

Le concert est court : 50 minutes. Il ne propose que 3 morceaux. Leur durée importe peu puisqu’il s’agit d’improvisations, ou plutôt de cellules musicales s’enchâssant les unes dans les autres. Il n’est pas question de morceaux construits sur un thème précis, mais plutôt de courtes séquences lancées par l’un ou l’autre des musiciens, puis complétées par le reste du groupe. La musique est improvisée, certes, mais le fait que les musiciens aient beaucoup joué ensemble fausse un peu la donne. Ils ont forcément conçu des repères, voire répété des séquences, au fil des concerts.

Ce qui frappe d’emblée, c’est que Mick HARRIS et Bill LASWELL ne se situent pas sur le même plan musical que John ZORN. Le batteur et le bassiste semblent en effet bien sages à ses côtés. HARRIS joue des structures rythmiques solides, marquant tous les temps. LASWELL, comme toujours, s’avère plus intéressant par sa palette sonore que par sa créativité. Les deux construisent en fait un mur du son, dense et lourdement enraciné, que John ZORN survole, alternant mélopées et hurlements.

Il y a donc un déséquilibre dans ce trio, et c’est une de ses particularités. Car la musique de ZORN, même entièrement improvisée – on pense aux « file cards* » - repose habituellement sur des musiciens eux-mêmes brillants improvisateurs. Or, ce n’est à l’évidence pas le cas de LASWELL et HARRIS, qui jouent certes honorablement mais ne sont pas des musiciens d’avant-garde, et se reposent sur des structures rythmiques et mélodiques plus convenues. La place qu’ils occupent est toutefois aussi importante que celle du saxophoniste, et donne du coup l’impression que PAINKILLER est devenu un véritable groupe, et non l’expression temporaire de la personnalité de ZORN, de ses préoccupations du moment.

Le trio fonctionne bien. Il s’est rassemblé depuis Execution Ground, offrant à Talisman un son plus dense, plus compact. La furie qui caractérisait Guts Of A Virgin et Buried Secrets a disparu au profit de la pesanteur, mais cela vaut l’écoute.

Du coup, l’album est moins extrême que ses prédécesseurs. Bien qu’un peu difficile à pénétrer pour des oreilles chastes, ce Live in Nagoya est toutefois écoutable, et peut même constituer une porte d’entrée dans l’univers de PAINKILLER, à défaut de permettre une entrée représentative dans celui de John ZORN. Nous voilà donc face à un dilemme pour le noter : les amateurs de ZORN n’y trouveront pas totalement leur compte, mais ceux qui voudraient tester de nouvelles sonorités tout en conservant quelques repères pourraient apprécier.



* Les « File Cards », c’est un système de fiches créé par ZORN pour faire improviser un orchestre à partir d’indications visuelles. Ce système n’est pas sans lien avec le « Soundpainting » de Walter Thompson.

A lire aussi en ROCK par LE BARON :


Lou REED
Magic And Loss (1992)
Inspiré par le crabe




Frank ZAPPA
You Can't Do That On Stage Anymore Vol.1 (1988)
Tous styles confondus


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- John Zorn (saxophone alto, voix)
- Bill Laswell (basse)
- Mick Harris (batterie, voix)


- talisman / Live In Nagoya
1. Batrachophrenoboocosmomachia
2. Transport Of Sorcerers
3. Ahamkara



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod