Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Join The Army
1988 How Will I Laugh Tomo...
1989 Controlled By Hatred / F...
1990 Lights... Camera... R...
1992 The Art Of Rebellion
1993 Still Cyco After All ...
1994 Suicidal For Life
1997 Prime Cuts
1999 Freedumb
2000 Free Your Soul... And...
2009 Year Of The Cycos
2010 Live At The Olympic Audi...
2013 13
2016 World Gone Mad
2018 Get Your Fight On
  Still Cyco Punk After Al...
 

- Style : Bad Brains, Black Flag
- Membre : Metallica, Black Star Riders, Alice Cooper
 

 Site Officiel (418)

SUICIDAL TENDENCIES - Still Cyco Punk After All These Years (2018)
Par NESTOR le 30 Septembre 2018          Consultée 563 fois

Leur E.P. sorti au début de l’année m’avait réjoui au plus haut point : incisif, technique, hargneux. Il nous offrait d'apprécier un groupe revenu à son meilleur niveau.

Ce Still Cyco Punk After All These Years est tout aussi réussi, bien que sensiblement différent de son prédécesseur. Il en va tout d’abord du concept de ce « nouvel » album majoritairement un réenregistrement de Lost My Brain… Once Again (1995) le premier effort studio de CYCO MIKO, le groupe de Mike MUIR. Seuls les titres "Cyco Miko Wants You" et "Ain't Mess'n Around" n’ont pas été réenregistrés pour l’occasion (ce dernier ayant toutefois atterri sur Get Your Fight On!, l’E.P. précité), et l’album ne comporte qu’un inédit : "Sippin' From The Insanitea". Mais c’est également le ton de cet album qui diffère de celui de son petit frère. Alors que Get Your Fight On ! alternait les parties incisives et les morceaux techniques, ce dernier album en date marque, lui, un retour aux origines Punk Hardcore du groupe, notamment du fait d’une orchestration plus éthique et sobre, et d’une hargne que l’on pourrait presque trouver juvénile si SUICIDAL TENDENCIES (ST) n’avait pas un tel passé. Cela se ressent par exemple sur le véloce "All I Ever Get", ou bien le très Hardcore "Nothin’ To Loose".
A cet effet, la prestation de Dave LOMBARDO (ex SLAYER), batteur au sein de S.T. depuis World Gone Mad (2016), est assez surprenante. On serait presque tenté de dire à contre-emploi. En effet, si ses parties de batterie sont ici très réussies, nerveuses et dépouillées à souhait, elles ne sonnent pas comme ce que l’on est en droit d’attendre d’un batteur s’étant fait connaître par la brutalité de son jeu et sa technique de double pédale. C’est d’ailleurs tout à l’honneur de ce musicien aussi talentueux qu’éclectique. Et sa démonstration sur "Sippin' From The Insanitea", un des moments forts de l’album, est impressionnante. Sa frappe sèche, sa rapidité et son apparente simplicité de jeu sont d’une efficacité redoutable. Ce morceau est d’ailleurs l’occasion pour tous les musiciens de s’en donner à cœur-joie en faisant preuve de leur maitrise instrumentale.

Mais le groupe ne se contente pas d’aligner des titres plus Punk Hardcore les uns que les autres. Sans s’éloigner foncièrement de ce style, il se permet, par moments, de diversifier un peu son propos. C’est ainsi le cas avec un "It's Always Something", dont l’intro renvoie très fortement au "War Pigs" de BLACK SABBATH et dont les chœurs enfantins contribuent à créer une ambiance guillerette. Il en va tout autant du sautillant et enjoué "Lost My Brain… Once Again", qui voit S.T. lorgner vers le Punk Californien, ou bien de "Save A Peace For Me" dont la première moitié évoque par certains aspects MOTORHEAD.
Mais ces digressions restent assez timides et le groupe propose au final un album relativement compact où la nervosité de l’interprétation conjuguée à la ferveur des musiciens piétinent la plupart des objections qui pourraient voir le jour. Au premier rang de celle-ci, et comme presque à chaque album de SUICIDAL TENDENCIES, on trouve le chant de Mike MUIR. Particulier et efficace pour les uns, il peut sembler manquer de puissance et de sensibilité pour d’autres. Il en va de même des parties de guitare de Dean PLEASANTS. Si ce dernier propose une interprétation sans faille et efficace, celle-ci aurait pu gagner à se montrer un poil plus barrée et plus variée, comme cela est le cas en de trop rares occasions.
Mais ces petites réserves ne sont pas de taille à contrarier le plaisir que S.T. parvient à dispenser. La passion suinte en permanence de cet opus qui parvient à assembler une maîtrise technique totale avec une fraîcheur et une (fausse) candeur qui collent à la perfection à l’esprit Punk de cet album.

Sans radicalement se renouveler, malgré un line-up en constante évolution, SUICIDAL TENDENCIES poursuit son petit bonhomme de chemin avec une facilité déconcertante. Faisant fi des modes et de son âge, le groupe qui se dirige tranquillement vers ses 40 années d’existence (si l’on fait abstraction de quelques « pauses »), fait preuve d’une fraîcheur et d’une ferveur qui forcent assurément le respect.

A lire aussi en PUNK-ROCK :


The REAL MCKENZIES
Shine Not Burn (2010)
Les real mckenzies brillent mais ne brûlent pas




MUDHONEY
Every Good Boy Deserves Fudge (1991)
Oubliez nickelback, écoutez mudhoney !!!


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Mike Muir (chant)
- Dean Pleasants (guitare)
- Jeff Pogan (guitare)
- Ra Díaz (basse)
- Dave Lombardo (batterie)


1. I Love Destruction
2. F.u.b.a.r.
3. All Kinda Crazy
4. Sippin' From The Insanitea
5. It's Always Something
6. Lost My Brain… Once Again
7. Nothin' To Lose
8. Gonna Be Alright
9. Ain't Gonna Get Me
10. All I Ever Get
11. Save A Peace For Me



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod