Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Join The Army
1988 How Will I Laugh Tomo...
1989 Controlled By Hatred / F...
1990 Lights... Camera... R...
1992 The Art Of Rebellion
1993 Still Cyco After All ...
1994 Suicidal For Life
1997 Prime Cuts
1999 Freedumb
2000 Free Your Soul... And...
2009 Year Of The Cycos
2010 Live At The Olympic Audi...
  No Mercy Fool!/the Suici...
2013 13
2016 World Gone Mad
2018 Get Your Fight On
  Still Cyco Punk After Al...
 

- Style : Bad Brains, Black Flag
- Membre : Metallica, Black Star Riders, Alice Cooper
 

 Site Officiel (4977)

SUICIDAL TENDENCIES - The World Gone Mad (2016)
Par NESTOR le 3 Août 2021          Consultée 462 fois

L’album 13 (2013) n’était pas l'éphémère chant du cygne d’un groupe en quête d’un dernier combat, mais bien l’entame d’une seconde (énième ?) carrière pour les increvables SUICIDAL TENDENCIES qui remontent sur le ring avec le très convaincant World Gone Mad. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que si le groupe change, le style reste immuable.

Si seul le duo Muir/Pleasants (chant et guitare) reste en place, l’arrivée de petits nouveaux, parmi lesquels Dave Lombardo, batteur historique de SLAYER, n’a pas altéré l’identité musicale du groupe de Venice. Il est en effet surprenant de constater cette persistance du son estampillé SUICIDAL malgré les nombreux changements de line-up qui ont émaillé l'histoire du groupe (songez que celui-ci a déjà vu passer dans ses rangs plus de 32 musiciens). Il suffit d’écouter les guitares et la batterie de "Get Your Fight On" pour être aussitôt plongé dans l’univers musical que le groupe cultivait lorsqu’il était au faîte de sa gloire : ce mélange de Heavy Metal et de Thrash, mâtiné de Punk. Tout ce qui a fait le succès du groupe au début des années 90 est ici bien présent. A commencer par cette basse claquante, particulièrement active sur "Clap Like Ozzy". Mais également le chant, légèrement voilé et en rupture, de Mike Muir. Un chant mélodieux qui constitue indubitablement une des pierres angulaires de l’identité du groupe.

Et lorsque SUICIDAL fait du SUICIDAL, on est en droit de s'attendre au meilleur, comme c'est le cas ici. Il faut en effet attendre le dernier titre, le soporifique "This World", pour trouver le seul faux pas de l'album, d’autant plus surprenant que ce titre figurait déjà au programme de l’album précédent, dans une version plus longue, plus variée, plus énergique et plus probante. Difficile d’ailleurs de comprendre ce qui a poussé SUICIDAL TENDENCIES à retravailler ce morceau lorsqu’on considère le résultat très décevant. Mais hormis cette maladresse, quel régal ! Il n’y a qu’à enchaîner l’écoute du plus que dynamique "Living For Life" et du furieux "Get Your Fight On" pour être immédiatement convaincu de la bonne santé du groupe. C’est énergique, efficace et direct. Le groupe se fait moins démonstratif, moins funky et moins hétéroclite que pendant la période 1999/2001. De fait, World Gone Mad est un album très cohérent et compact qui accorde peu de place aux démonstrations instrumentales individuelles et autres digressions.

A ce titre, la prestation de Dave Lombardo, pour efficace qu’elle soit, n’est pas particulièrement saillante au regard des attentes que sa venue dans le groupe pouvait susciter. Il en va de même pour tous les membres du groupe, chanteur inclus. A l’exception de quelques rares envolées personnelles, ceux-ci semblent avoir à cœur de se fondre dans un collectif. En ce sens, SUICIDAL s’inscrit clairement dans la continuité de la partie la plus Heavy de sa carrière, à savoir la période des albums allant de Camera... Light… Revolution! (1990) à Suicidal For Life (1994). Les racines punkisantes et les flâneries funkisantes sont ici un peu laissées de côté, au profit d’une approche plus recentrée sur un Heavy groovy et efficace.

Et, comme par ailleurs le groupe possède toujours le charme et l'efficacité qui lui ont rarement fait défaut, on constate que le résultat se révèle rien de moins qu’un grand album de SUICIDAL TENDENCIES. Un de plus !

A lire aussi en METAL par NESTOR :


ANTHRAX
Among The Living (1987)
ANTHRAX enfin au sommet




Yngwie MALMSTEEN
Eclipse (1990)
Dernier grand album du Suédois: le début de la fin


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Dave Lombardo (batterie)
- Dean Pleasants (guitare)
- Jeff Pogan (guitares)
- Mike Muir (chant)
- Ra Díaz (basse)


1. Clap Like Ozzy
2. The New Degeneration
3. Living For Life
4. Get Your Fight On !
5. World Gone Mad !
6. Happy Never After
7. One Finger Salute
8. Damage Control
9. The Struggle Is Real
10. Still Dying To Live
11. This World



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod