Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Join The Army
1988 How Will I Laugh Tomo...
1989 Controlled By Hatred / F...
1990 Lights... Camera... R...
1992 The Art Of Rebellion
1993 Still Cyco After All ...
1994 Suicidal For Life
1997 Prime Cuts
1999 Freedumb
2000 Free Your Soul... And...
2009 Year Of The Cycos
2010 Live At The Olympic Audi...
2013 13
2016 World Gone Mad
2018 Get Your Fight On
  Still Cyco Punk After Al...
 

- Style : Bad Brains, Black Flag
- Membre : Metallica, Black Star Riders, Alice Cooper
 

 Site Officiel (419)

SUICIDAL TENDENCIES - How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today (1988)
Par NESTOR le 29 Avril 2018          Consultée 463 fois

"How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today" est le troisième album de SUICIDAL TENDENCIES (ST). Au-delà de ce titre à rallonge qui annonce tout autant la dérision dont est capable le groupe que l'orientation légèrement sociale de ses paroles, ce disque est surtout le témoin de la mutation artistique du gang de Venice alors dans une phase de créativité très intense. Songez que durant la période allant de 1987 à 1990, le groupe sort un album chaque année, ce qui est beaucoup au regard du nombre de projets que mènent de front la plupart de ses membres. Evolution, car ce que l’on pouvait seulement augurer sur Join The Army, leur précédent disque, devient ici clairement perceptible. Sans totalement renier ses racines Skate-Punk, le groupe s’oriente vers des sonorités et des structures bien plus thrash et metal. Cela se ressent notamment au travers de compositions plus complexes et travaillées, mais également d’une production bien moins rugueuse que par le passé.

Si le groupe reste direct et incisif, on sent monter des influences heavy metal qui vont même jusqu’à évoquer les montées épiques d’IRON MAIDEN, comme dans l’instrumental « Surf & Slam » ou bien l’introduction de « Sorry ?! ». On ne peut pas réellement évoquer un changement radical de cap, tant ST se montre polyvalent en passant allègrement du punk au hardcore, puis au thrash. Mais de plus en plus, il parvient à agréger ces styles pour créer sa propre personnalité. Servi par de bons musiciens, parmi lesquels la paire de guitaristes Rocky GEORGE / Mike CLARK, SUICIDAL parvient à enrichir sa hargne originelle en synthétisant avec bonheur deux tendances souvent antinomiques : mélodies et rythmiques. Ces deux facettes de la personnalité du groupe lui permettent à la fois de se montrer relativement accessible tout en développant une personnalité et un côté festif très appuyé. C’est au travers de cet équilibre assez habile entre finesse et expression primale que ST parvient à donner une saveur toute particulière à ses morceaux et à se définir une identité musicale.

La capacité que possède Mike MUIR de varier son chant en passant de parties hargneuses à des passages où il sait se faire tout doux, alliée à la technique du nouveau venu qu’est Rocky GEORGES, permet au groupe de dépasser les limites de sa culture punk initiale. C’est le cas avec le très bon « Pledge Your Allegiance » et son refrain scandé, avec « How Will I Laugh Tomorrow... » et ses changements d’ambiances, ou bien avec le plus Heavy « Trip At The Brain ». On peut se rendre compte de la qualité générale dont le groupe est désormais capable en écoutant « Hearing Voices », un morceau qui manque cruellement de travail et qui dénote au sein de cet album en se montrant basiquement bourrin et unidimensionnel. C’est d’ailleurs un des rares défauts de ce très bon album. Au rayon des déceptions, on ne peut guère qu’évoquer la production encore un peu faiblarde, bien qu’en nette amélioration au regard de celle de Join The Army, et des textes qui, s’ils sont intéressants, manquent de diversité en se focalisant trop fréquemment sur les sentiments négatifs qui peuvent envahir l’être humain ; le désespoir, le découragement, l’isolement.

S’il ne possède pas encore toute la richesse et la puissance d’un Light... Camera... Revolution, ce How Will I Laugh Tomorrow..., préfigure déjà de bien belle manière ce que SUICIDAL TENDENCIES deviendra par la suite. Et ce qu’il ne possède pas encore en terme de maturité, il le compense par une candeur et une fraîcheur très attachantes.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TRUST
Trust (1979)
Les débuts d’un futur très grand.




TRUST
Europe Et Haines (1996)
Premier retour en grâce.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Bob Heathcote (basse)
- Mike Clark (guitares)
- Mike Muir (chant)
- R.j. Herrera (batterie)
- Rocky George (guitares)


1. Trip At The Brain
2. Hearing Voices
3. Pledge Your Allegiance
4. How Will I Laugh Tomorrow
5. The Miracle
6. Suicyco Mania
7. Surf And Slam
8. If I Don't Wake Up
9. Sorry!?
10. One Too Many Times
11. The Feeling's Back



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod