Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK ALTERNATIF/REVIVAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Free Fall

The SOUNDTRACK OF OUR LIVES - Origin, Vol. 1 (2004)
Par DERWIJES le 7 Mai 2019          Consultée 185 fois

Behind the Music avait apporté aux suédois de THE SOUNDTRACK OF OUR LIVES un début de reconnaissance internationale grâce au single « Sister Surround ». Érigés chouchous d'un temps des magazines de rock charmés par leur pot-pourri de tous les groupes de rock des années soixante et soixante-dix, où pouvaient t-ils aller ensuite ? Pour eux il n'y a pas de doute : pas question de changer de cap, on continue sur la même lancée.

Fondu au noir, nous reprenons l'action deux ans après, en 2004. Que trouvons-nous dans les bacs des nouveautés de votre disquaire ? Origin, Vol. 1, quatrième album des TSOOL. En allumant la télé, pour peu que vous soyez branché sur les chaînes américaines, vous tombez sur une publicité pour le Wrestlemania et sur une autre pour annoncer la diffusion de nouveaux épisodes de Futurama. Quitte à avoir la TV allumée vous préférez encore vous détendre un peu et vous commencez une partie de Gran Turismo 4 (le meilleur de la série, au passage). Le point commun entre ces trois choses ? Le single "Bigtime" de l'album y a été utilisé à chaque fois, en plus du morceau "Mother One Track Mind" pour le même jeu. Le groupe a donc le vent en poupe et profite de leur nouvelle renommée.

Origin, Vol. 1, qui n'aura d'ailleurs jamais de deuxième volume, continue donc sur la lancée de Behind the Music mais muscle son jeu et raccourcit sa durée. Un choix dont s'est d'ailleurs félicité le chanteur Ebbott LUNDBERG en interview et qui permet à l'album d'éviter de se répandre en morceaux de remplissages inutiles, une bonne idée vite abandonnée pour les disques suivants qui verront encore plus gros. Mais pour l'instant le groupe a visiblement sorti son manuel du parfait petit WHO tant l'influence des anglais est présente et ce dès le deuxième morceau "Transcendental Suicide". Une petite perle celui-là d'ailleurs, avec son intro tout douce à la harpe avant la montée en puissance avec la guitare acoustiques et puis l'explosion de percussions sur quoi s'ajoute une ligne de basse bien groovy qui vous rentre dans la peau...Couplé avec l'introduction "Believe I've Found", mid-tempo psychédélique et poursuivant avec le fameux single "Bigtime" qui s'écoute au casque, le groupe frappe fort avec un trio imparable dès l'ouverture.

"Heading for a Breakdown" ne prend pas de gants non plus mais va carrément pomper le riff du "For What It's Worth" des BUFFALO SPRINGFIELD pour un hommage assez lourdingue... TSOOL ne fait pas dans la subtilité mais ils savent respecter leurs influences d'une meilleure manière. Comme sur "Midnight Children" avec Jane BIRKIN en guest-star. Évidemment l'ombre de Serge plane sur cette balade mélancolique mais Ebbott Lundberg prend des pauses de Lou REED tout du long. L'hommage est appuyé, certes, mais ne tombe pas dans la parodie. Un bon point pour eux et un moment de pause bienvenu pour nous, surtout après la folie STOOGESienne de "Mother One Track Mind", pause qui se poursuit encore avec le pastiche pop 60's "Lone Summer Dream", après quoi nous retournons aux guitares saturées.

Universal, le label qui distribua l'album aux Etats-Unis, en profita pour rajouter deux morceaux supplémentaires, "To Somewhere Else" et "World Bank", respectivement Face B des singles "Heading for a Breakdown" et "Bigtime". Sans être mauvais ces morceaux ne rajoutent rien à l'ensemble, même si je ne suis pas contre un petit peu plus de TSOOL.

A lire aussi en ROCK par DERWIJES :


Patti SMITH
Dream Of Life (1988)
A la croisée des chemins.




Patti SMITH
Gung Ho (2000)
Cri de guerre.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Mattias Bärjed (guitare, choeurs)
- Åke Karl Kalle Gustafsson (basse, choeurs)
- Martin Hederos (piano, orgue, choeurs)
- Ebbot Lundberg (chant, harpe)
- Ian Person (guitare, choeurs)
- Fredrik Sandsten (batterie, percussions)
- Jane Birkin (chant sur 'midnight children')
- Natacha Le Jeune (choeurs sur 'midnight children')
- Simon Ohlsson (choeurs sur 'midnight children')
- Stefan Sporsén (trompette sur 'lone summer dream')


1. Believe I've Found
2. Transcendental Suicide
3. Bigtime
4. Heading For A Breakdown
5. Mother One Track Mind
6. Midnight Children
7. Lone Summer Dream
8. Royal Explosion (part Ii)
9. Wheels Of Boredom
10. Borderline
11. Song For The Others
12. Age Of No Reply



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod