Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK PROVENçAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Le CONDOR - Celebration (2006)
Par MARCO STIVELL le 2 Juillet 2019          Consultée 138 fois

Les débuts du CONDOR vont être traités de manière assez rapide, deux fois hélas car 1) je ne remets pas la main sur mon CD du premier album (pour ne rien arranger, c'est le genre qu'à présent on trouve soit dans une brocante, par chance, soit pas du tout) et 2) parce que Célébration est d'un intérêt plutôt limité dans leur production désormais régulière.

Le groupe, encore en formation acoustique, propose un album constitué de reprises (ce n'est pas le dernier !) en se concentrant sur les airs de fêtes de villes et villages provençaux, chants de Noël compris, et comme MONT-JÒIA, dont il est en passe de devenir l'équivalent actuel au niveau artistique et populaire, l'avait fait quelques trois décennies plus tôt.

Avec "Greensleeves", "Lou divin enfant", "Li pastoureu", "Douce nuit" et "Les anges de nos campagnes", on rencontre quelques mélodies célèbres, extraites d'un contexte religieux pour certaines, mais ici toutes reliées de façon homogène par la formation musicale de Jean-François Gérold, menées par lui et son galoubet-tambourin. La guitare suit en importance, ainsi que le violon, la trompette, plus rarement la basse, l'harmonica et la cornemuse.

À l'époque, LE CONDOR garde ce caractère assez simple, rural, ce qui fait tout le charme d'un morceau contemplatif tel que "Asturias", débutant Célébration sous les meilleurs auspices. La trompette prend cette solennité grave et lyrique typiquement hispanique, puis la guitare vient dialoguer avec elle, sur plusieurs minutes avant que les autres instruments ne rentrent à la fin. Un morceau de bravoure étendu sur cinq minutes.

L'autre pièce longue et qui ferme le disque cette fois, s'appelle "Fantaisie calendale", belle réussite également et plus collective, où les trompettes jouent la surprise et où on peut esquisser un pas de danse médiéval.

Entre les deux, on note pas mal de titres soit trop courts, comme la suite "Pastre di mountagno"/"Pastre de la campagno" (berger de la montagne/berger de la campagne), vraiment jolie, soit des airs trop répétés alors qu'ils ne font guère plus de trois ou quatre minutes.

LE CONDOR semble moins à l'aise dans l'interprétation de thèmes religieux, pour l'heure du moins, à moins que seule l'affinité parle et que cette formule-là ne nous convienne moins, sans la densité musicale que pouvait lui donner MONT-JÒIA.

Certains efforts comme "Le rossignol", où le galoubet se fond avec les chants d'oiseaux à grand renfort de notes stridentes, peuvent laisser perplexe. La version de "Greensleeves", traditionnel anglais, n'apporte rien de distinctif par rapport à d'autres versions connues.

Si "Geronima" possède de belles idées, la durée du morceau ne joue pas en sa faveur encore une fois, contrairement à "Aurore" dont la teneur féminine du nom commun comme du propre semble influencer sur la qualité de ses mélodies et de sa progression, superbe ballade folk nostalgique entrecoupée d'une danse fort bien amenée et arrangée. Enfin, sur "Courres Bregado", des auditeurs experts pourront aisément reconnaître le même air que celui employé par TRI YANN sur un de ses classiques, "Princes qu'en mains tenez" (album La Découverte ou l'Ignorance, 1976).

Un album sympathique, agréable, mais somme toute moyen. LE CONDOR fera bien mieux ensuite.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


BLUEHORSES
Ten Leagues Beyond The Wild Worlds End (2001)
Encore très inspiré...




GWENDAL
En Concert (1981)
Folk-jazz fusion à la bretonne


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Asturias
2. Pastre Di Mountagno
3. Pastre De La Campagno
4. Les Anges De Nos Campagnes
5. Paer Noun Langui
6. Li Pastoureu
7. Le Rossignol
8. Geronima
9. Courres Bregado
10. Lou Divin Enfant
11. Aurore
12. Douce Nuit
13. Terpsichore
14. Greensleeves
15. Fantaisie Calendale



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod