Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Chrissie Hynde

The PRETENDERS - Hate For Sale (2020)
Par ERWIN le 20 Août 2020          Consultée 528 fois

Mais voyez donc, la grande bringue blonde est de retour ! Et n'est-ce pas le vieux Martin Chambers tout blanc à côté d'elle, le batteur des origines ? Voilà de la bonne nouvelle et peut-être un retour aux sources pour les PRETENDERS qui n'ont guère été brillants depuis... un bail ! Encore une photo moche en noir et blanc à se mettre sous la dent ! Ce groupe majeur n'a jamais vraiment su faire dans le marketing. Avec son caractère pourtant, on aurait pu croire que la Chrissie HYNDE allait imposer quelque chose de sympa et attractif. En fait, non, cette photo fadasse avec cet abominable sticker, c'est juste une bonne raison de ne pas écouter le disque, sérieux ! Toujours est-il que la Chrissie a tout composé – à près de 70 balais ! - avec l'aide du jeune gratteux James Walbourne, de 29 ans son cadet.

Alors, on nous propose deux singles à déguster en préambule : "The Buzz", sorti début mars, doté d'un riff plutôt sympa, tandis que la brunette from Akron nous régale de son chant si spécial. Le traitement est pop, mais on sent pointer les réminiscences new-wave des origines, très sympa. Le mois suivant, sort "You Can't Hurt A Fool", petit rocksteady au chant goguenard, un mid-slow super pop plutôt agréable.

Mais Chrissie n'oublie pas ses origines punk à travers le brûlot que constitue "Hate For Sale". On ne peut qu'admirer l'énergie déployée par le quatuor pour faire renaître l'esprit de 77. Au-delà d'un bel harmonica, la chanteuse organise l'ensemble avec une maestria qu'on lui avait oubliée. C'est superbe ! "I don't Know When To Stop" délivre des grattes bien grasses dans une ambiance agressive, la chanteuse ayant l'air de savourer l'instant. On apprécie particulièrement le bridge avec son synthé bontempi digne des grandes années. La guitare et l'harmonica nous renvoient des effluves de "Middle Of The Road", pas un mauvais souvenir !

"Turf Accountant Daddy" se penche vers des considérations bien rock, avec son riff et dans un esprit garage à donf, sur un texte hippique bien fendard et un bridge délicieusement eighties ! On les reconnaît à des lieux à la ronde sur l'efficace et rythmée "Didn't Want To Be This Lonely" alors que "Maybe Love Is In NYC" nous plonge vraiment au début des eighties. Ces guitares à la fois incisives et cristallines, quel bonheur ! Avec un titre pareil, il ne fallait pas s'attendre à de la dentelle alors "Junkie Walk" n'est qu'un bonne blague de la part d'un groupe ayant pourtant souffert de la perte de ces chers junkies.

Et il faut encore attendre avant de tomber sur les meilleurs titres de cette livraison ! La basse rondelette et cool de "Lightnin Man" sur un rythme reggae des familles carrément jouissif. Mais qu'attendait donc Chrissie pour retrouver son inspiration ? On se croirait en 82 avec les UB40 dans le studio d'à côté. Et des clopes qui font rire ! Passons au grand piano de "Crying In Public", slow aux subtils arrangements où la voix de la grande HYNDE ne se fait pas irritante un seul instant, bien au contraire. Elle dégage toujours la même aura sexualisée, une vraie petite merveille ! Comme quoi, le talent n'a pas d'âge, il suffit d'y croire et de plonger la tête la première.

Ma première impression est d'être franchement devant le meilleur album de l'histoire des PRETENDERS. Je vois tous les quinquagénaires secouer la tête avec un air de dégoût. Mais allez donc écouter les mecs et revenez m'en dire des nouvelles ! Cet album est un vrai petit bijou, une surprise de taille pour tous ceux qui aiment la new-wave originelle, celle qui n'était qu'un ersatz de punk, avec un esprit sans concession et de bonnes grattes bien raw ! Chrissie Hynde et le vieux Martin le méritent. Allez, écoutez donc ce "Haine à vendre" !

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


Robert PALMER
Riptide (1985)
Fusion géniale




Les RITA MITSOUKO
Rita Mitsouko (1984)
Rita, Catherine, Marcia.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Chrissie Hynde (chant-guitare-harmonica)
- Martin Chambers (batterie)
- James Walbourne (guitare)
- Nick Wilkinson (basse)


1. Hate For Sale
2. The Buzz
3. Lightnin Man
4. Turf Accountant Daddy
5. You Can't Hurt A Fool
6. I Didn't Know When To Stop
7. Maybe Love Is In Nyc
8. Junkie Walk
9. Didn't Want To Be This Lonely
10. Crying In Public



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod