Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO EXPéRIMENTALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Aphex Twin, Squarepusher, Polygon Window, Access To Arasaka
 

 Label Warp (447)

AUTECHRE - Quaristice (2008)
Par SASKATCHEWAN le 23 Avril 2008          Consultée 2400 fois

D’années en années, AUTECHRE est devenu de plus en plus inaccessible, hors de toute sphère d’influence. C’est bien simple, AUTECHRE « joue » une musique qui ne ressemble à aucune autre. Comme tous les artistes d’avant-garde, Rob BROWN et Sean BOOTH possèdent leur cohorte de fans dévoués, qui risquent d’être bien déçus par la nouvelle orientation musicale du duo anglais.

Avant AUTECHRE, c’était de longues minutes de rythmiques torturées, à peine allégées par d’interminables passages ambient. Pourtant, chaque fois, la petite étincelle de génie se produisait, si bien qu’après quantité d’écoutes laborieuses, on comprenait enfin le sens de l’expression « combustion lente ». Alors oui, ce n’était pas facile, ce n’était pas immédiat, mais ça procurait une certaine satisfaction égotiste, doublée d’un certain émerveillement devant la richesse sonore de chacun des albums du groupe.

Maintenant AUTECHRE, c’est une longue liste de morceaux très courts, autour de trois ou quatre minutes, qui ne semblent être que des ébauches indignes du talent du groupe. Ca, c’est l’intuition. Mais on se force quand même, parce que c’est AUTECHRE. Et on a raison (oui, cette chronique sera delonesque). Il y a bien quelque chose là, sur « Simmm », qui interpelle. Puis le trio rythmé formé par « 90101-5l-l », « bnc Castl » et « Theswere » réveille l’amateur de bon vieux son acid qui sommeille en chaque groupie du label Warp (ou comment extrapoler à partir de sa propre expérience).

Et puis il y a ces quelques morceaux : « IO », « Tankakern », « Perlence », qui lorgnent du côté du passé. Celui qui connaît le groupe sur le bout des doigts, celui qui écoute Confield religieusement, celui-là sera peut-être frustré de voir ces morceaux s’interrompre brusquement. Mais l’autre, celui qui découvre cette frange étrange de l’électro expérimentale, celui-là trouvera son bonheur sur Quaristice. Des titres comme « The plc », « Rale » ou encore « plyPhon », moins cérébraux, moins ampoulés peut-être, présentent l’avantage d’être immédiatement accessibles aux amateurs de musiques barrées de tout horizon.

Hélas, on se perd parfois dans la profusion des titres. Personnellement, j’ai du mal à voir l’intérêt de courtes pièces comme « SonDEremawe », « Steels » ou « Fol3 » qui sont loin de posséder le pouvoir évocateur des titres cités précédemment.

Quaristice s’adresse donc avant tout à ceux qui souhaiteraient découvrir Autechre sans s’écorcher les oreilles pendant de longues heures, ce qui est somme toute assez compréhensible. Néanmoins, l’absence remarquable de longs morceaux bizarres et novateurs se fait sentir au bout d’un court moment, alors on range ce neuvième album sur l’étagère, support douillet qu’il ne quittera que très rarement par la suite.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


APHEX TWIN
Selected Ambient Works 85-92 (1992)
Richard créa aphex, et il vit que c'était bon...

(+ 2 kros-express)



KANGDING RAY
Monad Xi (2012)
Techno


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Sean Booth (tout)
- Rob Brown (tout)


1. Altibzz
2. The Plc
3. Io
4. Plyphon
5. Perlence
6. Sonderemawe
7. Simmm
8. Paralel Suns
9. Steels
10. Tankakern
11. Rale
12. Fol3
13. Fwze
14. 90101-5l-l
15. Bnc Castl
16. Theswere
17. Wnsn
18. Chenc9
19. Notwo
20. Outh9x



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod