Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (2 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Zz Top's First Album
1975 Fandango
1983 Eliminator
1985 Afterburner
1990 Recycler
1996 Rhythmeen
1999 Xxx
2004 Rancho Texicano: The Ver...
 

- Style : Stocks, Jared James Nichols
 

 Site Officiel (387)
 Portrait Billy Gibbons (280)

ZZ TOP - Tejas (1976)
Par LEATHERFACE le 8 Juillet 2008          Consultée 7765 fois

Une plaine déserte et solitaire. La fraîcheur d'une nuit d'été. Un soleil larmoyant se lève, toisant la vaste étendue de son étreinte et sortant d'un sommeil calme et profond les quelques âmes errantes attendant silencieusement que le petit matin vienne chasser la nuit. Annonciateur de l'aube nouvelle, le soleil s'élève au beau milieu de la voute céleste, imprégnant de sa magnificence les terres arides et endormies du Texas. Un petit air d'harmonica vient briser le silence envahissant les lieux, telle une balle de revolver venant briser les rêves d'un vieil homme, berçant de sa mélancolie la chevauchée solitaire du cow-boy rentrant en ses terres. Quelques guitares se joignent à l'harmonica. Les buffles éveillés regardent passer la vie. Un nouveau jour commence.

Oui, cette intro est à chier. Là j'ai vraiment fait fort pour le coup. Ce n'est pas de ma faute, c'est la pochette qui ne m'inspirait pas, avec son désert et ses buffles (comment ça ce ne sont pas des buffles ?). Bref, je suis déjà pas bien fier alors je vais arrêter là les dégâts.
Ce disque, Tejas, est un album majeur dans la carrière du groupe. Premièrement parce qu'il est excellent, mais aussi et surtout parce que c'est le dernier album de ZZ Top qui s'inscrit totalement dans la lignée blues-rock. En effet, pour le type lambda qui ne connaît le groupe que "de nom", ZZ Top renverrait plutôt l'image d'un groupe de hard rock, notamment à cause de l'imagerie Biker utilisée par nos barbus. Mais cette image est très insidieuse, puisqu'on peut globalement séparer la carrière du band en deux grandes parties. La première partie, où nos cow-boys jouaient un blues-rock texan, et donc la seconde partie où ils optèrent pour un hard rock plus direct, plus "rentre-dedans" presque. Les 10 titres de ce disque, comme pour les précédents, sont donc plus à rapprocher d'un Lynyrd Skynyrd ou des Allman Brothers que d'un Steppenwolf ou d'un Judas Priest. Ca doit sembler super con comme ça, mais j'ai longtemps été dans l'erreur, à cause justement de cette image que renvoie le groupe. Enfin bref, trêve de futilités, je suis pas là pour raconter des anecdotes qui n'intéressent personne. Sinon j'écrirais sur un blog, pas sur un site, hé !
L'album, assez court (seulement 34 minutes), s'ouvre sur It's Only Love, titre assez calme aux lignes vocales assez accrocheuses. D'emblée, l'ambiance est posée, on est bien face à du blues-rock. Le titre suivant, Arretes For Driving While Blind, confirme la chose. Ici, exit les groupes de faux rockeurs aux cheveux propres, aseptisés et calibrés pour pisseuses bourgeoises de 13 piges qui changent de goûts et de mode tous les ans. On fait là dans l'authentique, le sincère, le "true". Et pas besoin de jouer fort et d'être bruyant pour avoir la classe. Les guitares ne sont jamais (ou alors très peu) saturées. Il n'y a aucun gros riff qui tache. Encore une fois, on n'est pas chez Judas ou Saxon. Nos barbus jouent calme, en chantant sur des paroles typiquement blues, évoquant leur paysage natal, sacralisant le mythe de la liberté dans la nature, la route et la solitude. Il se dégage de cet album une ambiance, un des derniers vents de liberté de ce monde industrialisé. Y'a pas à chier, écouter ce skeud pied au plancher sur une longue route déserte et solitaire du Texas, ça doit le faire*. De la vraie musique pour vrais cow-boys, ma foi. Le morceau final, Asleep In The Desert, est touchant de somptuosité. Une ballade mélancolique, respirant la nostalgie et prouvant qu'il n'y a nul besoin de déballage technique pour faire quelque chose de "beau". Ecouter ce morceau va surement changer ta vie pourrie.

Je ne vais pas commenter tous les morceaux car ça n'a aucun intérêt, surtout qu'ils s'avèrent tous excellents. Je me contenterai de dire, pour conclure cette chronique gentiment caricaturale, que ce disque se doit d'être dans ta discothèque sous peu d'aimer le genre. Mon album préféré du groupe.

Morceaux préférés : Enjoy And Get It On et Asleep In The Desert
Morceau le moins aimé : El Diablo

On The Road Again/5

* J'ai pas le permis et je ne sais donc pas conduire.

A lire aussi en BLUES-ROCK :


Eric MCFADDEN
Train To Salvation (2009)
L'Europe de l'Est s'invite au festin.




MARCUS KING BAND
The Marcus King Band (2016)
La révélation du blues/southern rock


Marquez et partagez





 
   LEATHERFACE

 
  N/A



Non disponible


1. It's Only Love
2. Arrested For Driving While Blind
3. El Diablo
4. Snappy Kakkie
5. Enjoy And Get It On
6. Ten Dollar Man
7. Pan Am Highway Blues
8. Avalon Hideaway
9. She's A Heartbreaker
10. Asleep In The Desert



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod