Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Jaz Coleman
- Style + Membre : Ministry, Prong
 

 Killing Joke Official Facebook (362)

KILLING JOKE - What's This For...! (1981)
Par STREETCLEANER le 12 Septembre 2009          Consultée 4413 fois

Une année environ s’est écoulée depuis la sortie du premier album éponyme – et remarqué –du combo anglais. KILLING JOKE bouillonne alors de créativité, ce qui justifiera d'ailleurs à ses débuts un rythme d’un nouvel album par an. Si la première œuvre avait posé les fondements du style KILLING JOKE, on sentait, malgré une affirmation indiscutable, quelques légers tâtonnements. Ce qui n'a après tout rien d'anormal pour un groupe qui n'en est qu'à ses débuts.

Sur What's THIS For...!, sans y perdre fondamentalement en richesse, le groupe va abandonner un peu son côté explorateur pour se concentrer sur son style si particulier fait de musique Punk et de rythmes tribaux. Ici, la rythmique tribale sera encore plus appuyée pour devenir une vraie colonne vertébrale qui traversera toute l'œuvre, ainsi que les deux suivantes.

Comme sur l'album précédent, on retrouve une ambiance assez sombre voire caverneuse, froide, assez crade, mais encore plus hallucinée et irréelle (cf. aussi la pochette, représentation d'un monde étrange où la folie est palpable) ; la guitare et la batterie s'accouplent et s'accordent à merveille pour nous délivrer une atmosphère entêtante et païenne. On est plongé dès le départ en plein rite initiatique chamanique avec "The Fall of Because" et "Tension", et l'âme et le corps finissent par se séparer un court instant au son de ces martèlements addictifs. Ce rythme justement, dansant, tribal, répétitif, hypnotique, auquel vient se joindre une basse dansante elle aussi, sur "Follow the Leaders" par exemple, mais aussi de l'électronique aux sonorités plus industrielles sur "Butcher", ou encore des riffs acérés puis lourds sur "The Fall of Because", donneront justement naissance à de nombreux rejetons qui se réclameront héritiers de KILLING JOKE (tiennent le haut de la liste les MINISTRY, GODFLESH et autres FEAR FACTORY ...), que ce soit sur la scène du Metal Industriel (avec des rythmes martiaux/indus qui sont assez proches des rythmes tribaux), Post-Punk, Rock ou New Wave. Bref, Jaz Coleman aura des enfants un peu partout tant son groupe regorge de mille trouvailles et apparaît comme un précurseur de par ses expérimentations diverses et variées.

Mais dans le cas présent, ces petites trouvailles ou variations remarquables ne suffisent pas à gommer cette impression que nous donne cet album d'être fait d'un seul tenant. Presque monolithique même, tellement ce groupe de punks est mené autoritairement par un chamane-leader complètement possédé, provocateur, et qui commande et envahit toute l’œuvre. Certains pourront d'ailleurs y voir un petit côté négatif, dans le sens où cette quasi omniprésence tribale ou ethnique pourrait insuffler un côté éreintant à l'ensemble. Toutefois c'est bien la potion typique du combo de l'époque dont il s'agit. Et le breuvage se boit comme ça. C'est ça ou rien...

Sinon, les refrains sont toujours aussi simplistes, aussi minimalistes, mais là n'est pas l'intérêt de cette musique, nous l'avons écrit plus haut. Car What's THIS For...! c'est avant tout une livraison de riffs simples mais redoutablement efficaces, et ce à la pelle, des rythmiques tribales enivrantes, une basse qui s'impose dans le cercle de danse, une atmosphère sale et un Jaz Coleman déjà complètement barré qui nous chante par exemple (hurle en fait) : "This is madness !".

Pourtant moins célébré dans l'ensemble que le premier album, ce second opus n'a en réalité rien à lui envier. Peut-être est-il un peu plus difficile d'accès, ce qui a pu jouer quelque peu en sa défaveur. Mais il est même légèrement plus abouti que son prédécesseur et ne comporte aucun titre faible. D'ailleurs, sur le live récent The Gathering 2008 (sorti en 2009) le groupe a choisi de mettre à l'honneur cet album en le jouant intégralement lors de la première nuit, à l'égal du premier album éponyme. On pourrait aller jusqu'à affirmer que cette galette est vraiment incontournable, car elle contient finalement son lot de titres que l'on peut considérer comme étant des classiques, que ce soit "Unspeakable", "Follow the Leaders" (single imparable de l'époque), "Butcher", "Madness", "Tension" ou "Exit". Soit presque l'intégralité de l'album de fait. Car tous ces titres sont d'une qualité indéniable, What's THIS For...! est vraiment un album qu'il convient de remettre à l'honneur et à la place qui lui revient. Plus encore que le premier album, il pose les fondements du style KILLING JOKE que l'on retrouvera ensuite sur Revelations puis Fire Dances. Pour ma part il m’est difficile de ne pas voir dans ce skeud une offrande de folie. Oui, KILLING JOKE : "This is madness !".

Note réelle : 4.25/5.

A lire aussi en PUNK-ROCK par STREETCLEANER :


KILLING JOKE
Extremities, Dirt And Various Repressed Emotions (1990)
Deux baffes dans la gueule




KILLING JOKE
Mmxii (2012)
L'apocalypse est pour 2012

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
   ERWIN

 
   (2 chroniques)



- Jaz Coleman (chant, claviers)
- Geordie Walker (guitares)
- Martin 'youth' Glover (basse)
- Paul Ferguson (batterie)


1. The Fall Of Because
2. Tension
3. Unspeakable
4. Butcher
5. Follow The Leaders
6. Madness
7. Who Told You How ?
8. Exit
- Bonus Tracks (réédition 2005) :
9. Follow The Leaders (dub)
10. Madness (dub)
11. Brilliant



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod