Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK/NEW-WAVE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Jaz Coleman
- Style + Membre : Ministry, Prong
 

 Killing Joke Official Facebook (367)

KILLING JOKE - Laugh? I Nearly Bought One! (1992)
Par STREETCLEANER le 5 Février 2010          Consultée 3168 fois

La première chose qu'on remarquera sur cette compilation de KILLING JOKE est bien évidemment sa pochette. Et inévitablement on se posera la question de savoir si cette image est bien réelle et ce qu'a voulu signifier le combo anglais à cette occasion. Pour répondre à la première question, oui cette photo est bien réelle. Elle représente un ecclésiastique allemand de haut rang rendant le salut à des soldats du IIIe Reich, la croix gammée ayant été au demeurant remplacée par les symboles de la Livre Sterling et du Dollar US. Cette photo fut utilisée pour annoncer une série de concerts au début des années 80. Il n'est pas inutile de préciser qu'elle a contribué à assimiler KILLING JOKE à un groupe fasciste pendant quelques temps et vaudra notamment au groupe certains déboires avec la presse et même une annulation de concert à Glasgow (Ecosse). Maintenant, en ce qui concerne sa signification, nul doute que KILLING JOKE a voulu se montrer provocant et a saisi là l'occasion de brocarder la religion et le monde de l'argent. D'une pierre deux coups. KILLING JOKE ne trouve pas ses racines dans le punk pour rien ...

Laugh... est une compilation qui se veut être représentative de la première décennie du groupe (1979-1990) et je dois dire quelle est plutôt très bien pensée. Toutefois, il faut savoir qu'elle s'articule essentiellement autour des trois premiers albums du groupe et fait la part belle aux titres aux rythmes très tribaux. Elle commence d'ailleurs sur deux titres qui comptent parmi les premiers du combo puisque la compilation suit un ordre chronologique : « Turn To Red » et « Pssyche », deux excellents titres de la fin 79/début 80, avec un « Pssyche » ici en version survitaminée (quelle énergie !), puisque tirée du live Ha de 1982, et un « Turn To Red » qui fleure bon le reggae (dub).

La suite tape dans les trois premiers albums essentiellement : « Requiem » et « Wardance », tirés du premier album éponyme (on peut regretter l'absence de « The Wait »), une part belle faite à l'album suivant What's THIS For...! (et il le mérite) avec l'entraînant « Follow The Leaders » et les tribaux « Unspeakable », « Butcher » et « Exit », ainsi que trois titres parmi les meilleurs provenant de l'album Revelations (« The Hum », « Empire Song » et « Chop-Chop »). On notera au passage l'excellent titre « Sun Goes Down », assez rare puisque ne figurant pas sur un album (mais un EP de 1982).

Au titre des regrets, il faut remarquer que l'album Fire Dances n'est pas représenté sur cette compilation et que les titres de la période plus new-wave du groupe sont peu nombreux. Toutefois, on a les deux meilleurs titres de Night Time, à savoir « Eighties » et « Love Like Blood », ce dernier titre étant malheureusement amputé de près de deux minutes. Et au passage on se félicitera cette fois-ci de l'absence de titres de l'album Outside The Gate, relativement médiocre et quasiment sans intérêt (enfin il y en a qui l'aiment, mais ils sont peu nombreux).

La compilation se termine sur le meilleur titre (à mon sens) du terrible album Extremities, Dirt And Various Repressed Emotions de 1990, qui n'est autre que « Age Of Greed ». Doté d'une énergie redoutable, il nous renvoie directement au morceau « Pssyche » du début de la galette (et si on est attentif on pourra entendre rouler les "r" comme dans « Pssyche »). Et la boucle est bouclée si l’on peut dire.

Cette compilation, de très bonne facture, peut donc être conseillée à ceux qui veulent découvrir la première décennie de KILLING JOKE. Elle regroupe la plupart des meilleurs titres de l'époque ainsi que quelques morceaux plus rares qui sont quasiment indispensables.

A lire aussi en PUNK-ROCK par STREETCLEANER :


DEAD KENNEDYS
Frankenchrist (1985)
Punk jouissif : un must have !




KILLING JOKE
The Gathering 2008 (2009)
Live indispensable avec line-up originel


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Jaz Coleman (chant, claviers)
- Geordie Walker (guitares)
- Martin 'youth' Glover (basse)
- Paul Raven (basse)
- 'big' Paul Ferguson (batterie)
- Martin Atkins (batterie)


1. Turn To Red
2. Pssyche
3. Requiem
4. Wardance
5. Follow The Leaders
6. Unspeakable
7. Butcher
8. Exit
9. The Hum
10. Empire Song
11. Chop-chop
12. Sun Goes Down
13. Eighties
14. Darkness Before Dawn
15. Love Like Blood
16. Wintergardens
17. Age Of Greed



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod