Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Alain BASHUNG - Figure Imposée (1983)
Par A.T.N. le 12 Février 2010          Consultée 2000 fois

Cinquième album pour ce chanteur atypique qui trace un sillon très personnel dans le paysage quelque peu décevant du rock français des années 80.

Après l’échec du dernier lancement intitulé Play Blessures, la petite entreprise BASHUNG ne modifie pas vraiment son orientation stratégique : le budget est alloué en majorité au département Recherche et Développement. La maison mère fait des tentatives, lance des idées… mais l’unité Marketing est totalement ignorée. Normal, l’entreprise est à vocation artistique, et dans ce cas le marketing on s’en tamponne. Le risque avec ce type de démarche apparaît bien vite : le nouveau produit contient encore des synthés à la petite semaine, des mélodies sans accroche, un son vraiment eighties, au sens hélas péjoratif du terme. Le ska de « What’s in a Bird » sonne comme un flipper cheap, un jeu d’arcade. Comme si MADNESS avait composé la musique de Pacman. Dans l’air du temps en 1983, terriblement daté aujourd’hui. Dans la même veine, le mélange rockabilly tango de « Poisson d’avril », hanté par un synthé Playskool à deux francs, est douloureux.
De nouveaux instrumentaux fleurissent (« Week-End Doux », et « White Spirit », rajouté sur l’édition CD de 1993) mais pas un poil ne se dresse sur nos épidermes. L’intention, encore une fois, est louable, et c’est toujours à cent lieues des affreux Michel SARDOU ou Hervé VILARD qui sévissent sur les ondes à cette époque. « Week-End Doux » n’est pas désagréable (du VANGELIS d’opérette) mais sur « White Spirit » nous sommes trop proches de la bidonnante caricature d’Antoine, dans les ‘Tontons Flingueurs’, qui cherche l’anti-accord absolu.

Côté partenariats, le comité de direction a porté son choix – après la parenthèse GAINSBOURG – sur Pascal JACQUEMIN, qui se retrouve fournisseur attitré des textes – en binôme avec BASHUNG himself. Rien à dire, la cohérence est respectée dans cet univers surréaliste en faux semblants qui jouent sur les mots, même si on n’atteint pas la noirceur du grand Serge ou la justesse du style de BERGMAN. Les sourires ne manqueront pas sur « l’envie de piquer une aiguille dans le zeppelin » ou « j’aimerais qu’on renouvelle mon abonnement à la berlue ». Ces cadavres exquis balancés négligemment comme sa veste de dandy sur un canapé informe… on ne peut que s’attacher au personnage, comme on décide d'investir dans une PME innovante.

Mais peut-on, aujourd’hui, décider un beau matin de se dire « tiens, je vais écouter Figure Imposée » ? A moins d’être un fan acharné, c’est peu probable. On écoutera avec plaisir « Elégance » pour son petit funk bien troussé qui distille un spleen nonchalant, très réussi, ou « Hi ! » parce que l’Alsacien, pour une fois, y met du rythme, un vrai riff (toujours l’excellent Olivier GUINDON), un harmonica fou, et tente de transcender un peu sa pose de marginal. Mais c’est tout. 2 titres, c’est faible. Même l’ambiance glauque et prenante, éclairée au néon avec basse en hypnose de « Imbécile » est ruinée par les cris saccadés du chanteur. Qui tâtonne toujours, c’est manifeste. Et c’est ça le plus important. Reste à attendre qu’il trouve l'interrupteur, et là ce sera la lumière.

A lire aussi en ROCK par A.T.N. :


AC/DC
High Voltage (1976)
Livre premier des tables de l'electricité




SUPERGRASS
In It For The Money (1997)
Condensé de fraîcheur, énergie, talent !


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



Non disponible


1. What's In A Bird
2. Horoscope
3. Imbécile
4. Hi !
5. Chaque Nuit Bébé
6. Élégance
7. Poisson D'avril
8. Lou Ravi
9. Week-end Doux
10. Nuits Halloween

1. What's In A Bird
2. Horoscope
3. Imbécile
4. Hi !
5. Chaque Nuit Bébé
6. Élégance
7. Poisson D'avril
8. Spiele Mich And Die Wand
9. Week-end Doux
10. White Spirit



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod