Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bat For Lashes, Kate Bush
 

 Tori's Maze (301)

Tori AMOS - To Venus And Back (1999)
Par ERWIN le 4 Novembre 2010          Consultée 1611 fois

La photo de couverture est éloquente : Tori n’a jamais été plus belle. Fini de se cacher ? Fini de jouer des personnages ? L’ambiance éthérée de l’image est un excellent prélude à ce double album riche varié, sans doute à mon sens son œuvre la plus aboutie. La première partie du skeud « Venus Orbiting » est cependant très innovante, la jolie rouquine prenant toujours plaisir à l’expérimentation, tel un Trent Reznor de la pop music, c’est évident sur « Juarez » et sur « Datura », sombres pièces tourmentées qui évoquent la vie des femmes au bord du précipice dans la ville de Ciudad Juarez au Mexique, nous savons Tori particulièrement impliquée dans la condition des femmes au travers de moult associations Internationales et locales..

Plusieurs singles en sont issus : « Bliss » est le porte étendard de cet opus de la maturité. Le chant plaintif, la petit ligne de piano reptative, le vent et cette petite batterie trip hop donne au titre une dimension particulière. De la détresse en émane sur les couplets, mais la force de Tori transparaît sur le magnifique refrain. Comme si elle avait triomphé du mal, et qu’elle en ait pris conscience. « 1000 Oceans », vibrante et évoquant comme il se doit le rythme de la mer. Le choix de ces deux premiers singles symbolisent le retour de Miss Amos vers une musique plus intimiste et personnelle, celle qu’elle développait dans ses premiers albums. C’est donc sinon le retour de l’innocence, en tout cas celui d’une acceptation de son être. J’y retrouve pour ma part les intonations que j’aime tant de la mystérieuse sudiste qui, pour notre plus grand plaisir, semble avoir oublié quelques-uns de ses démons. Parmi les deux autres singles issus des sessions de « Venus », nous avons « Glory of the 80’s », que je qualifierais de plutôt banale malgré une identité très moderne. Je lui trouve un manque mélodique que ne remplacent pas les bidouillages électroniques. Enfin « Concertina » mixe les éléments modernes et classiques avec talent, même si la mélodie est déjà entendue.

Mes goûts personnels ne m’ont jamais attiré vers les singles de Tori, c’est ainsi que la palme de sa plus belle chanson revient à la fabuleuse « Lust » à l’ambiance féérique. Le piano Bosendorfer de la belle y retentit telle une cascade irréelle. Le résultat est une des plus belles chansons jamais composées. Inutile de la décrire des plombes, je ne peux que vous conseiller son écoute avec insistance ! La plaintive « Suede », la doucereuse « Josephine », la portisheadienne « Riot Poof » sont autant de preuves de la redoutable efficacité de compositeur de la talentueuse jeune femme.

La seconde partie du disque propose la version live de Tori Amos. Qui ne l’a pas vu en concert a manqué quelque chose d’important émotionnellement. C’est la première trace Live de sa carrière sur un LP. Le choix des chansons est potable bien que l’absence de certains grands classiques n’est rien moins que traumatisante. Enfin nous avons là « Precious Thing » et son retentissant piano ainsi que « Girl » toutes deux issues de Little Earthquake avec le titre éponyme, Mais aussi la classique « Cornflake Girl » pour une superbe version, la mignonne « Bells for Her ». La version de « Mr Zebra » vaut aussi son pesant de caramels mous.
Tentez donc l’écoute de « Cloud on my Tongue » ! Ca déchire !

Bref, Tori est de retour au sommet. Avec une frimousse et un talent pareil, le contraire eut été étonnant.

A lire aussi en POP par ERWIN :


Tori AMOS
Night Of Hunters (2011)
Divine




George MICHAEL
Listen Without Prejudice Vol 1 (1990)
Top of the pop


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Bliss
2. Juarez
3. Concertina
4. Glory Of The 80’s
5. Lust
6. Suede
7. Josephine
8. Riot Poof
9. Datura
10. Spring Haze
11. 1000 Oceans



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod