Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK / ELECTRO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Unkle
- Style + Membre : Birdpen
 

 Site Officiel (303)

ARCHIVE - Noise (2004)
Par SUNTORY TIME le 1er Décembre 2010          Consultée 1802 fois

ARCHIVE est au sommet, ARCHIVE est une référence dans le monde de la musique ambitieuse, expérimentant les multiples facettes du rock mêlées à diverses sonorités électro. Sans être très connu du grand public et sans passer en boucle sur les radio FM (encore heureux), ARCHIVE est désormais un des plus grands groupe des années 2000.

Merci qui ? Merci Craig Walker bien sûr ! Le chanteur du groupe depuis plus de 2 ans a réussi à façonner ARCHIVE à son image, complexe et rude. Mais après deux albums très réussis (YALTSTM et Michel Vaillant), que peut encore apporter Walker au son d'ARCHIVE ?

C’est là toute la question et tout le problème de Noise, la nouvelle galette du groupe. La pochette déjà s’avère accrocheuse, entre violence et élégance. Et les thèmes généraux des chansons sont empreints de ces même critères. Pour ces textes, Craig Walker puise à nouveau dans les méandres de l’Amour et les douleurs qu’il engrange, comme s'il s’agissait de ruptures sur « Again » et « Finding it so Hard » . Mais ici, les propos sont plus agressifs, la haine s’ajoute aux ingrédients, comme sur le brutal « Fuck U » aux paroles sans équivoques. Ce titre est devenu un hit, l’un des rares morceaux radiophoniques du groupe, avec sa montée en puissance lente et malsaine, un vrai bijou de cruauté.

Mais ce ton agressif est trop présent sur la majorité des titres de l’album, et même sur ceux qui ne sont pourtant pas si violents dans les textes, comme le sublime « Waste ». Avec ses 10 minutes, c’est le morceau le plus long et le plus réussi de Noise, entre une première partie paisible et douce, et la deuxième moitié tendue, répétitive et douloureuse. « Get Out » n’est pas une mauvaise chanson, mais la voix de Walker se fait très désagréable : « Get Out ! Geeet Out ! Geeeet Out ! » - Oui, ça va, on a compris ! Arrête de t’égosiller pour rien, mec !

« Noise » est une bonne mise en bouche pour commencer l’album, mais est un peu longuette sur la fin. Préférez « Sleep », belle et triste, où Walker se montre enfin plus délicat. « Pulse » surprend au début car on a l’impression que le disque saute, mais c’est sans compter sur les trouvailles sonores de Darius Keeler et Danny Griffith. C’est le seul titre ou Maria Q chante, très répétitif et brutal, et deviendra par la suite le morceau qui clôturera nombre de concerts. On arrive à des moments plus calme avec « Conscience », « Love Song » sans grand intérêt, et « Me and You » morceau paisible et acoustique au départ, qui s’achève par des synthés très agressifs en boucle, comme si le disque sautait, encore une fois.

La musique de Noise reprend les principes de YALTSTM mais en ôtant le ton progressif de ce dernier, à part sur « Waste ». En cela, Noise est un album plus accessible, mais perd en richesse et en originalité. Quant à Craig Walker, il arrive à lasser l’auditeur par moment, voulant en faire trop. L’époque de « Again » paraît bel et bien révolue. Noise est clairement un bon album, mais hormis « Waste », « Fuck U » ou à la rigueur « Sleep », on ne touche pas au sublime. Je n’irai pas jusqu’à dire que Noise est un album trop convenu, mais il est moins ambitieux que ses deux prédécesseurs.

Pour finir, chers lecteurs épris de poésie et de littérature raffinée, je vous prie de m’excuser d’avoir écrit l’expression « Fuck U » à plusieurs reprises dans cette modeste chronique. Sachez que ce n’est point par syndrome de Gille de la Tourette ou par quelque vulgarité de ma part, mais ce sont les circonstances musicales qui m’y obligent. Pour me faire pardonner, je chroniquerai un album de Rock Chrétien prochainement...

A lire aussi en ROCK par SUNTORY TIME :


Neil YOUNG
Ragged Glory (1990)
Affreux, sale et méchant ... mais que c'est bon !




MY BLOODY VALENTINE
Ep's 1988-1991 (2012)
Une compilation d'ep's attendue comme le messie !


Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
  N/A



- Darius Keeler (claviers, programation)
- Danny Griffith (claviers, programation)
- Craig Walker (chant, guitare)
- Maria Q (chant)
- Lee Pomeroy (guitare , basse)
- Smiley (batterie)
- Steve “keys” Watts (orgue hammond)
- Graham Preskett (arrangements de cordes)


1. Noise
2. Fuck U
3. Waste
4. Sleep
5. Here
6. Get Out
7. Conscience
8. Pulse
9. Wrong
10. Love Song
11. Me And You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod