Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pat Benatar
- Membre : Dust
- Style + Membre : The Runaways

Joan JETT - Good Music (1986)
Par ERWIN le 30 Décembre 2010          Consultée 1326 fois

Nous voilà face au cinquième effort studio de la belle brunette de Philadelphie, en cette douce année 86.

Le titre éponyme « Good Music » excellent au demeurant, propose un ton très mainstream : les aspects proto-punkysant de la petite Joan ne semblent plus être les préoccupations de l’instant, cela reste de la chouette pop-rock, les chœurs aériens des BLACKHEARTS créent une ambiance chaleureuse et indéniablement moins rebelle.
« This Means War » qui embraye, confirme cette nouvelle direction : Joan poursuit dans son chant traditionnellement agressif, mais l’ensemble sonne assez mou. Les boss de CBS ont-ils demandé des morceaux moins agressifs ? Pourtant le succès était plutôt au rendez-vous avec les albums précédents, et on ne peut refaire le coup de « I Love Rock’n’Roll » tous les ans.

La très Rock’n’roll version du tube des BEACH BOYS « Fun Fun Fun », tient bien son rang, comme toujours en ce qui concerne les reprises effectuées par Joan et les cœurs noirs, un vrai plaisir ! En revanche, « Roadrunner » renoue avec les gimmicks plus « Ramoniens » de l’ex-chanteuse des RUNAWAYS, mais le titre ne restera pas dans vos mémoires malgré un refrain assez fédérateur. « If Ya Want My Luv » est carrément naze, on passe un cap dans le domaine de la médiocrité, un bel exemple de filler avec un ridiculissime beat de synthé, et des « houhou » d’occase. La honte. Comment cet esthète de Kenny Laguna a-t-il pu s’abaisser à choisir un titre pareil ? C’est une énigme !
La reprise de Jimi HENDRIX fait "sensation", Ricky Bird est certes un honorable guitariste de Rock, mais de là à s’attaquer au répertoire de Jimi, cela sonnera étrangement confus pour la communauté des gratteux étant donné le style pratiqué par le groupe des BLACKHEARTS. Évidemment, les interventions de l’Ukulélé ne sont pas à la hauteur, c’est tout bête. Y'a pas à tortiller du coup des plombes : reprendre du HENDRIX implique une gratte chaude comme la braise sinon attention au flop retentissant, comme ici. L’intro ainsi que le rythme hard rock mâtiné de Rap de « Black Leather » ne pourra qu’attirer votre attention, mais le résultat final s’avère finalement un poil décevant. Le son plus rugueux de « Outlaw » se noie dans un refrain indigent, c’est bien dommage, j’y ai presque cru. « Lust » sonne très synchrone avec « I Love Rock’n’roll » mais le titre est là encore une déception.
« Contact » est en revanche très agréable : Joan y retrouve un peu de son « chien » sensuel. Sans doute le meilleur titre de l’album, ce qui en soit n’est pas une immense performance car en dehors de la reprise des BEACH BOYS et de « Good music », il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Bien sûr, je suis déçu. Joan JETT parvenait jusqu’alors à aligner des albums de qualité, alors que son monumentum, l’instant de gloire de « I Love Rock’n’roll » était déjà bien loin. Voila donc le premier album à éviter de la petite brunette piquante. Je crois pour ma part à une intervention de la maison de disque car l’esprit est moins à la fête, moins au délire. Gageons qu’elle va trouver les ressources pour nous pondre à nouveau des albums de rock bien burné comme elle sait si bien les faire.

A lire aussi en GLAM-ROCK par ERWIN :


Joan JETT
Glorious Results Of A Mispent Youth (1984)
Pas gachée la jeunesse!




Joan JETT
Up Your Alley (1988)
Sois ma chienne!


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Good Music
2. This Means War
3. Roadrunner
4. If Ya Want My Luv
5. Fun,fun,fun
6. Black Leather
7. Outlaw
8. Just Lust
9. You Got Me Floatin
10. Conctact



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod