Recherche avancée       Liste groupes



      
RAGGA DUB OCCITAN  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Oai Star, Moussu T E Lei Jovents
 

 Site Officiel (390)
 Bandcamp (234)
 It's Ok ! (merchandising) (295)

MASSILIA SOUND SYSTEM - Parla Patois (1991)
Par RED ONE le 30 Avril 2011          Consultée 1629 fois

Aux débuts des années 1990, quand sort le premier album studio de MASSILIA SOUND SYSTEM, le groupe n'en est pas vraiment à ses débuts. Fondé en 1984 en plein coeur de la cité phocéenne (Massilia est le nom latin de Marseille) par René Mazzarino (alias Papet Jali) et François Ridel (alias Moussu T), le groupe écume les "sound systems" et les "balètis" de Provence durant toute la fin des années 1980, avec un succès toujours plus grandissant. Les soirées et concerts organisés par le groupe ont, dès cette époque, une réputation bien à eux : les membres du groupe font participer le public, distribuent allègrement les verres de pastis bien frais et font danser "bombasses" et "posse" sur un mélange chaloupé de ragga dancehall et de rythmes provençaux, le tout chanté à moitié en français, à moitié en occitan.

La scène musicale occitane, née dans les années 60-70 avec des artistes tels que Claude MARTI ou encore PATRIC, était retombé au début des années 1980 dans un certain anonymat. La fin des années 1970 avait cassé les rêves et les utopies de nombreux artistes occitans, désillusionnés par le monde du show-business français qui ne permettait pas (ou rarement) aux artistes français ayant une autre langue d'expression de percer. Il faudra attendre le milieu des années 1980 pour voir une nouvelle vague d'artistes occitans (dont les Marseillais de MASSILIA) émerger, souvent à la remorque des artistes du rock alternatif français lui aussi en vogue à cette époque.

Forts de deux cassettes demo autoproduites (publiées via leur petit label Roker Promocion, co-fondés avec les Toulousains du groupe FABULOUS TROBADORS), le groupe sort en 1991 son premier album studio, "Parla Patois". Cet album ainsi que son contenu sont le parfait reflet des débuts de MASSILIA SOUND SYSTEM. Sauvages, hasardeux, presques punk, encore teintés d’un soupçon de naïveté. De nombreuses années plus tard, certains membres du groupe qualifieront cet album d’"empirique", et effectivement il l’est énormément. Le ragga dancehall pratiqué par le groupe est encore très primaire, très minimaliste, au point que bien souvent lors d’un morceau, seuls deux notes de clavier passent en boucle, agrémentées ça et là de basses et de quelques percussions additionnelles.

Vous l’aurez compris, si la musique et les arrangements ne sont pas (encore) le point fort des chansons de MASSILIA, l’intérêt des morceaux réside essentiellement dans les textes, chantés par les deux « MCs » et frontmen historiques du groupe que sont Papet Jali et Moussu T (encore nommé Prince T sur la pochette). Il y est question essentiellement de la vie nocturne marseillaise (« Lo Oai », « Joyeux Voyous », « Fai Pas Lo Morre »), de la violence du monde (« Canon Es Canon »), du reggae en lui-même (« Reggae Fadoli », « La Rasbalha »), le groupe initiant dès cet album une habitude qu’il n’aura de cesse de poursuivre, à savoir d’écrire des textes ayant pour thème la propre activité du groupe. Le groupe pose également les bases de ses revendications pro-occitanistes (la défense et la promotion de la langue et de la culture occitane) au travers de chansons telles que "Parla Patois" et surtout "Violent", qui va vite devenir l’un des premiers tubes du groupe et qui fera l’objet d’un clip assez sympathique …

Si cet album peut sembler de prime abord manquer d’originalité et difficile à écouter en boucle (certaines chansons ont très mal vieilli), on se rend compte qu’il constitue en réalité une sorte de document historique, une bande originale de la vie marseillaise de la fin des années 1980 et du début des années 1990 ; une sorte de relique d’un monde perdu en quelque sorte. Cependant, il reste très sympathique à écouter en soirée (on se demande d’ailleurs si le groupe ne l’a pas sorti pour permettre à son public de retrouver chez lui la bande originale de ses concerts), dégage une certaine énergie positive et surtout pose les bases de l’univers MASSILIA : une ambiance festive, des textes incitant à la danse et à la convivialité mais aussi à but éminement politique, et surtout cette fierté d’être marseillais.

Un premier essai prometteur et encourageant. "Si c'est patois, c'est donc ton frère" !

A lire aussi en REGGAE par RED ONE :


MASSILIA SOUND SYSTEM
Occitanista (2002)
Le meilleur album de Massilia




MASSILIA SOUND SYSTEM
Aïollywood (1997)
Massilia au pays des maharajhas


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Papet Jali (chant)
- Moussu T (chant)
- Gòatari (platines, claviers, programmation)


1. Ara Lo Trobar Es Dins La Dansa
2. Lo òai
3. Joyeux Voyous
4. Canon Es Canon
5. A La Rasbalha
6. Violent
7. Reggae Fadòli
8. Rasbalha Dub
9. Parla Patois
10. Connais-tu Ces Mecs ?
11. Fai Pas Lo Morre
12. Stop The Cono
13. P.i.i.m Part 2
14. A Canti, As
15. Parla Dub



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod