Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE OCCITAN  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Oai Star, Moussu T E Lei Jovents
 

 Site Officiel (416)
 Bandcamp (255)
 It's Ok ! (merchandising) (310)

MASSILIA SOUND SYSTEM - Massilia (2014)
Par RED ONE le 3 Novembre 2014          Consultée 2335 fois

En 1984, un groupe de jeunes Marseillais férus de musique jamaïcaine et passionnés par la culture occitane décidait d'expérimenter une recette inédite, en fondant le premier groupe de reggae made in Occitania : MASSILIA SOUND SYSTEM. L'histoire du reggae francophone et celle de la musique occitane contemporaine allaient s'en retrouver bouleversées à tout jamais.
2014, année propice aux célébrations historiques de tous poils, marque donc également le 30e anniversaire du sound system marseillais. 30 ans, ce n'est pas rien ! Des tournées aux quatre coins du monde, une pléiade d'albums irréprochables, et après toutes ces années, toujours la même envie et la même passion. En trente années, le collectif phocéen a par ailleurs beaucoup évolué : composé de trois membres à l'origine, il en compte désormais six. Sans oublier bien évidemment ceux qui sont partis : Gòatari, l'homme aux machines présent sur les premiers albums, quitte ainsi le navire dans le courant des années 1990, alors que l'irremplaçable Lux B décède des suites d'un cancer en 2008.

Ces 30 années de carrière ne doivent cependant pas occulter le fait qu'en 2014, MASSILIA n'a pas sorti de nouvel album studio depuis déjà 7 ans. Pourtant, depuis Oai E Libertat (2007), les membres du collectif marseillais n'ont pas chômé. Moussu T et son groupe de chanson marseillaise (Lei JOVENTS) ont ainsi multiplié les albums et les tournées. Gari Greu, malgré la mort de Lux B, n'a pas hésité à relancer le OAI STAR en compagnie du musicien suédois Dubmood, orientant sa musique vers des sonorités electro punk très rafraîchissantes. On lui doit également un opus solo sorti en 2012, plus orienté chanson franco-espagnole. Papet Jali, de son côté, a sorti un deuxième album solo en 2009 puis s'est adonné à divers projets collaboratifs de par le monde.
La mort de Lux B nécessitait donc visiblement que les membres du collectif provençal prennent un certain recul avant de se réunir à nouveau au grand complet pour donner une suite à leur aventure commune. Et franchement, quelle meilleure occasion que le trentième anniversaire du groupe pour cela ?

Pour son jubilé, MASSILIA fait en tout cas les choses de manière simple et efficace : un album au titre presque éponyme, et une pochette réduite à sa plus simple expression. Les BEATLES avaient leur White Album, METALLICA a eu son Black Album. MASSILIA aura donc son... Album Bleu. Le bleu, une couleur étroitement liée à l'identité marseillaise, bien évidemment.
Et ce choix est assez logique au vu du contenu ! Fidèle à ses valeurs historiques, Massilia continue ici de nous comter le quotidien de la cité phocéenne, ses hauts et ses bas. D'une certaine façon, Massilia reprends les choses là où Oai E Libertat les avaient laissé en 2007, tout en les remettant au goût du jour en n'hésitant pas à actualiser fortement sa musique à certains endroits.
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le MASSILIA cogne ici très fort. "Si Levà Mai La Cançon" introduit les hostilités de fort belle manière, avec un son dancehall très contemporain, très puissant et dansant à souhait. Un peu plus loin, "Massilia N°1", nouvel hymne officiel du collectif, s'impose très facilement comme la meilleure chanson de l'album : les Marseillais nous y balancent un aïoli sonore très corsé, véritable invitation à la fête, aux paroles éminemment fédératrices pour tous les amateurs du combo... "La Respònsa Es Dins Lo Vent", titre entièrement en occitan, constitue enfin l'un des meilleurs moments de l'album : MASSILIA y délivre un reggae aérien, velouté et chaloupé, véritable invitation à la méditation.

On s'étonnera bien de quelques petits détails, comme l'emploi d'autotune sur "Massilia N°1" (pardon ?!) ou bien la présence d'un piano jazzy rétro sur "Je marche avec", ce qui n'aurait pas dépareillé sur les albums de MOUSSU T & Lei JOVENTS, mais qui sonne un peu curieux ici. De même, les guitares saturées de "Ma ville, réveille-toi !" feraient presque passer ce titre pour une chanson du OAI STAR. Encore une preuve toutefois que le MASSILIA continue de se servir de ses projets parallèles comme des "réservoirs d'idées", permettant d'actualiser sans cesse le son du groupe. Et ce n'est pas plus mal au fond !
Néanmoins des titres comme "Es Tot Paga" ou "Pourquoi Je Morfle ?" semblent témoigner d'un retour nostalgique au son des albums du MASSILIA des années 1990. Le groupe nous y prodigue en effet un ragga furieusement vintage. Même constat sur "Parlar Fòrt", où l'on se croirait revenu aux temps glorieux de Parla Patois (1991) ou de Chourmo (1993), premiers faits d'armes héroïques du combo phocéen.
Un ou deux titres sont enfin un peu plus passe-partout, avouons le quand même : "Trois M.C.'s sur la Version" est un peu convenue, "L'Eligit" est un poil ennuyeuse, et les lyrics de "Tous ces Mots" se révèlent assez minimalistes. Mais de manière générale, ces chansons n'enlèvent rien au charme total de cet album. "À Marseille", morceau final de l'opus, clôt les hostilités de façon brillante, avec un titre où le groupe ne cache pas ses inquiétudes face à l'état actuel de sa ville, sans pour autant sombrer dans le désespoir.

Oai E Libertat se posait comme une synthèse efficace et ensoleillée de tous les projets parallèles réalisés par les membres du collectif depuis le début des années 2000. 7 ans plus tard, Massilia (l'album) poursuit en grande partie cette logique, puisqu'on retrouve ici certaines expérimentations déjà aperçues depuis quelques années chez OAI STAR, chez Moussu T ou chez Papet Jali. On trouvera donc ici des aspects rock relativement prononcés, de l'electro contemporaine, et forcément, une forte dose de reggae old school.
Si Massilia n'a certes pas le charme métissé d'un Occitanista (2002), il possède quand même suffisamment d'énergie et de qualités pour s'élever sans problèmes parmi les sommets de la discographie du groupe. À ce stade de leur carrière, il faut bien avouer qu'on en attendait pas tant des Marseillais. Et quand on sait que cet album est censé célébrer 30 années de carrière, on ne peut que s'en réjouir davantage !

Une véritable bombe, un méchant coup de poing occitan dans le paysage musical français.

Note pour les amateurs : la version 33 tours de cet album comporte 4 titres additionnels, ainsi qu'un lien pour télécharger gratuitement cette version longue en qualité CD.

"3 décennies, 3 millions de litres de Pastaga ! Même Paul Ricard a fini à l'Orangina !"

A lire aussi en REGGAE par RED ONE :


MASSILIA SOUND SYSTEM
3968 Cr 13 (2000)
Le début d'une ère nouvelle




MASSILIA SOUND SYSTEM
On Met Le Oai Partout (1996)
Une baffe sonore intergalactique


Marquez et partagez







 
   RED ONE

 
  N/A



- Papet Jali (chant)
- Moussu T (chant)
- Gari Greu (chant)
- Blu (guitare)
- Janvié (claviers)
- Kayalik (platines)


1. Li Siam
2. Si Lèva Mai La Cançon
3. Trois M.c.'s Sur La Version
4. Es Tot Pagat
5. Je Marche Avec
6. Ma Ville Réveille-toi !
7. La Respònsa Es Dins Lo Vent
8. Massilia N°1
9. Pourquoi Je Morfle ?
10. L'eligit
11. Quand On Vit Connecté
12. Parlar Fòrt
13. Tous Ces Mots
14. À Marseille



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod