Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Elvis Presley , Jerry Lee Lewis , Buddy Holly , The Little Rabbits , Eddie Cochran , Gene Vincent , Stray Cats, Roy Orbison

Ricky NELSON - Ricky (1957)
Par ERWIN le 26 Novembre 2011          Consultée 1033 fois

Imaginez la scène, nous sommes en 57, le rock s’impose sur les scènes mondiales depuis à peine deux ans et déjà les maisons de disques cherchent à transformer le son des pionniers pour le rendre plus écoutable à l’aune des sacro saintes radios évangéliques US. Quel drame ! Du coup, les spécialistes marketing cherchent l’oiseau rare. Ils vont rapidement le trouver. Déjà une idole quotidienne de l’Amérique bien pensante, le petit Ricky est agé de seulement 17 printemps , anime le show radiophonique de « Ozzie and Harriett » en compagnie de ses parents les bien nommés ainsi que de sa fratrie. Le show-biz, ça le connaît. Et voila donc ce qui est probablement le premier produit estampillé « Made in dollars » du Rock’n’roll, la première « Teenage idol » était née. Matez-moi plutôt ce sourire enjoleur, cette coupe de cheveux parfaite, ce sourire américain au possible. Aussi angélique qu’Elvis ou Jerry Lee sont diaboliques, bouh les vilains !

Alors ce premier album ? Une cata ou l’ébauche d’un véritable artiste se cachant sous le fard d’une production trop bien léchée ? La deuxième réponse messieurs dames ! Car Ricky ne joue pas seulement parce qu’il y est poussé. Il aime le rock et sa voix suave va l’emporter au firmament de la gloire.
Mais embrayons plutôt : « Honeycomb » est toute de tendresse, tout comme « Be bop baby » ou « Your true love » titres qui penchent clairement vers un rock pop de bonne facture. « I’m confessin » sur un pseudo rythme bluesy, est bien agréable. Voila la marque de fabrique du jeune homme, une musique fraîche et gaie, à l’image de la jeunesse dorée américaine d’alors.

« If you can rock me” est un bon rock, même si on sent une légère retenue du jeune chanteur pas encore au faite de ses capacités. En revanche la gratte de James Burton est bien présente, le plus grand guitariste des fifties va propulser le jeune acteur vers le firmament. « Boppin the blues » pourrait d'ailleurs presque passer pour un titre des Suns records de Sam Philipps, surprenant !

Si sa version – sans piano !- du classique du killer « Whole lotta shakin is goin on » sonne plus traditionnelle que l’originale, elle n’en a pas la folie, mais elle est sympa. Sa resucée de « Am I blue », standard des années 20, est carrément réussie, toute enjouée, on le sent à l’aise et cela promet une belle évolution à venir. C’est pourtant la version de Cochran qui sera retenue par l’histoire. Toujours dans les classiques immortalisés par Eddie COCHRAN« Have I told you lately that I love you » passe fort bien.

Enfin , ce premier album contient un classique immortel : « Teenage idol » est resté dans toutes les mémoires , le Jojo national en ayant fait « L’idole des jeunes »…Pas la peine d’en rajouter, une superbe chanson.

Voilà donc le premier essai du jeune Ricky Nelson, présenté comme le gendre idéal à toutes les mamans américaines de 57, en opposition avec le grand méchant loup Elvis PRESLEY. Ce qui est marrant, c’est que le gentil Ricky va se révéler un pourfendeur de groupies bien supérieur à Elvis -je sais c’est fort-, et qu’il va rapidement devenir un des plus grands consommateurs de Ganja et autres substances illicites des Etats-Unis. Ca s’annonce bien, non ?

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Elvis PRESLEY
Elvis Presley (1956)
An 1 , chapitre 1 de l'histoire du rock

(+ 1 kro-express)



LITTLE RICHARD
Here's Little Richard (1956)
Richard 1er le petit


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Honeycomb
2. Boppin The Blues
3. Be Bop Baby
4. Have I Told You Lately That I Love You
5. Teenage Idol
6. If You Can’t Rock Me
7. Whole Lotta Shakin Is Goin On
8. Baby I’m Sorry
9. Am I Blue
10. I’m Confessin
11. Your True Love
12. True Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod