Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Bill HALEY - Rock With Bill Haley And The Comets (1954)
Par ERWIN le 4 Décembre 2011          Consultée 1241 fois

Diantre, me voilà mal barré. J’apprend avec stupeur à l’instant que l’éponyme album de ELVIS PRESLEY n’est pas le premier long player de l’histoire du rock. La preuve en est l’existence de cette compilation des oeuvres complètes de Bill Haley sur les années 52-53 sur Essex records. Damned, j’ai l’air fin… Bon, une compile cela dit. Il y a déjà plusieurs années que Billou Haley traine sa bedaine sur les ondes radiophoniques et dans les émissions télévisées. Plusieurs groupes dont les Saddlemen, et une carrière déjà florissante derrière lui. Notre showman à l’accroche cœur est né en 1925, il est donc plus agé que les autres pionniers du Rock excepté Chuck. Nous allons voir que son apport sera déterminant, essentiel pour la naissance du Rock.
Nous avons donc entre les mains des titres des deux années antérieures à la naissance officielle du Rock’n’roll – Naissance purement fictive, puisque l’évolution historique ne serait être réduite à une simple date, Fats Domino faisait déjà en 48 du Rock’n’roll… Finalement-.

« Rock the joint » est indiscutablement Rock, même si le simplisme de la chanson la rend kitsch, on remarque sa ressemblance frappante avec la future « Rock around the clock »-le solo de la guitare est le même à la notre près- Et ça recommence avec « watcha gonna do » dont le début est du même tonneau… « Fractured » est co composé avec le talentueux lead guitarist des Comets Bill Williamson, ce qui lui donne une identité plus Rock’n’roll. On notera d'ailleurs le « Riff » sur « Real rock drive », alors que « Rockin chair on the moon » porte encore en lui le smooth des années 40. « Pat a cake » est un traditionnel remis à la sauce western’n’roll. Ne cherchez pas plus loin ou le splendide félin Brian Setzer est allé chercher ses licks de gratte si célèbres. Toujours dans les airs célèbres mis à la sauce Rock’n’roll « I’ll be true » est ses chœurs ne sont pas désagréables. « Crazy man crazy » porte encore cette touche un brin maladroite qui est le trademark de ces années glorieuses: du Rock très simple, qui se contente de faire danser les couples lors des bals des samedis soirs.

Il y a cependant quelques aspects plus novateurs : « Live it up » propose une ligne de basse déjà classique et des refrains structurés façon Rock. « Farewell so long goodbye » a une allure plus moderne avec ses petites descentes dans les couplets comme seul Bill Haley sait les faire, et des interventions de Williamson très pertinentes. C’est aussi le cas de « Dance with a Dolly » qui swingue pas mal.

Je me vois toutefois contraint à une certaine sévérité malgré le statut spécial qu’assume cet opus. Beaucoup de répétitions le handicapent face à ses petits frères. Plusieurs titres sont redondants, et la formule magique n’est pas encore trouvée. On notera toutefois le travail déjà impressionnant du guitariste soliste Bill Williamson. Une note de 2.5 que je hais de trancher à l’arrondie inferieure mais le son est vraiment très daté, ce qui n’enlève rien à sa valeur historique. Billou va faire beaucoup mieux.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Chris REA
The Return Of The Fabulous Hofner Blue Notes - 1 (2008)
Rock'n'roll




Elvis PRESLEY
Almost In Love (1970)
A découvrir impérativement


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Rock The Joint
2. Rockin Chair On The Moon
3. Farewell So Long Goodbye
4. Real Rock Drive
5. Fractured
6. Stop Beatin Round The Mulberry Bush
7. Crazy Man Crazy
8. Pat A Cake
9. Live It Up
10. Watcha Gonna Do
11. I’ll Be True
12. Dance With A Dolly



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod