Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Elvis Presley , Jerry Lee Lewis , Buddy Holly , Gene Vincent

Bill HALEY AND HIS COMETS - Billa Haley's Chicks (1959)
Par ERWIN le 20 Juin 2020          Consultée 152 fois

Fort bien, nous savons dorénavant que Bill HALEY aime conjuguer des concepts lors de ses albums, que se soit avec les standards de la folk, du jazz ou des chansons internationales, on a eu droit à un bon paquet de musique à la moulinette early rock'n'roll des COMETS avec un Bill souvent prévisible. L'originalité ne fonctionnant qu'en de trop rares occasions. Alors, pour ce sixième opus, Decca nous concocte un album uniquement composé de chansons évoquant des femmes, chaque titre contient un prénom féminin, dieu que c'est original ! Decca a d'ailleurs le bon goût d'appeler cet opus "les nanas de Bill", la pochette elle même est prisonnière des fifties, autant vous dire qu'il va falloir que les COMETS se surpassent pour faire de cet album une fière livraison classique !

Mouais... Il y a tout de même quelques titres qu'on peut évoquer sans passer pour un passéïste complet : ainsi c'est probablement "Skinny Minnie" qui tient la corde en matière de classique sur ce disque, Frannie Beecher l'anime de bout en bout avec une jolie verve. Plus lent qu'à l'accoutumé, Bill HALEY trouve ici une bonne raison de briller avec la grande et maigrichonne Minnie ! "Corrine Corrina" est l'essai effectuée par Bill sur ce classique des MISSISSIPPI SHEIKS ayant transcendé pas mal de genres musicaux, mais cette version avec des claps supplémentaires ne peut tout de même pas s'aligner face au classique créé plus tard par le killer en 65, Jerry Lee LEWIS rules ! "BB Betty" est à nouveau chanté par le joueur de steel guitar Billy Williamson pour un résultat assez potable alors que "Charmaine" se pose en mid slow doucereux, un héritage des années trente, Bill y croone un peu, c'est rare.

Tout le reste manque singulièrement de ressort comme la "Sweet Sue, Just You", tellement daté, les aspects pop d'"Eloise" ou "Dinah", drivé par le saxophone jovial de l'intenable Rudy Pompilli. "Whoa Mabel" est toute joyeuse mais pas plus classique que cela. Il y a un peu plus d'orchestration sur "Ida, Sweet As Apple cider", même si on retrouve sempiternellement le même shuffle chez les COMETS, mais le petit solo de clarinette le fait pas mal. Nous avons aussi une chanson sur la mince "Lean Jean", dont on retiendra -encore- le solo de Frannie. Enfin, ne confondez pas "Mary Mary Lou" et "Hello Mary Lou" de Ricky NELSON, la deuxième est un standard incontournable alors que la première ne passera pas le cap de l'année en cours, même si elle n'est pas désagréable.

Back to square one ! Un nouvel album sans réel intérêt de Bill HALEY et de ses COMETS. Mis à part "Skinny Minnie", pas le moindre classique dans cette rondelle. Et Bill n'a plus le moindre single sous la main pour un nouvel opus en forme de best of comme le précédent. La situation s'annonce préoccupante, d'autant que nous allons bientôt quitter le territoire des fifties et que la musique déjà vieillote des COMETS va en prendre un coup. Il faut trouver des solutions !

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Elvis PRESLEY
68 Come Back - Nbc Tv Special (1968)
Le retour de 68




Jerry Lee LEWIS
Memphis Beat (1966)
Des 180° en permanence !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Bill Haley (chant-guitare)
- Frannie Beecher (guitare)
- Billy Williamson (steel guitare-chant sur 8)
- Rudy Pompilli (saxophone)
- Johnny Grande (piano-accordéon)
- Al Rex (basse)
- Ralph Jones (batterie)


1. Whoa Mabel
2. Ida, Sweet As Apple Cider
3. Eloise
4. Dinah
5. Skynnie Minnie
6. Mary Mary Lou
7. Sweet Sue, Just You 
8. B.b. Betty
9. Charmaine
10. Corrine Corrina
11. Marie
12. Lean Jean



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod