Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Genesis, Brand X, Daryl Stuermer , Ronnie Caryl

Phil COLLINS - Finally... The First Farewell Tour (2004)
Par MARCO STIVELL le 8 Août 2011          Consultée 4353 fois

Quand on parle de ce DVD de Phil, sachant que c'est son meilleur, il vaut mieux analyser la version deluxe, parce que c'est vraiment le plus beau cadeau qu'il pouvait nous faire. On ne sait véritablement si c'est la dernière tournée de Phil solo (la "selection of shows" Going Back mis à part), mais celui-ci a tenu à jouer sur les mots pour l'occasion, le titre de la tournée faisant référence à ces artistes qui disent éternellement que c'est leur dernière tournée. Phil se sentait un peu comme eux, et il l'a pris avec humour, voilà, c'est tout simple ! Mais en même temps, tout porte à croire que...

Allez, une fois n'est pas coutume, commençons par les bonus, en plus c'est bien car ça respecte l'ordre chronologique. Car des bonus il y en a mes amis. Prenez la set-list du concert, les tubes en particulier (soit tout sauf "Come With Me", "It's Not Too Late" et les drum trio), et considérez que vous disposez en bonus du clip de chacun. Phil n'ayant pas son Play ou son The Video Show, l'idée est plutôt chic. On redécouvre donc ces petits trésors d'époque, comme d'autres (inférieurs en nombre bien évidemment) plus récents. On remarque tout d'abord que ces clips, pas nombrilistes pour un sou même si l'on y voit beaucoup Phil, chantant, frappant et autres, diffèrent selon l'époque. Avant Both Sides, les clips comprenaient presque systématiquement (exceptions rares) des parties cinématographiques complémentaires, dialogues notamment en intro, conclusion, ou même parfois pendant les chansons. Après Both Sides (qui est absent aussi bien du concert que des bonus...), les clips sont plus "classiques", plus sérieux aussi, mais réussis ("You'll Be in m Heart" et "No Way Out" en particulier). Seule "Wear my Hat" se démarque, bidonnante.

Les clips d'avant 90 sont variables, parfois hilarants ("Something Happened..." et son petit chien, "Don't Lose my Number", "Hang in Long Enough" où Phil et le réalisateur ont réussi à rendre le naufrage du Titanic humoristique, "I Missed Again" où Phil mime les instruments), parfois très sobres et touchants ("One More Night", "In the Air Tonight", "A Groovy Kind of Love", "Another Day in Paradise"), parfois plus quelconques mais toujours sympathiques. Sachez encore que certaines chansons sont présentes dans leur version remix ("In the Air Tonight") ou avec des rajouts plus vrais ("Hang in Long Enough"). Et le fait que les anciens musiciens de Phil aient un peu leur place sur ce coffret reste un bon point supplémentaire.

Ce n'est pas tout ! Toujours concernant les chansons directement, Phil nous offre deux moments emblématiques : sa première prestation scénique en solo au Secret Policeman's Other Ball show pour un "In the Air Tonight" superbe et dépouillé (presque folk avec la guitare de Daryl), ainsi que son passage au Live Aid en 1985 pour un "Against All Odds" encore plus intimiste, puisqu'il y est seul. Nous avons encore trois mini-films. Le premier, franchement adorable, met en scène Phil himself en policier de la vieille école qui se sert d'un prétexte bidon (enquête sur des véhicules mal garés autour du lieu de spectacle) pour venir tenter de semer le trouble pendant la préparation du concert la journée. C'est surtout l'occasion pour lui de mettre en valeur son équipe technique, de roadies... Chose qu'une star ne fait pas forcément. On en retrouve sur l'autre film, de même que les musiciens, et tous expliquent la préparation de la tournée, musicalement surtout. Et un troisième mini-film très spécial et totalement délirant, tourné au début des années 90, où Phil est invité dans une émission, dont on voit plus les "préparations pas du tout potentielles" que la finalisation. C'est l'occasion de rencontrer certains acteurs phares de l'époque (Bruce Willis, John Travolta...) et de se bidonner en voyant Phil dans divers costumes interpréter ses chansons de différentes manières ("Don't Lose my Number" en rap, "One More Night" version rockabilly, "Another Day in Paradise" par "Bob Dylan", Phil qui se fait violenter par Ultimate Warrior, ça n'a pas de prix).

Attardons nous sur le plat principal, le concert évidemment. Encore enregistré à Paris Bercy, réparti sur les deux disques, il se révèle d'emblée moins frustrant que ne pouvait l'être Live and Loose in Paris. Phil a tenu pour cette tournée particulière à mettre l'accent sur les tubes, ce qu'il a un peu toujours fait, mais c'est ce que les gens veulent entendre et il le sait. Et tous les "bons" sont réunis, Ronnie le vieil ami (toujours aussi peu mis en avant), Daryl, Chester (de retour), Leland, Brad, Luis, Amy (Arnold étant absent à cause de son genou), Harry... La première partie du concert n'est, en vérité, pas dénuée de défauts. Pour commencer, Phil dit avoir voulu coller le plus près des versions d'origine des chansons... Ce n'est pas forcément vrai : "Don't Lose my Number" a gardé son ajout de cuivres, "Against All Odds" son saxo (et Gérald Albright est moins fin que Don Myrick). Ensuite, la set-list n'est pas toujours agencée pour le mieux ("I Missed Again" après "A Groovy Kind of Love", j'aurais dit l'inverse). Et on se dit qu'il manque un peu l'énergie d'antan... Mais on s'en fiche, tout cela reste bien fait. Ces chansons quand même, notamment les ballades... "Come With Me" est superbe avec les deux mains qui se rejoignent sur l'écran de fond, on plane sur "True Colors" et "No Way Out"...

Et quand on arrive à "In the Air Tonight", on sait qu'on côtoie les cimes du plaisir. Cette intro galactique par Brad, la chanson toujours aussi forte, et jusqu'à la fin du concert c'est ainsi. Toutes les chansons rayonnent, à la fois exécutées de main maître musicalement, et transcendées scéniquement par un groupe qui est encore plus en forme qu'auparavant ("Wear my Hat" avec tous les chapeaux...) C'est vraiment cette partie du concert qui le rend plus émouvant encore que les autres auxquels on a eu droit en vidéo. Et la fin y est pour beaucoup. "It's Not Too Late", ayant un peu l'esprit du nouveau "True Colors" car Phil y est très proche de ses choristes, est belle à pleurer, et d'ailleurs le chanteur n'arrive pas à se retenir. Après le drum duet enfin, l'obligatoire "Take me Home" de clôture se voit modifié par rapport aux précédentes, car Phil est au congas, et la chanson révèle plus que jamais sa puissance, due à l'arrangement actuel. Que d'émotion sur cette fin, avec ce public touché, ces confettis chaleureux, et je ne vous raconte pas quand Phil dit "Gotta go home !"...

Si c'est la fin, quelle fin ! Pour un rideau, il est clair que Phil a mis le paquet, en émotion, en surprises... Et il ne manque pas de faire des remerciements à tout le monde dans le livret : sa famille, ses musiciens, son équipe, Genesis même et bien sûr les fans... pour tout. Si l'on ne peut évidemment pas cacher sa tristesse, on sait que l'on tient là un objet, plus qu'un objet essentiel, à propos duquel il y avait beaucoup à dire... C'est le DVD de la famille Genesis envers lequel je suis le plus attaché. Puisque Phil remercie autant, ne devrions pas nous-mêmes le remercier pour tant de choses, depuis tant de temps ? Thank you dear...

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Peter GABRIEL
Up (2002)
Plus haut, toujours plus haut




AMéLIE DANIEL
Oiseau De Nuit (2017)
Bel oiseau.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Phil Collins (chant, batterie, percussions)
- Daryl Stuermer (guitares)
- Chester Thompson (batterie)
- Leland Sklar (basse)
- Brad Cole (claviers, choeurs)
- Ronnie Caryl (guitares, choeurs)
- Luis Conte (percussions)
- Amy Keys (choeurs)
- Lamont Vanhook (choeurs)
- Lynn Fiddmont-lindsey (choeurs)
- Connie Jackson-comegys (choeurs)
- Bill Cantos (choeurs)
- Gérald Albright (saxophones alto et ténor)
- Harry Kim (trompette, arrangements des cuivres)
- Dan Fornero (trompette)
- Arturo Velasco (trombone)


1. Drums, Drums & More Drums
2. Something Happened On The Way To Heaven
3. Against All Odds
4. Don't Lose My Number
5. Chat To Audience
6. You'll Be In My Heart
7. One More Night
8. Can't Stop Loving You
9. Hang In Long Enough
10. True Colors
11. Come With Me
12. A Groovy Kind Of Love
13. I Missed Again
14. Another Day In Paradise
15. No Way Out
16. Separate Lives
17. + Clips Et Vidéos

1. In The Air Tonight
2. Dance Into The Light
3. You Can't Hurry Love
4. Two Hearts
5. Wear My Hat
6. Easy Lover
7. Sussudio
8. It's Not Too Late
9. Take Me Home
10. + Clips, Films Et Galerie Photo



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod