Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



QUICKSILVER MESSENGER SERVICE - Just For Love (1970)
Par TOMTOM le 22 Mars 2012          Consultée 1024 fois

Nous sommes en 1968 et Dino VALENTI sort de prison. Quiconque a déjà vu un film de gangster ou joué à GTA le sait : en sortant de cabane, on a toujours besoin d’un capuccino. Ensuite seulement, on a toujours un compte à régler, sentiment dont l’ombre constitue le terreau, la solitude l’engrais. Dino ne sort pas de ce schéma et compte bien remettre le grappin sur le groupe qu’il avait contribué à enfanter et qui, entre nous, s’en sortait plutôt bien sans lui. Anyway,c’est avec les crocs acérés, la poigne d’acier et des idées plein la tête que le nasillard chanteur va se poser en maître de ce Just For Love (huit titres composés sur neuf, sous le pseudonyme « Jesse Oris Farrow » ou pas) et embarquer toute la troupe enregistrer à Hawaïi. On lui réserve un accueil des plus cordiaux, surtout Gary DUNCAN qui, après avoir jeté l'éponge une fois finie l'éprouvante année 1968, avait pensé fonder un groupe avec son vieux folk singer de pote. Retrouvailles dans la joie et la bonne humeur, donc. Chronique d’un désastre.

Le gaillard n’a pas mauvais fond, il est même plutôt doué à son poste. Seulement, finis les instrumentaux virtuoses composés par DUNCAN, les jams sur deux accords d’Happy Trails ou les douces mélopées de Shady Grove, l’ensemble est désormais simplifié à l’extrême, calibré pour l’easy listening et saupoudré d’une guimauve des plus écœurantes (« Just For Love Part 2 » ou la larmoyante « Gone Again »). Dépassé techniquement et artistiquement par le Hard et le Prog naissant, Quicksilver Messenger Service va droit au but, abandonne ses orchestrations épiques ainsi que ses arrangements complexes pour la Pop avec « Fresh Air », pourtant pas vilaine et assez folle en concert, à l’image des singles du premier album. Même « The Hat », blues dépassant les dix minutes, semble banal à mourir, aussi spontané qu’un sourire de Leonid BREJNEV, et ce, malgré une bonne partie de guitare acoustique hispanisante made in John CIPOLLINA. D’ailleurs, le mythe du cow-boy en chef se voit peu à peu éraflé tant son « Cobra » semble, comme le reste, dépassé.
Je passerai vite sur le son de Just For Love, sous peine de m’énerver : tout bonnement infect.

Aussi planante qu’un Concorde cuvée 2000, peut-on sauver quelque chose de la galette ? Assurément, car le piano de Nicky HOPKINS rehausse (ouf!) le niveau. Embarqué dans le navire Qucksilver sur le précédent Shady Grove, l’anglais ira bientôt participer aux sessions d’Exile On Main Street et imprimer son style à jamais. Mais pour le moment, il occupe la rythmique à merveille sur « Freeway Flyer », permettant ainsi à CIPOLLINA et DUNCAN d’assurer les parties solistes de ce blues habile, furieusement efficace et peut-être unique vraie réussite de l’album. Et puis il ya ce solo sur « Fresh Air » (dont on se prend à fredonner le refrain, preuve d’une certaine qualité non ?) livré dans un fracas d’ivoire qui, pour le coup, relèguerait presque guitaristes et consorts au rang de subalternes.

Une page écornée dans la biographie de Quicksilver, malheureusement pas la dernière. Encore plus que Shady Grove, Just For Love est une déception. Les esthètes se délecteront de la couverture, ceux qui trouvaient Happy Trails vain y dénicheront peut être un intérêt. Pour les nostalgiques des duels de guitares et de l’acid rock distordu, il ne reste définitivement plus que les bootlegs de l’époque 1966-1968. RIP. 2,5/5

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par TOMTOM :


SANTANA & BUDDY MILES
Live ! (1972)
Réveiller les volcans




The DOORS
Morrison Hotel (1970)
Une chambre s'il vous plait, et une bière

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   TOMTOM

 
   BAYOU

 
   (2 chroniques)



- Dino Valenti (guitare, chant)
- Gary Duncan (guitare)
- David Freiberg (basse)
- John Cipollina
- Nicky Hopkins (piano)
- Greg Elmore (batterie)


1. Wolf Run (part 1)
2. Just For Love (part 1)
3. Cobra
4. The Hat
5. Freeway Flyer
6. Gone Again
7. Fresh Air
8. Just For Love (part 2)
9. Wolf Run (part 2)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod