Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Lionel RICHIE - Can't Slow Down (1984)
Par ERWIN le 30 Mai 2012          Consultée 1989 fois

Début 1984, votre chroniqueur est un jeune ado prétendument rebelle, navigue entre une passion dévorante pour le Métal lourd, une attirance contre nature pour la new wave brushée et un respect total pour le Rock. Et me voila parti en colo de ski comme beaucoup d’entre vous le font encore. Une trentaine d’ados dans un dortoir dans les eighties ça écoute quoi ? Bah pas du Métal, nope… La majorité non silencieuse, sous la coupe d’un grand de 17 printemps qui a eu la présence d’esprit d’emporter un combo K7 de l’époque - Attention les gars, on parle là d’un objet légendaire -, vote l’écoute permanente d’un album de « Funky Miousique », celui là même que vous zieutez en ce moment. Du coup, je connais cet album - honni à l’époque !- par cœur !
Cependant, à 15 ans , vous finissez par apprécier que des jeunes belettes de 15 ans investissent votre chambrée après le ski pour se trémousser au son de « All night long » avec un sourire béat.

« All night long » est donc ce titre détesté par le jeune Erwin d’alors. Symbole de ces années riches en couleurs criardes et superficielles comme jamais, la chanson est un morceau de dance finalement assez banal devenue aujourd’hui un méga standard.
Très smooth, Lionel y roucoule avec son talent habituel. C’est aussi un morceau pour emballer, je peux en témoigner, une jeunette de 14 ans - Sylvie ou Magali je sais plus - d’alors peut corroborer mes dires, il faut dire que la mono sur laquelle je zieutais était pour moi hors d’atteinte, diantre je n’étais pas encore le « deus ex machina » du sexe de quelques années plus tard, arf !

« Hello » est ce slow unique, à classer parmi les plus belles compositions de tous les temps, une ambiance romantique à couper au cordeau. La ligne de piano, si simple sert d’écrin à ce titre légendaire, qu’aucune critique ne saurait entacher. A titre personnel, une de mes chansons préférées.

Ces deux titres magnifiques seront numéro 1 du billboard, des must.
Pour le reste , ce n’est pas bien compliqué : des 8 morceaux de l’album, pas moins de cinq vont sortir en single, traitement inhabituel que peu de superstars peuvent mettre en pratique comme sur le Thriller d’un certain Michael JACKSON. Et Lionel est un rival en cette année 84 pour le roi de la pop, au même titre que Prince et son « Purple rain » aucun doute la dessus.
Après les deux classiques cités plus haut nous avons « Penny lover » et son rythme entêtant, superbe symbole de la dance funk des années 80 et qui personnelement me replonge avec émotion dans les tubes des Commodores.. Puis le slow mainstream « Stuck on you », à l’identité plus countrysante, à cet instant permettez-moi de vous rappeler que le grand Lionel à déjà composé pour les superstars de la country comme Kenny ROGERS avec le titre « Lady ». C’est en tout cas très réussi.
« Running with the night » est le dernier single, pour moi beaucoup moins mémorable, mais qui a néanmoins fait son chemin sur les tops du billboard jusqu’à la septième place, on y notera un joli solo de guitare… Tout le monde l’a pourtant oublié.
RICHIE a posé sa patte sur toutes les compositions de l’album. Les trois titres restants sont les slows « The only one » et « Love Will Find a Way », chansons mignonnes mais sans réelle postérité. Enfin le titre éponyme « Can’t slow down » est représentatif de la dance de cette désormais lointaine époque… Tout ceci ne me rajeunit guère.

Ne nous y trompons pas, malgré quelques faiblesses sur le long terme, l’album est un sommet des eighties et va s’écouler à 15 millions d’exemplaires. Les présences de plusieurs classiques dont la merveilleuse « Hello » lui permettent d’entretenir jusqu’à aujourd’hui un prestige considérable.
Le sommet de la carrière de Lionel RICHIE.

A lire aussi en FUNK par ERWIN :


IMAGINATION
In The Heat Of The Night (1982)
Musique et lumière




IMAGINATION
Body Talk (1981)
Flashback ! aou ! aou ! aou !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod